Mot-clé - Romain Hamouma

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 avril 2015

Du Prozac pour Ruffier. (CdF ½)

banderole Coupe de France

J’adore quand un plan se déroule avec accroc. Et même, disons-le, quand il foire totalement. La FFF et l’ASSE n’ont pas accepté de reporter la demi-finale de Coupe de France opposant Saint-Etienne au PSG ? Tant pis, les Verts ont pris une bran-bran. Le PSG s’est qualifié et affrontera Auxerre en finale. L’AJA (Ligue 2) a vaincu Guingamp, tenant du titre et club de… Noël Le Graët, président de la FFF.

Devenu leader du championnat à l’entrée de la dernière ligne droite, finaliste de la Coupe de France contre une L2, en finale samedi de la Coupe de la Ligue face à Bastia, le PSG est en train de réussir une saison historique. Aucun club n’a jamais réussi le triplé national depuis la création de la Coupe de la Ligue. C’est pour cette année !

Lire la suite...

lundi 17 mars 2014

Les bons, la brute et le très grand. (L1, J29)

Ligue 1, saison 2013-2014 Qui c’est les plus forts ? Evidemment, c’est les Verts !

Mais seulement si vous vivez toujours dans le passé (même si l’ASSE est 4e de Ligue 1). Car en 2014, le PSG domine nettement le football français. Quand il en a réellement envie. Seulement, par moments, on peut se questionner sur cette envie.

Laurent Blanc a aligné son équipe type à 2 joueurs près. Jallet à la place de Van der Wiel et Cabaye à cette de Verratti (comme contre Leverkusen au cours de la semaine), ce qui n’est pas pour me déplaire. La compo était celle-ci : Sirigu - Jallet, Alex, Thiago Silva (c), Maxwell - Cabaye, Thiago Motta, Matuidi - Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi. Et sur le banc Douchez, Marquinhos, Digne, Ménez, Verratti (un peu blessé, donc), Pastore et Lucas. Du classique.

En revanche, en face… L’étrangeté absolue. Kurt Zouma latéral droit… Flippant, non ? Christophe Galtier avait l’intention d’aligner une défense à 5, mais ayant eu connaissance des propos de Blanc en conférence de presse, il s’est rendu compte de la boulette qu’il allait commettre. En effet, comme relevé par l’entraîneur parisien, quand une équipe tente le coup à 5 derrière face au PSG, elle prend cher de façon quasi systématique. D’où ce 4-2-3-1 très bizarre avec sur le banc des tauliers comme Lemoine, Cohade et Hamouma, et surtout des latéraux (Brison – qui peut aussi jouer à droite – et Clerc). Pourquoi mettre Zouma ? Le gars a pété un câble. En fait ce serait en raison de retours de blessure, il a voulu les faire revenir plus en douceur. Résultat, Galtier s’est présenté au Parc des Princes avec ce onze : Ruffier - Zouma, Bayal Sall, Perrin (c), Trémoulinas - Clément, Guilavogui - Mollo, Corgnet, Tabanou - Brandao.

Lire la suite...

lundi 27 février 2012

De l’art de gâcher la fête.

Ligue 1 saison 2011-2012 Dommage… De la 25e journée de Ligue 1, on devrait retenir principalement le match extraordinaire entre l’OL et le PSG ou encore du changement de leader, malheureusement les polémiques à propos de l’arbitrage ont été nombreuses, 3 rencontres ont été complètement faussées par de très mauvaises décisions. L'arbitrage, les polémiques et les égalisations de fin de match ont gâché la fête de certains.

Hormis le match fou de samedi soir vu par les rares abonnés d’Orange Sport, les supporters dans les bars, les spectateurs à Gerland et ceux qui savent comment se débrouiller autrement (…), on n’a pas eu une super journée, s’il y a eu 2 ou 3 autres matchs pas mal, il y a aussi eu de la purge de compétition.

