Mot-clé - Portland Trail Blazers

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 3 février 2014

Broncopneumonie.

Les Seattle Seahawks ont pulvérisé les Denver Broncos lors du Super Bowl XLVIII. Quelle bran-bran ! Toutefois, on ne saurait dire si cette humiliation résulte plus de la démonstration collective des hommes de la "Rainy City" ou de la faillite de Payton Manning.

Le quarterback légendaire de 37 ans a sombré corps et biens, entraînant son équipe par le fond. La loose suprême ne serait-elle pas d'être élu MVP de la saison (pour la 5e fois) et de lire 2 jours plus tard qu'on a fait non pas la saison de trop mais le Super Bowl de trop ?

Lire la suite...

mardi 19 avril 2011

La semaine dernière… (11 au 17 avril 2011)

La semaine dernière... J’ai énormément de tennis (Nadal, le Masters 1000 de Monte-Carlo, le cas Jérémy Chardy, la Fed Cup), beaucoup de foot bien sûr (les compétitions européennes, françaises, étrangères, notamment le Clasico n°1/4, du football féminin, et même de la MLS), une quantité importante de sujets basket (NBA, Pro A), de la boxe, un peu de sports d’hiver (du moins un), de cyclisme/dopage, de rallye, d’équitation et d’haltérophilie.

Lire la suite...

vendredi 15 avril 2011

Les Bûcherons mettent le Fire !

On dit que la MLS est un championnat d’un niveau tout pourri – ce qui n’est pas faux – et qu’en Amérique du Nord le football – ou plutôt le soccer – ne prend pas.

Et pourtant, cette nuit, à Portland, Oregon, sous une pluie à vous décourager d’aller au stade, surtout un jeudi soir, la seconde affirmation a été contredite. J’avais été prévenu en regardant un match des Portland Trail Blazers que l’équipe des Portland Timbers, acceptée en MLS cette saison (il y a maintenant 18 clubs, plein de Français ou anciens de L1 dont Charlie Davies, Boskovic, André Luiz, plein de joueurs improbables comme ça), débutait à domicile cette semaine. On annonçait une magnifique ambiance. Et en effet, il y a le feu chez les Bûcherons (l'identité de leurs adversaire, le Chicago Fire, n'y est pour rien^^) ! C'était du délire, j’étais scié en voyant ça… Scié comme le tronc dont Timber Joey découpe une tranche à la tronçonneuse au bord du terrain après chaque but de son équipe (coutume locale^^).

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 mars 2011, partie 2/2.)

La semaine dernière... Comme prévu, après du foot, du rugby, du vélo, du patinage artistique et du basket féminin, on passe on repart de plus belle avec de la NBA, la folie de mars, de la natation, de la boxe, du cyclisme sur piste, du tennis et… de l’humour. Y’a pas de mal à s’amuser.


  • Batman ! tananananananananananana Batmaaaaaaan ! Batman ! Batmaaaaaaan !

Cette semaine a été très mouvementée en NBA. Alors que les Lakers ont trouvé leur rythme et recommence à faire vraiment peur, alors que les Bulls impressionnent et ont pris la tête à l’est, certaines équipes très en vue depuis le début de la saison sont dans le dur. Si les Dallas, Orlando et le Heat ont pu se ressaisir après une période de grande inconstance, les Celtics rétrogradent (défaites contre Charlotte et à Memphis cette semaine), Atlanta aussi (2-2 cette semaine, 6-9 depuis un mois), et que dire des New York Knicks !

Lire la suite...

mardi 1 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 février 2011)

La semaine dernière...Au début de chaque semaine je vais essayer de vous faire un résumé de celle qui vient de se terminer. Je vais aborder pas mal de sujet non traités dans d’autres articles ou en vous rappelant les grandes lignes de ceux traités plus en longueur.

Menu très copieux cette semaine : retours/départs/arrivées en NBA, ski alpin, Rosbifs-Bleus, I believe I can fly, patates, Tong made in China, foot, tennis, people, Michael Jackson est vivant, loose, mascottes, sports automobiles… plein de trucs.

La semaine dernière, c'était déjà copieux.

  • Vous nous manquiez.

Enfin ! Ils sont de retour, 2 de mes joueurs de basket préférés,

Joakim Noah, le pivot des Chicago Bulls a repris à Toronto mercredi, son équipe a perdu – une surprise – mais lui a signé son retour avec 10 rebonds en 8’14 jouer dans le premier QT (16 à la fin du match, 17 chez les Bucks ce week-end malgré Andrew Bogut en face)… Impressionnant ! Noah, c’est ça…

Lire la suite...

mardi 4 janvier 2011

Les fondamentaux restent.

Beaucoup de choses ont changé en NBA, je me suis attelé à vous l’expliquer ici, ici et ici. Heureusement, pour ne pas trop déboussoler les fans et observateurs en tous genres, on a conservé certains fondamentaux.

  • Yao Ming est toujours un géant chinois en terre cuite.

Il est impressionnant mais pas bien solide en réalité. La saison passée, out pour toute la saison, ce qui n’était pas une première, il est habitué à passer son temps à l’infirmerie. Cette fois, ô miracle, il a eu le temps de jouer quelques matchs, il se préparait pour depuis des mois, son temps de jeu était limité, il avait droit au maximum à 24 minutes. Et puis… il s’est encore cassé je ne sais quelle partie du pied. Maintenant Houston veut le transférer, mais qui prendra un joueur dont la carrière semble terminée ? Il paraît qu’en plus les Rockets veulent une star en échange… ça voudrait dire quoi ? Echanger une star contre une fin de contrat ?

En attendant, Yao est toujours en tête des votes du public pour le poste de pivot titulaire de la sélection de l’ouest au All-Star Game. Logique pour un gars qui a joué quelques bouts de matchs en 2 ans… (Accessoirement ça va permettre de prendre plein de joueurs listés comme guards et forwards, car beaucoup d’ailiers forts comme Pau Gasol, Tim Duncan ou encore LaMarcus Aldridge auraient aussi bien pu être considérés comme des pivots pour les besoins de la cause.

Lire la suite...

dimanche 2 janvier 2011

La NBA a changé. (3/3)

bandeau NBA On termine avec ce long passage en revue de la première partie de la saison NBA… (Mais il y aura un second article.)

  • Le Magic n’a plus rien de magique.

Otis Smith, le GM, n’a toujours pas compris qu’un acteur porno n’est pas fait pour se faire passer la bague au doigt… Stan Van Gundy est nul, c’est une des raisons si ce n’est LA raison pour laquelle le Orlando Magic n’a pas remporté de titre avec l’effectif qu’il avait la saison passée, c’est aussi la raison pour laquelle il n’a pas fait un bon début de saison. A la base il y avait une erreur stratégique : pourquoi recruter Quentin Richardson lorsque tu as déjà Vince Carter, Mike Piétrus et JJ Reddick (qui avait trouvé un accord avec les Bulls mais Orlando a repris le contrat à son compte comme le statut de restricted free agent le permet) plus Rashard Lewis, sans oublier Ryan Anderson, poste 4 qui peut jouer à l’aile ? Cet été les Magic ont dépensé plein d’argent, ils ont aussi pris Chris Duhon, mais la mayonnaise ne prenait pas, l’équipe tournait mal.

Lire la suite...