Mot-clé - Ruffier

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 10 septembre 2016

Il y a de quoi être vert. (L1 J4)

Si je pouvais rencontrer Unai Emery, je lui dirais ceci : «vas-y Unai, n’aie pas peur d’oser !» En effet, j’ai actuellement un seul véritable reproche à faire à l’entraîneur du PSG, celui de ne pas aller au bout des choses en imposant réellement sa volonté à ses joueurs.

Un match le vendredi juste après une trêve internationale n’a rien de facile à aborder. A fortiori pour un entraîneur dont l’effectif est composé de nombreux internationaux en activité dont des sud-américains revenus tardivement en se coltinant un long voyage en avion et un décalage horaire important. A fortiori 4 jours avant la réception d’Arsenal en Ligue des Champions. De surcroît les absences pour cause de blessure réduisaient encore l’effectif à disposition. Pas de Thiago Silva, d’Aurier, de Maxwell et de Pastore. Du coup, si Di Maria et Cavani ont pu débuter sur le banc, il n’était pas possible de préserver Marquinhos faute d’alternative.

Lire la suite...

mardi 5 janvier 2016

Le message est bien passé. (CdF 32e)

Wasquehal est leader de son groupe de CFA. C’est du lourd, du très lourd, encore plus lourd que le terrain du Stadium Nord de Villeneuve-d’Ascq. Sérieusement, Laurent Blanc s’est foutu de la gueule de tout le monde, non ?

Le 32e de finale de Coupe de France disputé dimanche en début d’après-midi par le PSG dans des conditions météorologiques assez dégueulasses (vent assez fort, beaucoup de pluie) a été une belle bouse. Bien sûr, on retiendra la qualification, et rien d’autre. L’emporter 1-0 (but de Zlatan Ibrahimovic à l’heure de jeu). Que c’était laid !

Lire la suite...

jeudi 9 avril 2015

Du Prozac pour Ruffier. (CdF ½)

banderole Coupe de France

J’adore quand un plan se déroule avec accroc. Et même, disons-le, quand il foire totalement. La FFF et l’ASSE n’ont pas accepté de reporter la demi-finale de Coupe de France opposant Saint-Etienne au PSG ? Tant pis, les Verts ont pris une bran-bran. Le PSG s’est qualifié et affrontera Auxerre en finale. L’AJA (Ligue 2) a vaincu Guingamp, tenant du titre et club de… Noël Le Graët, président de la FFF.

Devenu leader du championnat à l’entrée de la dernière ligne droite, finaliste de la Coupe de France contre une L2, en finale samedi de la Coupe de la Ligue face à Bastia, le PSG est en train de réussir une saison historique. Aucun club n’a jamais réussi le triplé national depuis la création de la Coupe de la Ligue. C’est pour cette année !

Lire la suite...

lundi 17 mars 2014

Les bons, la brute et le très grand. (L1, J29)

Ligue 1, saison 2013-2014 Qui c’est les plus forts ? Evidemment, c’est les Verts !

Mais seulement si vous vivez toujours dans le passé (même si l’ASSE est 4e de Ligue 1). Car en 2014, le PSG domine nettement le football français. Quand il en a réellement envie. Seulement, par moments, on peut se questionner sur cette envie.

Laurent Blanc a aligné son équipe type à 2 joueurs près. Jallet à la place de Van der Wiel et Cabaye à cette de Verratti (comme contre Leverkusen au cours de la semaine), ce qui n’est pas pour me déplaire. La compo était celle-ci : Sirigu - Jallet, Alex, Thiago Silva (c), Maxwell - Cabaye, Thiago Motta, Matuidi - Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi. Et sur le banc Douchez, Marquinhos, Digne, Ménez, Verratti (un peu blessé, donc), Pastore et Lucas. Du classique.

