Mot-clé - Sara Petersen

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Déchaînés sur la piste. (ChE athlé en salle)

Belgrade était en fête. Les invités ne sont pas tous venus. Ceux qui ont fait le déplacement ont vraiment profité du séjour. Kevin Mayer, Floria Gueï et Pascal Martinot-Lagarde ne sont pas les derniers quand il s’agit de se déchaîner sur la piste.

Les Championnats d’Europe d’athlétisme en salle – comme tous les championnats d’athlétisme en salle à vrai dire – ne bénéficient que rarement d’un très beau plateau. Si certaines stars du circuit en font un réel objectif, beaucoup préfèrent faire l’impasse pour se concentrer sur la préparation de la saison estivale. C’est particulièrement vrai dans les disciplines adaptées aux contraintes d’une salle. Il ne faudrait toutefois pas dévaloriser ces médailles, a fortiori quand elles sont obtenues en réalisant des performances extraordinaires. Ça, c’est dans l’idéal. En pratique, la façon dont tout a été organisé lors de ces 3 jours d’épreuves dévalue de fait la compétition. La fédération européenne (généralement dénommée European Athletics) fait n’importe quoi. La programmation et la réalisation télé peuvent être qualifiées de désastre. La construction de la piste et la mise en place du système de départ/chronométrage a aussi posé d’énormes problèmes au point de mettre un bordel sans nom dans ce programme déjà terriblement mal conçu. Le public serbe n’est pas en cause, il a répondu présent, a soutenu sa star, malheureusement on ne retiendra pas grand-chose d’autre de positif.

Lire la suite...

samedi 4 juillet 2015

Surprise sur surprise !

Quelle chaleur ! On a rarement connu telles conditions au Stade de France pour de l’athlétisme. Il faisait extrêmement lourd, mais ça tombait bien, il y avait du lourd sur la piste. On le sait, c’est l’idéal pour la performance dans toutes les disciplines qui demandent de l’explosivité.

Normalement, quand des pointures du niveau d’Usain Bolt et Bohdan Bondarenko déclarent forfait, c’est une catastrophe pour le meeting. Mais cette fois, non. Le plateau était impressionnant avec énormément de cadors, bien sûr, en de la plupart des meilleurs Français valides (Renaud Lavillenie, Jimmy Vicaut, les 4 fantastiques du 110m haies, etc.).

Résultat, on a assisté à une des soirées les plus dingues de l’histoire de la Diamond League, avec des MPM dans tous les sens, des records nationaux et continentaux, mais aussi un nombre incroyable de surprises, pas toutes bonnes.

Lire la suite...

jeudi 28 juin 2012

ChE athlé, J2 : déca du matin…

Le matin au petit déjeuné vous avez les adeptes du thé, les adeptes du jus de fruit, les adeptes du chocolat, ceux du jus de fruit, certains préfèrent un café, serré ou au lait. Et puis vous avez ceux pour qui le matin, rien ne vaut un déca. Et pas n’importe quel déca. Celui des Championnats d’Europe d’athlétisme.

Un 110m haies de bon matin enchaîné avec un concours de lancer du disque… Ah oui mais on ne force personne à faire du décathlon ! Gaël Quérin était sur de bonnes bases avant le disque, notamment grâce à un SB sur les haies (14"37 avec -0,5m/s de vent), il a d’abord lancé dans la cage, puis a plus ou moins loupé le suivant (environ 35m, son record est à 42), il a ensuite limité les dégâts avec 40m32 (il était alors 8e à 101pts du 3e, encore en avance sur son record perso). Le rêve olympique passait par une grosse perf au saut à la perche.

Lire la suite...