Mot-clé - Petter Hansson

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 8 mai 2011

Le mur de la Méditerranée.

bandeau L1 2010-2011 Il y a quelques années, Monaco avait une équipe de football digne de son image de luxe, de bling-bling... Les gens allaient à Louis II pour voir des stars et du jeu.
Depuis quelques saisons, Monaco a une équipe d’anti-football digne de son territoire… Impossible de plus bétonner.

Samedi, à 19h, il faisait encore chaud en Principauté. Le PSG s’y présentait avec une équipe remaniée. Coupet était de retour – ce qui n’a eu aucune conséquence positive ou négative – derrière une charnière centrale au sein de laquelle Zoumana Camara remplaçait Mamadou Sakho, laissé au repos (sur le banc). Le côté droit était celui que je demande depuis plusieurs semaines, Cearà-Jallet, ça s’est très bien passé avec un excellent Cearà, Jallet a été un peu moins en vue. Dommage qu’Hoarau n’ait pas été là pour tenter de disputer le ballon à Petter Hansson et Puygrenier sur les nombreux centres aériens réalisés par les deux latéraux associés (le mec qui a fait les stats présentes sur le site de la LFP doit avoir un problème avec la définition du mot centre)… Erding en a pris quelques-uns, Bodmer aussi, mais tant qu’à faire, le jour où on aligne les meilleurs centreurs, autant mettre le meilleur joueur de tête, non ?

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2011

Laurent Blanc est raciste.

C'est très long mais pour être complet et bien analyser une situation, parfois, il faut savoir faire long. Survoler ne suffit pas, ça conduit à faire des raccourcis dangereux. Une fois que vous aurez lu l’intégralité du propos, vous comprendrez sans doute que dans cette affaire, l’indignation n’est pas la réflexion à avoir.


C’est indéniable, Laurent Blanc est raciste. Regardez ses sélections depuis son entrée en fonction à la tête de l’équipe de France de football, vous le constaterez comme moi.

Laurent Blanc n’aime pas les roux ! Jérémy Mathieu doit vraiment se sentir victime de discrimination. Abidal, Clichy, Evra, Cissokho et Trémoulinas ont tous été appelés au moins une fois, l’ancien Sochalien jamais, pourtant en club il est excellent, et à part peut-être Abidal – dont le passage en EdF avec Blanc a été trop court pour réellement le juger – ceux qui ont joué ont tous déçu. Point commun des 5 derniers latéraux cités ? Aucun n’est roux, contrairement à Mathieu. C’est évident, il est victime d’un racisme anti-roux.

Bon, sérieusement, de qui se moque-t-on ?

Lire la suite...

lundi 13 décembre 2010

K1, L1, M1.

bandeau L1 2010-2011 Excellents ces 3 matchs de dimanche, grâce à eux je vais pouvoir faire court concernant la Ligue 1 (j’ai déjà pas mal parlé des autres rencontres, VA-PSG c'est pour bientôt).

Sans intérêt. Ces 3 rencontres ont été sans intérêt. Pourquoi ce titre ? Parce qu’on a vu un match normal de Ligue 1 (OL-Toulouse), rencontre sans histoires (éventuellement avec anecdotes), un match marqué notamment par une main (d’où M1…), et K1, parce qu’à 21h on a enfin compris que cette journée n’était pas une journée de L1 mais un tournoi de K1, cet forme de baston japonaise bien violente. (Ne manque que N1, mais Valbuena a joué hier… C’était juste pour la vanne.)

On va d’ailleurs commencer dans l’ordre alphabétique par le K1.

Tongo Doumbia. L’homme du match. Ce mec aurait dû prendre un carton rouge pour un geste à vous glacer le sang effectué à la 23e… seconde. Oui, vous avez bien lui, il lui a fallu 1 tiers de minute pour démonter Plasil d’une semelle sur le mollet et le genou qui a tordu le Tchèque… Effroyable. Je n’avais pas vu un geste d’une telle violence depuis… pfiou… hier. Oui, le geste de Spahic à Brest, était encore moins en rapport avec le jeu, extrêmement violent, méchant, vicieux, bête. Doumbia ne m’a pas semblé y aller avec l’intention de faire un mort, il n’empêche qu’il a failli estropier le milieu girondin. M. Kalt n’a pas eu les couill*s de sortir le rouge dès la première minute, pourtant il s’imposait.

Lire la suite...