En revanche, en face… L’étrangeté absolue. Kurt Zouma latéral droit… Flippant, non ? Christophe Galtier avait l’intention d’aligner une défense à 5, mais ayant eu connaissance des propos de Blanc en conférence de presse, il s’est rendu compte de la boulette qu’il allait commettre. En effet, comme relevé par l’entraîneur parisien, quand une équipe tente le coup à 5 derrière face au PSG, elle prend cher de façon quasi systématique. D’où ce 4-2-3-1 très bizarre avec sur le banc des tauliers comme Lemoine, Cohade et Hamouma, et surtout des latéraux (Brison – qui peut aussi jouer à droite – et Clerc). Pourquoi mettre Zouma ? Le gars a pété un câble. En fait ce serait en raison de retours de blessure, il a voulu les faire revenir plus en douceur. Résultat, Galtier s’est présenté au Parc des Princes avec ce onze : Ruffier - Zouma, Bayal Sall, Perrin (c), Trémoulinas - Clément, Guilavogui - Mollo, Corgnet, Tabanou - Brandao.

Lire la suite...

jeudi 6 mars 2014

Des raisons de croire en eux.

EdF_football_2014.jpg Les Bleus vont réussir à nous faire croire en eux ! En allant à la Coupe du monde avec cet état d’esprit, celui qui leur a permis de renverser une situation très compromise lors des barrages contre l’Ukraine en novembre dernier, il y a vraiment moyen de ne pas aller au Brésil pour faire de la figuration !

Depuis quelques années l’équipe de France de football était devenue un cauchemar pour tout amateur de football et supporter français (il s’agit souvent des mêmes personnes, pas toujours). Regarder un de ses match revenait souvent à se coltiner une purge ou un spectacle d’horreur assez honteux. Presque systématiquement en fait. Néanmoins, de temps en temps, un match venait raviver la flamme quasiment éteinte en redonnant un peu d’espoir à ceux qui rêvent de la voir briller. Je pense notamment au 1-1 arraché à Madrid. Des espoirs généralement vite déçu à cause d’un entraîneur navigant à vue – une vue trouble malheureusement – et de joueurs soit pas au niveau, soit pas impliqués, soit ni au niveau, ni impliqués, soit perdus dans une équipe incohérente et désorganisée.

Tout a changé en novembre au prix d’une déroute à Kiev.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

Et Nicollin banda…

Ligue 1 saison 2011-2012 Si à la lecture du titre vous avez eu une vision d’horreur, j’en suis désolé. Il s’agit pourtant du fait marquant de la 37e journée de Ligue 1. Nous sommes à la 94e minute de Montpellier-LOSC, soit 7 ou 8 minutes après la fin du match au Parc des Princes (bonjour l’équité…), Olivier Giroud par un centre grâce à une longue ouverture, un Lillois se laisse manger, l’autre ne regarde pas ce qui se passe autour de lui, Karim Aït-Fana a suivi, il profite du centre en retrait pour marquer dans le but vide, le MHSC est quasiment champion – seulement quasiment, du coup Thiriez, qui attendait avec le trophée sur le parking du stade de la Mosson, a dû plier bagages – grâce à ses 3 points d’avance sur le PSG avant la dernière journée et un déplacement chez les papys gâteux… D’où la réaction dans le pantalon de papy graveleux.

Lire la suite...

lundi 19 mars 2012

28e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 On a tous connu ça : on va au stade en pensant voir gagner son équipe ou en pensant ENFIN la voir gagner, mais on rentré dépité, voire dépité et déprimé. Parfois, on va au stade sans trop d’espoir et on rentré frustré. Etre supporter d’une équipe de foot n’est pas toujours joyeux… Heureusement, que votre club joue le titre, l’Europe ou le maintien, vous avez forcément droit à de très grands moments au cours de la saison.

Ce week-end, à l’occasion de la 28e journée de Ligue 1, certains supporters sont rentrés chez eux en marchant en canard (les Marseillais, les Auxerrois, ou encore les Rennais), d’autres étaient de très bonne humeur (les Lillois, les Niçois ou encore les Lorientais).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 27 février 2012

De l’art de gâcher la fête.