Etrangement, lors de cette journée, les buts ont souvent été inscrits en séries.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2012

25e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Hormis Montpellier, les seuls grands gagnants de la 25e journée de Ligue 1 sont… rares. Il y a surtout des perdants en réalité, y compris chez ceux qui ont fait match nul. Le football pourrait être gagnant si une multitude de polémiques pour certaines justifiées et d’autres totalement ridicules n’avaient pollué l’atmosphère.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 12 février 2012

23e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 9 matchs de Ligue 1 joués sur 10 à plein d’horaires différents à cause de cette put*in de vague de froid qui gèle pelouses et spectateurs, des rencontres bien bien pourris, une totalement hallucinante, des hold-ups, de la surprise… 4 fois sur 9 la situation a été renversée pendant le temps additionnel.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 18 décembre 2011

18e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Entre 0 et 3 buts par match, que des petits scores, beaucoup de petits matchs, énormément de très mauvaises décisions d’arbitrage dont un scandale… La 18e journée de Ligue 1 aura surtout profité aux chanceux et aux tricheurs (attention, ne mettons pas tout le monde dans le même panier).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 6 novembre 2011

13e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 13e journée de Ligue 1 n’a pas souri au groupe des 6 qui s’étaient détachés la semaine dernière, aucun n’a gagné ce week-end. La fatigue pèse lourd chez les clubs européens, ils ont joué leur 7e match en 3 semaines, il est bien normal que les ailes finissent par toucher la piste.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

Ils peuvent mieux faire.

Ligue 1 saison 2011-2012

On ne peut pas avoir toutes les semaines des matchs fous avec plus 30 buts au cours de la journée de championnat. 12 buts samedi, 7 dimanche grâce au 3-1 à Lille, pas mal de matchs assez pauvres en spectacle mais riches en erreurs d’arbitrage, en oublis fâcheux… La 11e journée de Ligue 1 ne restera pas la référence du beau football. Les acteurs de la L1 peuvent mieux faire. Les seuls à avoir pu trouver leur bonheur sont les amateurs de parades de gardiens.

3 nuls – dont 2 sur le score de 1-1, le score "Ligue 1-1" – plus 2 victoires à l’extérieur, 7 équipes n’ont pas marqué, 4 succès sur 7 par 2 buts d’écart mais un peu de suspense par endroits pour relever une soupe assez fade, et 2 événements… Nancy et l’OM ont gagné ! Mais oui ! Décidemment tout arrive !

Lire la suite...

11e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Si la Ligue 1 a produit meilleur spectacle que celui offert lors de la 11e journée, tout n’est pas à jeter, il y a des choses à voir. Allons-y.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 26 septembre 2011

Last second heros (les faits marquants).

Ligue 1 saison 2011-2012 Si la victoire éclatante du PSG à Montpellier lui ayant permis de devenir leader est le fait majeur de la 8e journée de Ligue 1, d’autres résultats méritent qu’on s’y attarde.

Avec 4 larges succès, un seul par une marge d’un but, 5 matchs nuls 1-1 en 10 rencontres, le bilan de cette journée encore prolifique (29 buts) est atypique. 3 des 5 matchs nuls ont été arrachés lors du temps additionnel. Certaines tendances se confirment, notamment la difficulté de certaines équipes à maintenir leur avantage au score et à maintenir leur cage inviolée, ou tout simplement à gagner.

Lire la suite...

lundi 15 août 2011

Les gardiens ont tout fermé (1/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Après l’orgie offensive de la première journée de Ligue 1, 31 buts marqués, il fallait s’y attendre, les défenses et les gardiens étaient beaucoup plus concentrés lors de la seconde. Résultat, seulement 18 buts. On a eu le premier 0-0 de la saison. Ça vous manquait ?

  • Les scores.

-Samedi :
ASSE-Nancy, 1-0,
Lorient-Bordeaux, 1-1,
OL-Ajaccio, 1-1,
Rennes-PSG, 1-1,
Sochaux-Caen, 1-2,
Toulouse-Dijon, 2-0,
Valenciennes-Brest, 0-0.
-Dimanche :
Auxerre-OM, 2-2,
ETG-Nice, 1-0,
LOSC-Montpellier, 0-1.

  • Les hommes de la semaine.

Les gardiens. Pas tous, bien sûr, certains ont commis des erreurs, mais beaucoup ont eu l’occasion de se mettre en valeur, je pense notamment à Laurent Pionnier, Salvatore Sitigu, Alexis Thébaux, Guillermo Ochoa (dans un style bien à lui), Cédric Carrasso, Fabien Audard, Nicolas Penneteau… J’en oublie sans doute. Ils ont réalisé un festival ! Même le jeune Baptiste Reynet a réussi à tirer son épingle du jeu.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2011

Les luttes finales.

bandeau L1 2010-2011 La porte est ouverte. Le LOSC et le PSG pourraient être les grands bénéficiaires de la 36e journée de Ligue 1. Pourraient, car en raison de la finale de la Coupe de France, ils joueront seulement mercredi.

