Mot-clé - Salim Sdiri

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 4 juillet 2015

Surprise sur surprise !

Quelle chaleur ! On a rarement connu telles conditions au Stade de France pour de l’athlétisme. Il faisait extrêmement lourd, mais ça tombait bien, il y avait du lourd sur la piste. On le sait, c’est l’idéal pour la performance dans toutes les disciplines qui demandent de l’explosivité.

Normalement, quand des pointures du niveau d’Usain Bolt et Bohdan Bondarenko déclarent forfait, c’est une catastrophe pour le meeting. Mais cette fois, non. Le plateau était impressionnant avec énormément de cadors, bien sûr, en de la plupart des meilleurs Français valides (Renaud Lavillenie, Jimmy Vicaut, les 4 fantastiques du 110m haies, etc.).

Résultat, on a assisté à une des soirées les plus dingues de l’histoire de la Diamond League, avec des MPM dans tous les sens, des records nationaux et continentaux, mais aussi un nombre incroyable de surprises, pas toutes bonnes.

Lire la suite...

vendredi 15 août 2014

Super Nana. (Zürich 2014, J4, S2)

Zurich_2014_-.jpg Débuter par une Marseillaise n’est pas forcément un bon présage, on l’a constaté lors de la 3e soirée de ces Championnats d’Europe d’athlétisme avant de vivre une soirée assez terrible.

Celle de Yohann Diniz a été accompagnée d’un arc-en-ciel (si vous voulez voir cette cérémonie et écouter l’hymne, vous trouverez tout ça dans les vidéos de la course). Un bon signe ? Pas vraiment, hormis pour Antoinette Nana Djimou, ça ne s’est pas passé aussi bien que prévu. Un des principaux espoirs de l’équipe de France a même totalement manqué sa finale. Mais pourquoi toujours vouloir chercher des signes partout ? Et puis un arc-en-ciel, c’est surtout signe car synonyme de pluie.

Lire la suite...

mercredi 14 août 2013

Marche ou crève. (ChM athlé 2013, J5)

ChM athlétisme Moscou 2013 Une seule session le mercredi… J’éprouve vraiment des difficultés à comprendre la programmation de ces Championnats du monde d’athlétisme. Ceci dit, on a vu presque autant d’athlétisme que lors d’une journée normale car le 50km marche a eu lieu ce matin. Le départ a été donné à 8h30 dans un stade vide. Normal.

Il a plu avant la course, c’est pourquoi la route était mouillée quand les marcheurs ont abordé la boucle, elle a séché par la suite à mesure que la chaleur revenait. Au moins les concurrents ont pu éviter de subir le pire pendant les 3h30 à 4 heures de leur épreuve, depuis le début de Moscou 2013 ceux qui ont dû s’aventurer sur les routes moscovites n’ont pas été servi en ce qui concerne le climat.

Yohann Diniz, réelle chance de médaille, comme souvent depuis 2006, est arrivé sans se mettre la pression du résultat. Rappelons-le, il est double champion d’Europe et vice-champion du monde en 2007, mais depuis son éclosion, il a multiplié les désillusions hormis à Barcelone en 2010. A Daegu les arbitres ont craqué, on se serait cru en L1, c’était la grande distribution des avertissements injustes, puis ses JO ont été un cauchemar (après une performance finalement assez honorable malgré une chute on l’a disqualifié pour ravitaillement non autorisé). Pendant longtemps, on l’a cru dans un grand jour. Et puis… nouveau cauchemar.

Lire la suite...

dimanche 1 juillet 2012

ChE athlé, J5 : Lavillenie a des L.

Des Français de partout ! Dans presque toutes les finales ! Et un temps enfin digne de la saison. La dernière journée des Championnats d’Europe d’athlétisme promettait d’être belle, elle a été magnifique, notamment grâce à un homme capable d’aller toucher le ciel pour décrocher les étoiles. Cet homme a des L (ailes).

Rendez-vous compte de ce que Renaud Lavillenie tente en 2012 : être champion du monde (en salle), champion d’Europe (en plein air) et champion olympique, le tout en moins de 6 mois. Il a atteint le premier objectif il y a quelques semaines à Istanbul, le 3e est pour début août. Il était à Helsinki pour conserver son titre continental obtenu il y a 2 ans, encore un objectif atteint. Qui plus est, il le fait à chaque fois avec la manière dans une discipline particulièrement soumise à certains aléas, en particulier celui des conditions météorologiques (sauf en salle bien sûr^^). Le concours du saut à la perche a atteint un niveau fabuleux.

Lire la suite...

vendredi 29 juin 2012

ChE athlé, J3 : carton presque plein.

Belle matinée à Helsinki ! Beau temps, des qualifications, des perfs de choix, de jolies athlètes, quelques surprises dont une immense… On pouvait douter de la qualité de ces premiers Championnats d’Europe d’athlétisme organisés en année olympique, ils ne nous déçoivent pas.

On a eu une très mauvaise surprise lors des séries du 100m haies car si Alice Decaux et Aïsseta Diawara ont décroché leur qualification en prenant chacune la 3e place de leur série (en respectivement 13"13 sans vent et 13"10 avec -0,8m/s), Sandra Gomis est complètement passée à côté de sa course, le départ était excellent puis elle a sombré jusqu’à la 8e place… On a actuellement en France 6 filles capables de courir en moins de 13 secondes, c’est inédit. Elles se tiennent toutes dans un mouchoir, la sélection n’est pas facile à faire, il y a déjà sans doute eu des malheureuses au moment où on a annoncé qui irait en Finlande, ça risque de se reproduire concernant les JO…
12"78 (+0,3m/s) pour la Turque Nevin Yanit… Elle a frappé les esprits.

Lire la suite...

jeudi 1 septembre 2011

Daegu 2011, J6 : y’a des matins comme ça…

Première chose : ne cherchez pas le J5, il n’y en a pas, il était réservé au 20km marche féminin. Toutes mes excuses à ce que ça intéresse, mais je n’ai pas suivi, une Russe a gagné, on s’arrêtera là. Passons donc à la 6e journée des Championnats du monde d’athlétisme.

En août, à Daegu, il fait souvent chaud et humide dès le matin. 94% d’humidité, le soleil qui tape, c’est… dur, mais dur pour tout le monde. 8 épreuves étaient disputées, uniquement des séries et des concours de qualifications, quelques Français étaient engagés, sans grande réussite.

Lire la suite...

lundi 29 août 2011

Daegu 2011, J3 : chatte perchée.

La France tient sa première médaille, elle est sûre de ne pas rentrer bredouille des Championnats du monde d’athlétisme. Il serait dommage que les membres de la délégation ne gardent aucun bon souvenir de la Corée du Sud et que l’évocation de cette grosse semaine d’athlétisme ne leur inspire que du Daegu

Renaud Lavillenie n’a pas eu de chance lors de son concours du saut à la perche, d’autre ont vraiment eu de la chatte – désolé d’être aussi trivial – et je dirais même de la chatte perchée…

Lire la suite...