Mot-clé - Sebastiaan Verschuren

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 21 mai 2016

La relève. (ChE natation J6 S2)

Depuis plusieurs années, l’alerte est régulièrement sonnée. Il n’y aura pas de relève. Ces Championnats d’Europe montrent le contraire. La relève existe, elle se construit petit à petit.

La natation semble être devenue un sport de précocité. Régulièrement, un phénomène de 15 à 17 ans chez les femmes et de 18 à 20 ans se révèle au plus haut niveau et écrase la concurrence en faisant écarquiller les yeux de tous les observateurs. En équipe de France, on en a connu. Essentiellement dans la famille Manaudou. Yannick Agnel aussi. Seulement, chez nous, ce n’est pas la norme. La grande majorité des nageurs et nageuses ont besoin de temps pour se construire, ils progressent de façon régulière, étape par étape.

Lire la suite...

vendredi 20 mai 2016

L’Italien dore, le Français bronze. (ChE natation J5 S2)

2 médailles de bronze. L’équipe de France pouvait espérer mieux au terme de la 5e journée des Championnats d’Europe de natation. On s’en contentera.

ChE_natation_2016.jpg Le programme s’annonçait alléchant (hormis quelques courses franchement inintéressantes), mais mal foutu. Manquant déjà de fraîcheur physique en raison de la période, les nageurs sont contraints soit d’enchaîner des courses à un rythme effréné sans temps de récupération, soit de faire l’impasse. Conséquence indirecte de tout ceci, les rares à être vraiment préparés pour ces Europ’ y brillent. C’est le cas des Italiens, dont les sélections nationales sont assez récentes. En forme en ce moment, le seront-ils autant ou plus à Rio ? On peut en douter.

Lire la suite...

mercredi 18 mai 2016

Le quart d'heure de folie. (ChE natation J3 S2)

Les Championnats d’Europe sont l’événement majeur des années paires non-olympiques. Quand ils précèdent de quelques semaines les JO, ils sont plus vus comme une compétition de travail. C’est le cas pour l’équipe de France, mais pas pour toutes les équipes. Les Italiens et les Hongrois y voient une bonne occasion de garnir leur palmarès et d’envoyer des messages à la concurrence étrangère. D’où, parfois, un exploit.

La session a débuté par une finale très longue pour s’achever par des demi-finales très courtes. La finale d’ouverture s’est avéré être le clou du spectacle parce que de ce côté de la Manche, ils ne font rien comme tout le monde ! Bonne chance aux nageurs et nageuses qui voudraient réussir une performance de plus grande valeur lors de ces championnats que celle réalisée sur 1500m NL, il leur faudra battre un record du monde, voire même en pulvériser un.

Lire la suite...

mardi 17 mai 2016

Lacourt toujours. (ChE natation J2 S2)

ChE_natation_2016.jpg 6 ans après son seul titre européen sur 100m dos, Camille Lacourt a retrouvé son rang aux Championnats d’Europe de natation. La piscine olympique de Londres était jusqu’ici le théâtre d’un de ses plus mauvais souvenirs, la 4e place en finale des Jeux. Rien n’est effacé, néanmoins cette médaille d’or est un bel encouragement sur la route de Rio.

A vrai dire, entendre la Marseillaise sur le podium est une anomalie tant sa performance est moyenne. L’absence de préparation spécifique explique sa lenteur relative. Son état de forme ne lui permettait pas d’aller très vite, ou du moins de tenir 100m à fond, et, en principe, de rivaliser avec des garçons beaucoup plus rapides que lui lors des tours précédents. Il était opposé à des jeunes manquant terriblement d’expérience. Aller très vite en séries et en demi-finales ne sert à rien, l’important est de se qualifier. Ils ont grillé des cartouches, se sont eux-mêmes mis la pression… Tant pis pour eux !

Lire la suite...

samedi 8 août 2015

L’aller sans retour. (ChM natation, J7, S1)

Kazan_2015.jpg Au matin de l’avant-dernier jour des Championnats du monde de natation, il est de coutume d’avoir énormément de 50m. On en a eu 27 séries !

L’aller sans retour est évidemment ce qu’il y a de plus ouvert aux nageurs des petits pays, il suffit de plonger (sauf en dos où le départ est différent), de nager – ou de barboter – jusqu’au bout à l’autre bout du bassin, il n’y a pas besoin de gérer son effort, pas de virage, les risques de noyade sont limités. Mais du coup, c’est sacrément long ! Moins toutefois que l’épreuve qui concluait la session, le 1500m NL.

Lire la suite...

mardi 4 août 2015

Lacourt is back. (ChM natation, J3, S2)

Kazan_2015.jpg J’ose le jeu de mots… (Il faut avoir un minimum de bases en anglais pour comprendre.)

He is back !

Camille Lacourt n’est pas un saint, mais Camille Lacourt est Lazare. Et d’ailleurs, s’il était à la fois un saint et Lazare, il sera arrivé en retard.