Les 8 rencontres disputées dimanche et lundi ont tué une grande partie du suspense avant les 2 dernières journées.

En pratique on connaît les 6 européens – l’ordre peut encore changer pour les places 3-4 et 5-6, il ne devrait pas évoluer plus que ça – et 2 des 3 relégués, en revanche la lutte pour le maintien, ou lutte pour éviter la 18e place, est totalement relancée. Ils sont quelques-uns à s’être tiré une balle dans le pied.

Commençons par les résultats.

Lire la suite...

lundi 2 mai 2011

La Ligue 1 version courte.

bandeau L1 2010-2011 Alors comme ça je ne sais pas faire court ? C’est faux ! La preuve ! Je vais tâcher d’être complet et de faire court (un paragraphe de taille normale par match).

33e journée de Ligue 1, 10 matchs, c’était du 4-1-4-1 (4 matchs samedi à 19h, un à 21h, 4 le dimanche à 17h, un à 21h). Bon, PSG-Valenciennes, c’est fait. Le reste.

Sans surprise le LOSC a mis 5-0 à Arles-Avignon, pathétique à l’extérieur. But rapide de Gervinho (6e), affaire entendue juste avant la mi-temps (encore Gervinho, petite feinte pour mettre le gardien sur les fesses), et balade en seconde période. Tout de suite un péno pour une main (volontaire ? pas sûr), Debuchy l’a transformé car après 3 échecs consécutifs Yohan Cabaye ne les tire plus, contrairement aux CF. Un CF, il en a mis un joli pour le 4-0 puis David Rozehnal a fini le travail avec un joli petit lob, il avait remplacé Chedjou, blessé en première période. Notons qu’un certain Corrèze a pris un rouge. Non seulement les Lillois ont repris la tête du championnat, mais surtout ils ont soigné la différence de but, c’est presque une victoire à 3,5 points.

Lire la suite...

dimanche 10 avril 2011

Témoignage : «J’étais en manque, il fallait que j’y regoûte…»

bandeau L1 2010-2011 Wahou ! Quel pied !... J’avais oublié ce que ça faisait... Tu te sens super bien, rien ne peut te faire perdre le sourire, tu planes. Je comprends pourquoi j’étais accro. Depuis plusieurs semaines j’avais l’impression d’être bloqué dans un bad trip, c’était horrible, tu vois tout en gris… En fait j’étais juste en manque.

Et puis samedi j’ai replongé. Tu te crois sevré, c’est une illusion. Ces dernières semaine, plusieurs fois j’ai déjà failli y goûter. Failli seulement. Mais cette fois non, j’y ai eu droit… Et en plus c’était de la bonne ! J’ai regoûté à la victoire. Une victoire importante en jouant bien.

Put*in, c’était trop bon. Si je n’ai pas une autre dose dimanche prochain j’ai peur de subir à nouveau cette sensation de manque. Il s’agira de PSG-OL, un match hyper important qui débutera la semaine la plus décisive de la fin de saison avec ce choc suivi le mercredi de la demi-finale de CdF à Angers, et le dimanche de Brest-PSG. J’espère flirter avec l’overdose d’ici 15 jours…

Caen-PSG, c’est un peu le derby rouge et bleu, du coup Paris jouait avec son 3e maillot, le blanc à petits pois. Le PSG est rentré en Ile-de-France avec de gros points.

Lire la suite...

lundi 14 février 2011

Sel, épices et aromates. (+Président exaspérant.)

bandeau L1 2010-2011 Peut-être est-ce en partie dû au dernier résultat du PSG, un nul 0-0 très inquiétant au Parc contre Lens, mais là, vraiment, la Ligue 1, dont on vient de jouer la 23e journée, commence à me les briser menu…

