Mot-clé - Sancho Lyttle

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 26 juin 2017

Torrens de larmes.

Gaëlle Skrela n’a pu retenir ses larmes. Quoi de plus normal que de pleurer lors d’un enterrement ? D’autant plus quand il s’agit de l’enterrement de sa propre carrière…

Arrivée en équipe de France sur le tard, elle a eu le temps de décrocher 3 médailles européennes… s’inclinant 3 fois en finale de l’EuroBasket féminin et une fois en petite finale des JO. Finir une compétition sur une défaite, malheureusement, elle connaît. Finir sa carrière – la "petite mort" du sportif – sur une défaite est encore plus dur. Remarquez, une défaite nette comme celle subie en finale est plus facile à encaisser que de s’incliner à la dernière minute sur un tir improbable après avoir dominé tout le match. Au moins, contre l’Espagne, il n’y a jamais eu photo, on s’évite donc une bonne dose de frustration.

Si Gaëlle Skrela ne rejouera plus, Céline Dumerc n’en a pas fini avec le basket. En revanche, elle en a fini avec le maillot bleu, porté 262 fois, record d’Hervé Dubuisson battu. Forcément, "Caps" a aussi eu beaucoup de mal à retenir ses larmes tant ce rêve bleu aura marqué sa vie.

Lire la suite...

jeudi 23 juin 2011

EuroBasket féminin : la pilule.

Le 2e tour de l’EuroBasket féminin a débuté comme le premier par un large succès de l’équipe de France, une victoire qui met en confiance et envoie un message. Si la destruction de la Croatie était relativement peu significative compte tenu de l’adversité, cette fois la démonstration de force a de quoi marquer les esprits.


Il s’agissait en effet du match le plus attendu par les Bleues présentes au dernier Mondial : menant de 6 points à 24 secondes de la fin, elles avaient réussi à perdre (après prolongation) contre l’Espagne.

Difficile d’avaler la pilule, pendant un an elle est restée coincée en travers de la gorge des filles de la troupe menée par Céline Dumerc, il fallait la recracher.

Lire la suite...