Mot-clé - Robert Renwick

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 7 août 2015

Triple doublé. (ChM natation, J6, S2)

Kazan_2015.jpg Si vous n’avez encore rien vu des Championnats du monde de natation organisés à Kazan, sachez que vous avez manqué les ¾ de la natation course. En effet, la 6e des 8 journées de compétitions s’est achevée.

Fort logiquement, à ce stade des Mondiaux, certains se démarquent par leurs performances, certaines délégations affichent leur forme et d’autres se montrent incapables de répondre aux attentes. Cette année, l’Australie est à l’honneur (surtout en dos et en sprint féminin), tout comme la Grande-Bretagne (essentiellement grâce à 2, voire 3 nageurs). Il y a 3 ans, aux JO de Londres, le pays hôte s’était complètement raté quand les représentants de l’île-continent – où ce sport est une religion – remportaient 10 médailles dont un seul titre. C’est bien la preuve qu’il est possible d’inverser la tendance en assez peu de temps.

Lors de cette session, on a assisté à 3 doublés bien différents : les sœurs Bronte et Cate Campbell en ont réussi un familial en finale du 100m NL, Mitchell Larkin en a complété un individuel en remportant le 200m dos après avoir triomphé sur l’aller-retour, et pour finir James Guy a profité d’une adversité pas à son meilleur niveau pour surprendre les Etats-Unis lors du relais 4x200m NL, comme il l’avait fait lors du 200m NL individuel en battant Sun Yang et Paul Biedermann.

Lire la suite...

lundi 29 juillet 2013

Il n’y a pas d’âge… (ChM 2013 natation, J2).

ChM natation Barcelone 2013 Championnats du monde de natation à Barcelone, nous sommes en 2003, Fabien Gilot et Fred Bousquet remportent une médaille au sein du relais 4x100m français. 10 ans plus tard, Gilot est champion du monde au sein de ce relais, le lendemain Bousquet décroche une médaille mondiale au 50m papillon. Il n’y a pas d’âge pour briller !

Chez les femmes, on a l’impression que plus le temps passe, plus la natation devient un sport de précocité, les 2 filles les plus impressionnantes de ces championnats sont une Américaine de 16 ans (Katie Ledecky), une Lituanienne du même âge à 2 jours près (Ruta Meilutyté), et bien sûr une autre Américaine, star à 18 ans grâce à ses résultats obtenus depuis plusieurs saisons au plus haut niveau (Missy Franklin).

Chez les hommes, rares sont les jeunes à arriver tout de suite au sommet, mais rares sont ceux qui durent très longtemps, Bousquet fait presque figure d’exception.

Lire la suite...