Mot-clé - Palais des Sports Marcel Cerdan

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 mai 2012

Le chemin d’N’Dam, la suite.

Boxe

Il y a plus d’un an qu’Hassan N’Dam n’avait pas boxé lors d’un vrai combat (c’était contre le Dominicain Lorenzo), il en était réduit à enchaîner les préparations et les rounds d’entraînement en attendant d’avoir enfin sa chance mondiale. Il attend encore.

La différence est que cette fois il est vraiment sur la bonne voie, il va enfin y avoir droit.

Après avoir déjà décroché une première ceinture mondiale par intérim n’ayant finalement abouti à rien, il vient d’en décrocher une autre, celle de la WBO. Ce combat de poids moyens faisait office de demi-finale mondiale car le tenant de la véritable ceinture, le Russe Dmitry Pirog (31 ans, 20-0-0, 15KO), ne va plus pouvoir esquiver bien longtemps les rendez-vous avec son challenger officiel. La semaine dernière il a facilement battu un Japonais qui lui a servi de faire-valoir après avoir refusé d’affronter N’Dam, prétextant une blessure particulièrement douteuse (c’est plus facile de conserver son titre en affrontant des mecs médiocres). En principe Pirog a 4 mois pour disputer un combat de réunification contre le champion d’une autre fédération (option qui ne semble pas possible actuellement), soit une défense de son titre contre le tenant de la ceinture par intérim.

Lire la suite...

vendredi 15 avril 2011

2 tauliers, 1 magicien, 1 guerrier, 1 héros.

Boxe

Quelle soirée ! Quel exploit ! Il fallait avoir une foi indéfectible en les boxeurs du Paris United pour imaginer un tel renversement de tendance. Un crochet au foie aurait en un éclair mettre fin à ces espoirs, mais rien n’y a fait, les Baku Fires ont été parfaitement maîtrisés, contenus par le contrefeu allumé dans un Palais des Sports Marcel Cerdan enfiévré.

Paris en en finale des World Series of Boxing !

A Bakou lors de l’aller, les Parisiens n’avaient pu gagner qu’un des 5 combats, en perdant un sur TKO-Injury dès le 3e round, une catastrophe pour la différence de points, et passant tout près d’une seconde victoire (le boxeur local avait été crédité d’un Knock-Down pour une glissade). Comme je l’expliquais, l’affaire était mal engagée.

Lire la suite...