Mot-clé - Pierre Vaultier

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 21 février 2016

La Thuile, version dessert.

Le week-end de ski alpin était copieux. J’ai bien aimé le dessert. Un super-G féminin sympa à La Thuile plutôt taillé pour les filles assez techniques, polyvalentes, qui savent se débrouiller en géant et quand il y a de la pente. L’équipe de France dispose de ce profil de skieuses. Un peu aidées par un tirage de dossards favorables, elles ont pu exprimer leurs qualités.

Certes, il n’y a pas de podium à la clé et tout n’est pas parfait dans le groupe féminin, mais dans l’ombre des résultats phénoménaux des garçons, les filles de l’équipe de France me semblent vraiment en train de redresser la barre. La dynamique collective est en train de prendre. Dans les disciplines techniques Nastasia Noëns a redonné le sourire à tout le monde en prouvant que les podiums sont accessibles, je suis prêt à parier qu’en débloquant le compteur arrêté pendant 2 ans elle a fait le plus dur. Les autres vont suivre. Dans les disciplines de vitesse on observe un frémissement. Les filles manquent d’expérience, elles sont en train d’en emmagasiner, on commence à voir des perfs à l’entraînement et/ou en course. Elles en appellent d’autres car en engendrant de la confiance elles font naître un cercle vertueux. Les épreuves du week-end prochain devraient permettre de l’entretenir, voire de l’accélérer.

Lire la suite...

dimanche 24 janvier 2016

Votez Lizeroux ! Lizeroux président !

Comment peut-on ne pas être d’accord avec Julien Lizeroux ? D’accord avec quoi ?

Je cite : «On va encore dire que Julien Lizeroux gueule tout le temps. Mais en première manche, j’ai juste essayé de ne pas me faire mal. J’ai déjà suffisamment donné dans ma carrière en terme de blessures. Voir Razzoli se blesser gravement m’a traumatisé. (…) Et nous, on ne dit rien. Comme un troupeau de moutons, on skie. (…) On joue avec notre santé. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi on rajoute des difficultés sur une piste déjà compliquée. Plus de mouvements de terrain qu’il y en a déjà. Plus de glace, aussi. On va trop loin. Dans notre sport, déjà accidentogène, la quête de spectacle ne doit pas se faire au détriment de notre sécurité. Et nous, on ne dit rien. Comme un troupeau de moutons, on skie. Tous les jours on envoie des gars à l’hôpital et ça ne semble poser de problèmes à personne. Dans la pente, on n’arrive pas à tailler une courbe et on passe pour des guignols. Après, les deux vedettes, il n’y a rien à dire. Ils passent partout et font ce qu’ils veulent ! C’est beau à voir.»

Lire la suite...

samedi 23 janvier 2016

Strike on Streif.

Marcel Hirscher est le grand gagnant de la descente de Kitzbühel. Pourtant, il n’a pas mis les skis sur la Streif, le super-G lui a suffi. L’Autrichien est le grand vainqueur du jour en raison du violent accident subi par Aksel Lund Svindal, une des victimes du jour de la descente la plus prisée du circuit. La plus dangereuse aussi.

Le bilan de cette épreuve est catastrophique, assez honteux pour le ski alpin. Il fallait avoir un dossard compris entre 1 et 4, entre 10 et 14, entre 26 et 30 ou… supérieur au 30. Car après le 30, on ne prenait pas le départ. La course a en effet été arrêtée à ce moment très officiellement «pour raisons de sécurité» (malgré une visibilité qui s'améliorait), les résultats étant tout de même entérinés. On a poussé jusqu’au 30 uniquement dans ce but, car 50% des engagés doivent avoir été lancés pour valider les résultats.

Lire la suite...

mercredi 31 décembre 2014

2014 en champions.

Martin__aureole_Dieu_de_l_Olympe.jpg A l'affligeant, nul n'est tenu, sauf à L'Equipe ! Comment peut-on ne trouver qu'un seul représentant des sports d'hiver dans le top 10 de l’élection – bidon – du Champion des Champions une année de JO d'hiver où la France a cartonné ?

Martin Fourcade a réussi la plus impressionnante razzia olympique française depuis 1968 (2 médailles d'or et une médaille d'argent dans des épreuves individuelles, Killy avait décroché 3 titres) en plus de dominer pour la 3e fois la Coupe du monde d'un sport où l'aléa est omniprésent... sauf quand Martin est sur la piste. Ne le mettre que 3e de cette élection montre une fois de plus que la rédaction du quotidien du sport et de l'automobile est pleine d'incompétents. Je vous l'accorde, on s'en rend compte à chaque fois qu'on ouvre les pages de ce qui se veut être la référence.

Lire la suite...

vendredi 7 février 2014

Les Bleus à la recherche de l’or blanc. (Sotchi 2014)

Sotchi 2014 J’annonce déjà un record de médailles pour l’équipe de France olympique (plus de 11). Mieux, j’annonce aussi un record de titres (4 ou plus). Sotchi 2014 sera un grand cru pour les Bleus.

Si forts que ça nos Bleus ? Non. Au niveau de la densité, on a connu beaucoup mieux… avant une série noire de blessures touchant beaucoup de têtes d’affiche, à commencer par nos 2 championnes du monde de ski alpin (Tessa Worley et Marion Rolland). Seulement voilà, l’équipe de France possède encore plusieurs locomotives qui à elles-seules devraient obtenir plus de la moitié des médailles.

Lire la suite...

dimanche 27 mars 2011

La planche avant la quille.

les sports d'hiver La saison de ski est terminée depuis une semaine, vous le savez, il en était question la semaine dernière. Pour le snowboard, il a fallu attendre ce week-end pour connaître la fin de l’histoire. Les finales de la Coupe du monde avaient lieu à Arosa, en Suisse. Malheureusement pour les spécialistes français de la planche à neige ça ne s’est pas super bien passé.

Lire la suite...

mardi 22 mars 2011

La semaine dernière… (14 au 20 mars 2011)

La semaine dernière... Avec l’arrivée du printemps la saison de la plupart des sports d’hiver s’est terminée cette semaine. Il sera donc question de ski entre autres sujets, mais aussi de quiches, de Rosbifs, de foie et de foi, de spatules, cuisinez le tout avec quelques femmes… 3 minutes, un peu de baston, du duel à l’arme blanche ou avec de vraies balles… Un peu de X, et bien sûr du pied, autrement dit, du foot.

  • Quiches au poireau.

Qu’essaient-ils de nous faire avaler ? Certes, le XV de France a tenté de sauver les apparences lors de la réception du XV du Poireau, mais la victoire 28-9 sur le Pays de Galles ne peut en aucun cas faire oublier la seconde période en Angleterre et l’humiliation en Italie. Ce Tournoi des VI Nations est raté, à l’image de la plupart des tournois et tournées depuis que Marc Lièvremont est en poste.

Lire la suite...