Mot-clé - Ryan Cochrane

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 9 août 2015

Or. Fin. (ChM natation, J8, S2)

Kazan_2015.jpg Les Championnats du monde de natation organisés à Kazan, en Russie, ont connu leur grand final. Une session composée uniquement de finales, c’est une session à médailles, fatalement. L’équipe de France pouvait légitimement ambitionner d’en obtenir 2 supplémentaires. Elle a répondu aux attentes.

Une_derniere_medaille_pour_la_France__le_relais_4_nages_confirme.jpg Bien sûr, il y a 2 ans, la dernière journée avait été surnaturelle, des journées comme celle-ci, on en vit une dans une vie quand on a de la chance. Cette fois, même en ayant 2 finalistes individuels et un relais en lice, il était impossible de faire aussi bien. En toute logique, la Marseillaise allait être jouée une dernière fois. Pour ce qui est de l’autre chance, une rude bataille attendait les relayeurs français.

Lire la suite...

samedi 8 août 2015

L’aller sans retour. (ChM natation, J7, S1)

Kazan_2015.jpg Au matin de l’avant-dernier jour des Championnats du monde de natation, il est de coutume d’avoir énormément de 50m. On en a eu 27 séries !

L’aller sans retour est évidemment ce qu’il y a de plus ouvert aux nageurs des petits pays, il suffit de plonger (sauf en dos où le départ est différent), de nager – ou de barboter – jusqu’au bout à l’autre bout du bassin, il n’y a pas besoin de gérer son effort, pas de virage, les risques de noyade sont limités. Mais du coup, c’est sacrément long ! Moins toutefois que l’épreuve qui concluait la session, le 1500m NL.

Lire la suite...

mardi 4 août 2015

Réveil. (ChM natation, J3, S1)

Kazan_2015.jpg On a enfin vu le réveil de l’équipe de France de natation. Lors de la 3e matinée des Championnats du monde, ses membres ont fait preuve d’un état d’esprit nettement plus appréciable que les jours précédents. Un instinct de guerrier a même transparu chez certains. Peut-être n’est-ce qu’un sursaut d’orgueil, mais en attendant de le savoir, ne boudons pas notre plaisir.

Attention, en natation l’état d’esprit ne suffit pas pour se qualifier, seulement si vous n’avez pas le bon, vous avez peu de chances de passer les tours. Or il était sérieusement temps que certains montrent que l’équipe de France n’est pas un club de supporters de quelques leaders ayant en plus obtenu une accréditation pour faire trempette dans le grand bassin de Kazan.

Lire la suite...

dimanche 2 août 2015

Mission r(é)ussie ! (ChM natation, J1, S2)

Kazan_2015.jpg Votre mission, si vous l’acceptez, sera de battre l’équipe de Russie du 4x100m NL à Kazan, devant son public survolté, lors des Championnats du monde de natation pour glorifier la Fédération de Poutinie.

Nous appellerons cette mission, la Mission Russie. A vous d’en faire une mission r-é-ussie !

L’équipe de France n’a même pas eu besoin de Monsieur Phelps, elle a réussi à dominer le pays hôte, ceci quasiment sans trembler. Le quatuor a été bien formé, tout le monde a su prendre ses responsabilités et les risques nécessaires pour confirmer une chose : ce relais mérite d’être considéré au panthéon du sport français comme l’équivalent de l’équipe de France d’épée masculine qui a tout gagné pendant des années, ou encore comme l’équipe de France de handball masculin. Les hommes peuvent changer, l’or est toujours au bout. La déchirante défaite de Pékin 2008 est bien loin, depuis, 2012 les Bleus ont enchaîné titre européen (2012), titre olympique (2012), titre mondial (2013), titre européen (2014), titre mondial en petit bassin (2014) et un nouveau titre mondial à Kazan. Ils sont invaincus. Et invincibles ?

Lire la suite...

samedi 3 août 2013

Formalités. (ChM 2013 natation, séries J7)

ChM natation Barcelone 2013 Pour les meilleurs nageurs, les séries des Championnats du monde sont une simple formalité, ils passent à la piscine le matin font le job, ça fait office de réveil musculaire pour être en forme l’après-midi. Seulement, parfois, les formalités durent. Un 50m est géré en 22 à 30 secondes selon les cas, un 1500m NL, c’est "un peu" plus long.

La France n’a envoyé personne sur 50m NL féminin… Anna Santamans a loupé les minimas pour presque rien, ils étaient très stricts. Quand on voit le nombre de nageuses infiniment plus lentes qu’elle ayant eu le droit de représenter des pays où il y a très peu de piscines, ça pique. La qualification pour les demi-finales s’est jouée en 25"23, un temps qu’elle pouvait réaliser.