Ligue 1 saison 2011-2012 Dommage… De la 25e journée de Ligue 1, on devrait retenir principalement le match extraordinaire entre l’OL et le PSG ou encore du changement de leader, malheureusement les polémiques à propos de l’arbitrage ont été nombreuses, 3 rencontres ont été complètement faussées par de très mauvaises décisions. L'arbitrage, les polémiques et les égalisations de fin de match ont gâché la fête de certains.

Hormis le match fou de samedi soir vu par les rares abonnés d’Orange Sport, les supporters dans les bars, les spectateurs à Gerland et ceux qui savent comment se débrouiller autrement (…), on n’a pas eu une super journée, s’il y a eu 2 ou 3 autres matchs pas mal, il y a aussi eu de la purge de compétition.

Etrangement, lors de cette journée, les buts ont souvent été inscrits en séries.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2012

25e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Hormis Montpellier, les seuls grands gagnants de la 25e journée de Ligue 1 sont… rares. Il y a surtout des perdants en réalité, y compris chez ceux qui ont fait match nul. Le football pourrait être gagnant si une multitude de polémiques pour certaines justifiées et d’autres totalement ridicules n’avaient pollué l’atmosphère.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 19 février 2012

24e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 24e journée de Ligue 1 n’a pas seulement été marquée par le choc entre le PSG et Montpellier, les 9 autres matchs n’ont pas tous été bons – certains ont été franchement nuls – mais ont complètement relancé la course à l’Europe en raison de performance et de contre-performances plus ou moins imprévisibles. On a maintenant un championnat en 3 parties : celui pour le titre, celui pour les places européennes, celui pour le maintien.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

dimanche 12 février 2012

23e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 9 matchs de Ligue 1 joués sur 10 à plein d’horaires différents à cause de cette put*in de vague de froid qui gèle pelouses et spectateurs, des rencontres bien bien pourris, une totalement hallucinante, des hold-ups, de la surprise… 4 fois sur 9 la situation a été renversée pendant le temps additionnel.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

vendredi 23 décembre 2011

Si les mayas ont vu juste...

Ligue 1 saison 2011-2012 Je suis dépité. Je n’y comprends plus rien. J’ai peur qu’en voulant sauter des marches on se ramasse un gadin dans les escaliers, qu’on essayant d’aller trop vite on loupe un virage et qu’on finisse ainsi dans un ravin, un mur ou un platane.

Mercredi, le PSG gagne un match fantastique d’une intensité rare sur les terres de l’ASSE, il vire en tête à l’issue des matchs aller avec 40 points, 3 unités de plus que Montpellier. Les joueurs ont livré un combat formidable, tout allait bien, le club était engagé sur une voie royale vers le titre de champion de Ligue 1 Jeudi, on apprend qu’en rentrant de Saint-Etienne Leonardo a convoqué Kombouaré pour lui dire de vider son bureau. Fin de l’aventure. Cette décision n’a aucun sens. Je reviendrai ultérieurement sur ce changement d’entraîneur – vous le savez, j’étais tout sauf fan d’A.K. – qui pourrait bien mettre en péril les chances du PSG d’enfin accrocher son 4e titre de champion après ceux de 1986, 1993 et 1994. Si les mayas ont vu juste et que la fin du monde est fin 2012, mieux vaudrait que la greffe prenne rapidement avec le nouveau (a priori Ancelotti), l’apocalypse d’accord, mais je veux revoir mon club champion avant !

Lire la suite...

jeudi 22 décembre 2011

La fête avant les fêtes.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pouvait-on imaginer teasing plus efficace pour la seconde moitié de la saison ? Sans doute pas. La Ligue 1 sera de retour dans plus de 3 semaines, et on a déjà hâte d’y être ! Lors de la dernière journée avant la trêve on a tout eu, du suspense, du spectacle, des buts et des matchs magnifiques, de l’injustice, du courage… TOUT ! Le foot comme on l’aime.

On s’est régalé lors de la 19e journée, cette régalade en appelle d’autres, je n’évoque pas là les festins que certaines vont faire pendant les fêtes, il s’agit bien de foot, pas de ripaille. En effet, et comme on le verra un peu plus bas sur cette page, toutes les luttes s’annoncent hyper serrées, on a cette année une inflation du nombre de buts mais aussi du nombre d’équipes sachant jouer au football (d’où le nombre de buts peut-être^^).

