Mot-clé - Sébastien Bazin

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 6 août 2011

Un gros Paris : le temps du changement.

Paris ne s’est pas fait en 1 jour. Entre le 31 mai, jour de l’annonce surprise d’entrée d’investisseurs qataris dans le capital du PSG, et le 6 août, date de la reprise de la Ligue 1 et de la signature de Javier Pastore, 67 jours sont passés, ils ont été particulièrement riches en événements, en spéculations, en coups médiatiques… et en bonnes nouvelles pour les supporters parisiens.

Je vais tenter une petite rétrospective des événements depuis l’annonce de l’arrivée des Qataris (la venue de Leonardo, la semaine folle du recrutement, la préparation) puis analyser l’effectif, les possibilités tactiques offertes à Kombouaré, le calendrier…

Première partie, du 31 mai au 12 juillet : l’arrivée des Qataris, les premières recrues, le départ de Robin Leproux, Leonardo en approche.

Lire la suite...

vendredi 1 avril 2011

Pour le PSG, l'avenir sera qatari.

:psg: Cette fois c’est quasiment fait, le PSG va se "qatariser"… Bientôt le pavillon qatari flottera au Parc des Princes.

Les problèmes financiers de Colony Capital et les pertes envisagées en fin de saison à cause de la probable non-qualification pour la LdC ont accéléré le mouvement. Le PSG va être vendu, l’opération aura lieu en 2 temps, 35 à 40% en mai puis le reste une fois que la concession du Parc des Princes aura été officiellement conclue avec la Ville de Paris. Les dernières déclarations de Sébastien Bazin expliquant que CC allait rester pendant 1 an ½ à 2 ans ne visaient qu’à noyer le poisson. La solution Qatar était la plus simple, la plus sûre financièrement et même politiquement (officieusement Sarko n’y est pas pour rien, officiellement ce dossier lui est totalement étranger).

Lire la suite...

dimanche 13 février 2011

Je sombre dans le pessimisme.

bandeau L1 2010-2011 Ça y est, les problèmes apparaissent… Il fallait bien que ça arrive, vue la façon du est gérée le PSG, les éviter semblait impossible. Lens a pris un point au Parc des Princes car malgré une nette domination les Parisiens n’ont pas réussi à convertir une de leurs occasions. Un classique. Ça aurait pu être pire, en 2010-2011 ces matchs se terminent en général par un 0-0 (Rennes à l’aller, Nice, Dortmund, maintenant Lens…), la saison passée le PSG encaissait un but et s’inclinait 0-1. 0-0, 0-1, le goût est le même, celui d’une défaite.

L’événement est que pour la première fois depuis des lustres le PSG sort d’un match sans avoir encaissé de but (à Montpellier c’était aussi le cas après 90 minutes, pas après 120). Les plus optimistes retiendront cette statistique et le point "sauvé" malgré les frayeurs causées par les contre-attaques lensoises.

Le mauvais arbitrage n’est pas la cause de ce qui dans les têtes et au classement équivaut à une défaite, surtout que le PSG a aussi eu l'occasion de profiter de mauvaises décisions, un match nul contre un relégable étrillé il y a un mois au même endroit avec presque les mêmes joueurs (surtout côté parisien). Pourquoi cette contre-performance ? Outre la belle résistance de Lensois "bien en place" comme on pouvait s’y attendre, 4 raisons sont facilement identifiables, elles sont toutes connectées :
1. la méforme de Nenê,
2. la transparence d’Erding,
3. les choix de Kombouaré,
4. la politique de recrutement de Robin Leproux et compagnie.
Vous comprendrez que chacune de 3 premières raisons découle des suivantes.

Lire la suite...

vendredi 31 décembre 2010

Cazarre, l’intégrale (volume 1).

Depuis quelques semaines le moment le plus attendu du lundi par des milliers – dizaines de milliers ? centaines de milliers ? millions ? milliards ? – de Français est… Le CSA de Julien Cazarre. Trop souvent réduit à la portion congrue, le CSA se termine par les chansons.

Au bout de quelques semaines ça nous en fait un paquet, dont certaines sont déjà devenues mythiques, indissociables du joueur qu’elles concernent. Quel auditeur de l’After ne se chante pas «oh oh oh ! Pape Diakhaté» ou encore «Jean-Pascal Mignot… c’est beaucoup beaucoup beaucoup mieux que Lucio, que Lucio !» à chaque fois qu’il entend prononcer ces noms ?

Sur :Facebook: on m’a envoyé une vidéo qui est en fait la giga compilation des chansons depuis le début de la saison (certaines sont très courtes, juste un début de chanson). Merci à Franck pour son travail, c’est 19 minutes de rire garanti !

Lire la suite...