Moi, je n’y comprends plus rien à ce championnat ! Un exemple. La semaine dernière Lorient gagne à Caen face à des Normands absents alors que les Merlus étaient grotesques à l’extérieur depuis des plombes, Monaco était scandaleusement inexistant à Toulouse. 8 jours plus tard Monaco éclate Lorient, Caen va s’imposer à Bordeaux. Ça devient n’importe quoi. Il n’y a pratiquement aucune continuité dans les résultats, on n’y pige plus rien, plus ça va, plus je me ramasse sur les pronostics, ça me gave ! La Ligue 1 est une soupe souvent trop fade. Heureusement, quelques personnages de la L1 viennent relever le goût de cette soupe. Vive le sel, les épices et les aromates ! (Vous les identifierez facilement, en général j'écris que j'aurais aimé les voir arriver au PSG.^^)

Je vais aller très vite sur quelques matchs et insister sur d'autres, ceux sur lesquels il y a vraiment quelque chose à écrire. Je vais aussi devoir m’occuper du cas d’un président de club qui me gonfle au plus haut point par son attitude exaspérante.

Lire la suite...

jeudi 23 décembre 2010

La Ligue Zéro.

bandeau L1 2010-2011 Mes amis, cette fois, je crois qu’on a touché le fond. Pourquoi ? Une journée de Ligue 1 le 22 décembre avec des terrains pourris (ou synthétiques pourris), le froid, la pluie, parfois un peu de neige, seulement 17 buts… si en plus les arbitres s’y mettent…

Pas la moindre victoire d’une équipe classée au-dessus de la 15e place (Nancy, Valenciennes, Monaco et Caen… 15, 16, 17 et 18), c’est sans doute du jamais vu ! Au final, lors de cette journée, il n’y a pas vraiment de gagnant, pas vraiment de perdant, sauf Lens, qui croyait l’emporter à Bordeaux mais… en fait non. C’était la 19e journée, mais la Ligue Zéro, la Ligue 1 reprend mi-janvier.

Lire la suite...

lundi 13 décembre 2010

K1, L1, M1.

bandeau L1 2010-2011 Excellents ces 3 matchs de dimanche, grâce à eux je vais pouvoir faire court concernant la Ligue 1 (j’ai déjà pas mal parlé des autres rencontres, VA-PSG c'est pour bientôt).

Sans intérêt. Ces 3 rencontres ont été sans intérêt. Pourquoi ce titre ? Parce qu’on a vu un match normal de Ligue 1 (OL-Toulouse), rencontre sans histoires (éventuellement avec anecdotes), un match marqué notamment par une main (d’où M1…), et K1, parce qu’à 21h on a enfin compris que cette journée n’était pas une journée de L1 mais un tournoi de K1, cet forme de baston japonaise bien violente. (Ne manque que N1, mais Valbuena a joué hier… C’était juste pour la vanne.)

On va d’ailleurs commencer dans l’ordre alphabétique par le K1.

Tongo Doumbia. L’homme du match. Ce mec aurait dû prendre un carton rouge pour un geste à vous glacer le sang effectué à la 23e… seconde. Oui, vous avez bien lui, il lui a fallu 1 tiers de minute pour démonter Plasil d’une semelle sur le mollet et le genou qui a tordu le Tchèque… Effroyable. Je n’avais pas vu un geste d’une telle violence depuis… pfiou… hier. Oui, le geste de Spahic à Brest, était encore moins en rapport avec le jeu, extrêmement violent, méchant, vicieux, bête. Doumbia ne m’a pas semblé y aller avec l’intention de faire un mort, il n’empêche qu’il a failli estropier le milieu girondin. M. Kalt n’a pas eu les couill*s de sortir le rouge dès la première minute, pourtant il s’imposait.

Lire la suite...

lundi 6 décembre 2010

Il faut de tout...

bandeau L1 2010-2011 Peut-on raconter une journée comme celle-ci ? La 16e levée de la saison de Ligue 1 a été très riche en retournements de situation, on a tout eu, de l’excellent au grotesque avec toute la palette de ce qui a sa place entre les deux, y compris de la controverse.

Comme le dit le générique français d'Arnold et Willy, faut de tout pour faire un monde. Et bien le football est le reflet du monde qui l'entoure, il faut de tout pour faire une journée de championnat !

Il ne manquait rien pour faire de cette journée de championnat une référence… jusqu’au classement, en adéquation avec mon souhait exprimé il y a quelques jours, avoir Paris et Lille en tête (je préfèrerais l’ordre inverse, ça viendra).

Certaines rencontres ne méritent pas plus de 3 lignes, d’autres mériteraient des pages de commentaires.

Lire la suite...