Lire la suite...

mardi 30 juillet 2013

Se rassurer, se qualifier. (ChM 2013 natation, séries J3).

ChM natation Barcelone 2013 L’avantage avec les courses de 50m est que si les nageurs sont nombreux à s’engager, d’où beaucoup de séries, ça va très vite. On l’a constaté avec le 50m brasse masculin qui a débuté le programme de cette 3e journée des Championnats du monde de natation.

93 concurrents, 9 séries, ça a été géré en un gros quart d’heure. Giacomo Perez-Dortona était dans la dernière série, il s’est fait manger par les autres, 8e, 27"78, 22e temps, éliminé, il fallait nager 2 dixièmes plus rapidement pour participer aux demi-finales. Un seul a nagé en moins de 27 secondes, il s’agit de Cameron Van der Burgh, le Sud-Africain, on n’en est pas étonné compte tenu de sa prestation en finale du 100m. On a aussi vu des noms ronflants parmi les éliminés : Fabio Scozzoli (Ita), Brenton Rickard (Aus), Giedrius Titenis (Lit), Hendrik Feldwehr (All) ou encore Kevin Cordes (USA). Tous ne sont pas spécialistes du 50m (dans le lot on a des médaillés mondiaux et le recordman d'Europe de l'épreuve) mais ça méritait d’être signalé.

Lire la suite...

dimanche 28 juillet 2013

All in ! (ChM 2013 natation, J1)

ChM natation Barcelone 2013 Quel panard ! Encore sonné par l’énorme claque reçu quelques minutes auparavant, je suis soudain passé dans un état d’euphorie intense. C’était en début de soirée, j’ai crié comme un fou devant ma télé. Nous sommes très certainement des centaines de milliers à avoir ressenti la même chose. Normal ! Seul le sport vous offre des instants comme celui-ci.

En y pensant, je me dis que le poker doit être une sorte de sport ou alors que ma phrase est fausse. Certains jeux et tournoi non sportifs sont aussi susceptibles de procurer ce type d’émotions. A vrai dire, cette journée m’a beaucoup fait penser à un tournoi de poker. Imaginez-vous à l’EPT de Barcelone. On va bientôt arriver à la bulle, les choses deviennent très sérieuses, vous avez envie de serrer le jeu mais convaincu que votre reine est imbattable, vous misez une grande partie de vos jetons dans le coup. Dans votre esprit personne n’a les cartes en main pour la dominer, ça va bien se passer… et PAN ! L’Américaine sort un jeu improbable, personne n’avait rien vu venir, vous recevez une claque d’une violence rare. Ce coup vous met KO, il vous reste largement de quoi vous refaire mais vous ne vous en rends pas compte, vous avez l’impression que tout est foutu car votre esprit reste embrouillé par cette terrible déconvenue.

Lire la suite...

dimanche 31 juillet 2011

Shanghai (J8) : argent content.

Terminés. Les Championnats du monde de natation de Shanghai sont terminés. Le bilan pour l’équipe de France est exceptionnel, les perspectives en vue des JO de Londres sont particulièrement excitantes, j’y reviendrai après avoir conté les courses de la dernière session.

La France a obtenu une dernière médaille d’argent, une déception dans le sens où on attendrait un titre, mais une satisfaction – au moins de façade – pour Camille Lacourt, qui a obtenu cette breloque.

Fatalement, s’agissant de la dernière journée des championnats, le programme était fatalement composé à 100% de finales.

Lire la suite...

samedi 30 juillet 2011

Shanghai (J7) : 2 noyades et une balade.

Camille Lacourt a sauvé l’équipe de France d’un zéro absolu lors de la matinée de 7e journée des Championnats du monde de natation. Les séries de séries concernaient beaucoup d’épreuves de sprint puis le relais 4x100m 4 nages féminin et enfin du fond (demi-fond si vous préférez), le 1500m NL masculin. Depuis le début des compétitions les éliminations prématurées ont été très rares dans le camp français, cette fois le bilan est négatif : 1/3 avec 2 contre-performances.

Les séries sont retransmises sur France Ô à partir de 3h du matin, seulement l’antenne a été donnée par surprise à Alexandre Boyon et Michel Rousseau. Ils ne savaient pas qu’on les entendait, or Boyon faisait l’idiot, chantant exprès très mal la chanson des Beatles diffusées dans la piscine avec son consultant en train de crier «j’en peux plus !»… Je n’ai pas été assez prompt pour enregistrer. Dommage. Au bout d’une grosse trentaine de secondes le signal a été coupé pour lancer la diffusion d’un mini reportage sur le lotus (sujet botanique très intéressant^^) avant la véritable prise d’antenne.

Bref. Beaucoup de sprint, puis du fond.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...