La L1 est le meilleur championnat du monde !

Lire la suite...

dimanche 18 décembre 2011

18e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Entre 0 et 3 buts par match, que des petits scores, beaucoup de petits matchs, énormément de très mauvaises décisions d’arbitrage dont un scandale… La 18e journée de Ligue 1 aura surtout profité aux chanceux et aux tricheurs (attention, ne mettons pas tout le monde dans le même panier).

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 21 novembre 2011

14e journée de L1, les matchs (2/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Ayant vu beaucoup des rencontres de la 14e journée de Ligue 1, j’ai beaucoup à dire, d’où 2 parties pour traiter les matchs. La première est à retrouver ici. PSG-Nancy est à part.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

Ils peuvent mieux faire.

Ligue 1 saison 2011-2012

On ne peut pas avoir toutes les semaines des matchs fous avec plus 30 buts au cours de la journée de championnat. 12 buts samedi, 7 dimanche grâce au 3-1 à Lille, pas mal de matchs assez pauvres en spectacle mais riches en erreurs d’arbitrage, en oublis fâcheux… La 11e journée de Ligue 1 ne restera pas la référence du beau football. Les acteurs de la L1 peuvent mieux faire. Les seuls à avoir pu trouver leur bonheur sont les amateurs de parades de gardiens.

3 nuls – dont 2 sur le score de 1-1, le score "Ligue 1-1" – plus 2 victoires à l’extérieur, 7 équipes n’ont pas marqué, 4 succès sur 7 par 2 buts d’écart mais un peu de suspense par endroits pour relever une soupe assez fade, et 2 événements… Nancy et l’OM ont gagné ! Mais oui ! Décidemment tout arrive !

Lire la suite...

11e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Si la Ligue 1 a produit meilleur spectacle que celui offert lors de la 11e journée, tout n’est pas à jeter, il y a des choses à voir. Allons-y.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 17 octobre 2011

Vive la révolution !

Ligue 1 saison 2011-2012

La révolution ! La Ligue 1 fait sa révolution du jeu ! Le championnat fermé avec des équipes très en place tactiquement, préparées pour empêcher leurs adversaires de jouer. On retrouvait régulièrement dans le peloton de tête des équipes au socle en béton dont le secteur offensif était faible, cette année, non.

33 buts marqués, c’est aussi 33 buts encaissés… Et oui, y’en a là-d’dans ! Vous allez voir qu’à force de devenir spectaculaire, la L1 va devenir attractive, va se vendre à l’étranger, va donner envie aux très bons joueurs étranger de venir en France. Le Qatar est en train de sauver la L1 – une sorte de révolution arabe (^^) – mais il n’est pas seul, le mouvement est suivi un peu partout dans l’Hexagone !

Lire la suite...

10e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 33 buts dont quelques-uns méritent de faire le tour du monde, beaucoup d’erreurs mais surtout beaucoup de spectacle (la palme revient à Montpellier-Dijon tant pour les erreurs que pour le spectacle). Vive la Ligue 1 !

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

  • Les matchs.

Lire la suite...

dimanche 2 octobre 2011

Le coup de la panne.

Ligue 1 saison 2011-2012

Le début de la 9e journée de Ligue 1 a été marqué par des pannes : pannes de victoires, panne d'électricité, panne généralisée (de la tête aux jambes). Sur 17 buts, 6 ont été inscrits après la 87e minute, les fins de matchs ont égayé une soirée peu passionnante.

Dans notre bon vieux championnat de France on a de plus en plus de joueurs venus de destinations "exotiques" dont certains partiront un peu partout dans le monde pendant la trêve internationale. On a par exemple vu marquer un Costaricien et un Israélien, un Sud-Coréen a failli les imiter, je vous passe les buts des Africains et du Brésilien, on a plus l’habitude.

Finalement, l’entrée en matière avant un gros dimanche (avec LOSC-Rennes et PSG-OL) aura été intéressante que prévu.

Lire la suite...

- page 1 de 2