Mot-clé - Robert Lewandowski

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 7 avril 2014

Plus d’euros, plus d’Euro.

UEFA, tout pour le fric. C’est officiel, l’UEFA a décidé de créer la Ligue des Nations. De quoi s’agit-il ? D’une nouvelle compétition conçue officiellement pour remplacer les matchs amicaux internationaux présentés comme sans intérêt. En réalité, il s’agit à terme de remplacer l’Euro.

Bien sûr, on ne vous le présente pas ainsi, pourtant tout porte à le croire, ce sera bien le cas à moyen terme. Les indices concordent. L’opération se fait en 4 étapes.

1. Dévaloriser l’Euro en le faisant passer à 24 participants au lieu de 16, ce qui va tuer l’intérêt des qualifications (qualifier près de la moitié des équipes va générer mécaniquement une multiplication des matchs en bois), et donner lieu à une affligeante modification du format (on aura donc des poules de 4 avec qualification des meilleurs troisièmes – un b*rdel pas possible, une équipe peut remporter la compétition avec 2 nuls et une défaite en poule – et plus de matchs à la c*n).
2. Créer la Ligue des Nations à partir de 2018 en s’inspirant de la Ligue des Champions, comme son nom l’indique.
3. Organiser l’Euro 2020 dans un tas de pays différents au lieu d’avoir une réelle phase finale, une manœuvre ayant pour but de nous habituer à la disparition de l’Euro comme on le connaît depuis déjà pas mal d’années (une grande fête populaire dans 1 voire 2 pays). En somme, le mode d’organisation sera assez proche de celui de la Ligue des Nations.
4. Remplacer l’Euro qui n’aura plus grand intérêt par la Ligue des Nations où le système de divisions séparera les gros des petits et garantira d’avoir presque uniquement des matchs à enjeu (la qualification pour la phase finale ou éviter la relégation).

La motivation profonde des dirigeants de l’UEFA ne fait aucun doute : générer toujours plus d’argent. Ils nient fermement, on ne peut pas les croire. Cette motivation est permanente dans absolument toutes les décisions de cette fédération internationale. En l’occurrence, en remplaçant les rencontres amicales par des compétitions officielles et en multipliant les grosses affiches (en première division devrait y avoir un maximum de grosses affiches), elle crée un produit supplémentaire à vendre aux chaînes de télé.

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

Entre ennemis et ennuis. - Euro2012 (Groupe A-J2)

Euro 2012 On aurait pu assister à la guerre des voisins, on a eu droit à un super match. Hors du stade, ça a encore débordé de façon violente et donc forcément regrettable, c’est malheureusement habituel depuis le début de l’Euro 2012. On s’est bien régalé avec Pologne-Russie, j’ai envie de dire heureusement, car Grèce-République Tchèque était d’un ennui mortel. Depuis le début, cette compétition nous offre une savante alternance de rencontres dont la qualité varie grandement de la purge au niveau rediffusions sur ESPN classics. Comme pour la première journée du groupe D, on a eu une daube et un super dessert au menu de la 2e journée du groupe A. L’enthousiasme des équipes des pays organisateurs fait toute la différence.

Lire la suite...

vendredi 8 juin 2012

Ouverture. - Euro 2012 (Groupe A - J1)

Euro 2012 C’est parti ! En voiture Simone, l’Euro 2012 a débuté, et il a débuté très fort. S’attendait-on à un match aussi improbable entre la Pologne et la Grèce ? Pouvait-on imaginer une démonstration aussi impressionnante de la Russie face à la République Tchèque ? Ma réponse est 2 fois non.

Si la phase de poule de l’Euro est une partie d’échec, voici le premier constat à faire sur le groupe A après l’ouverture : la Russie est la reine, les Tchèques sont des pions, les Grecs sont les cavaliers (ils ont dû cravacher), la Pologne a subi un premier échec, certains arbitres sont des fous.

Si le match d’ouverture donne le ton pour toute la compétition comme on a l’habitude de le dire, alors nous auront un bel Euro. Un stade bondé et bouillant, des buts, des rebondissements, quelques belles actions… Ça promet ! On a aussi vu des gardiens catastrophiques et surtout un arbitre particulièrement minable, si les autres matchs ressemblent à ça, attention aux yeux, ça risque de provoquer de sacrés picotements dans les globes oculaires !

Lire la suite...