Pourquoi Lazare ? Alors qu’on le croyait mort et enterré depuis un bon bout de temps, il a été ramené à la vie. Pas par Jésus, mais par les médecins et les entraîneurs grâce auxquels le champion a retrouvé son intégrité physique puis son meilleur niveau.

Mardi à Kazan, lors de la 3e journée des Championnats du monde de natation, on a revu le Lacourt des miracles, celui qui a bon dos. Il avait gagné aux Championnats de France 2014, et PAN ! Tumeur ! Heureusement, elle était bénigne, toutefois ce souci supplémentaire intervenant suite à une série d’autres n’a pas eu sa peau (du dos). Il a su faire le dos rond face aux problèmes et répondre présent une fois dos au mur lors de la seule finale française du jour.

Lire la suite...

mercredi 31 juillet 2013

Réaction. (ChM 2013 natation, J4)

ChM natation Barcelone 2013 7e du 400m NL, médaillée de bronze du 200m NL… C’est vrai, le bilan de Camille Muffat lors de Championnats du monde de natation n’est pas celui escomptée, il lui reste le 4x200m – éventuellement le 100m NL mais elle ne semble pas réellement capable de monter sur le podium si elle devait y participer – pour obtenir une dernière médaille, et quand bien même l’obtiendrait-elle, cette compétition restera sans doute une déception.

Si les résultats ne répondent pas aux attentes, à commencer par les siennes, Barcelone 2013 pourrait bien être une étape très importante sur la route de Rio. A une époque, la Niçoise accumulait les échecs, puis elle s’est débloquée à Shanghai en décrochant une première médaille de bronze. L’année suivante elle est repartie de Londres avec une collection complète de médailles olympiques. Cette fois, le 400m lui a offert une nouvelle expérience, celle du retour sur terre. Depuis 2 ans Muffat régnait sur cette discipline en patronne indiscutée, soudain elle se retrouve larguée, broyéeée par une gamine qui débarque et écrase tout… Le coup, violent, est difficile à encaissée, elle n’y était pas du tout préparée. Le 200m n’était pas simplement une course mais surtout un révélateur, celui de sa capacité de réaction.

Lire la suite...

lundi 29 juillet 2013

Il n’y a pas d’âge… (ChM 2013 natation, J2).

ChM natation Barcelone 2013 Championnats du monde de natation à Barcelone, nous sommes en 2003, Fabien Gilot et Fred Bousquet remportent une médaille au sein du relais 4x100m français. 10 ans plus tard, Gilot est champion du monde au sein de ce relais, le lendemain Bousquet décroche une médaille mondiale au 50m papillon. Il n’y a pas d’âge pour briller !

Chez les femmes, on a l’impression que plus le temps passe, plus la natation devient un sport de précocité, les 2 filles les plus impressionnantes de ces championnats sont une Américaine de 16 ans (Katie Ledecky), une Lituanienne du même âge à 2 jours près (Ruta Meilutyté), et bien sûr une autre Américaine, star à 18 ans grâce à ses résultats obtenus depuis plusieurs saisons au plus haut niveau (Missy Franklin).

Chez les hommes, rares sont les jeunes à arriver tout de suite au sommet, mais rares sont ceux qui durent très longtemps, Bousquet fait presque figure d’exception.

Lire la suite...

Un matin à Barcelone. (ChM 2013 natation, séries J2).

ChM natation Barcelone 2013 2e journée des Championnats du monde de natation à Barcelone, 2e journée de compétition pour Jérémy Stravius. L’Amiénois est censé nager tous les jours, il doit optimiser la récupération – pas facile quand la veille au soir on a été un des héros d’un succès collectif magique – et limiter au maximum les efforts inutiles. Son épreuve de prédilection, le 100m dos, ouvrait le programme des séries du matin.

Le 100m dos est une épreuve dans laquelle la France a brillé par le passé – avec en particulier l’improbable double titre mondial à Shanghai – et compte encore briller cette année. On vise clairement l’or. On a aussi vu Laure Manaudou y décrocher des médailles internationales, c’est d’ailleurs une de ces amis qui était engagé ce matin sur cette distance.

Lire la suite...

mercredi 27 juillet 2011

Shanghai (J4) : Niçoise bronzée, journée mitigée.

Difficile de faire aussi bien qu’hier… Mais les Championnats du monde de natation nous réservent bien des surprises. Compte programme du jour, l’équipe de France avait de quoi nous régaler.

Le bilan de la journée est mitigé. Si une nouvelle médaille de bronze est venue s’ajouter aux 2 en or, à celle en argent et à la première en bronze (5 en tout plus une en eau libre), cette breloque n’est pas satisfaisante aux yeux de la nageuse qui l’a faite sienne. L’autre finaliste français du jour s’est noyé (façon de parler), les sprinteurs sont en finale mais l’un a failli se faire piéger.

On retiendra aussi le succès historique de LA star de la natation mondiale, ainsi que les victoires de LA starlette – diva selon certains – de la natation européenne, et de LA star de la natation chinoise.

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Shanghai (J2) : pour ceux qui la nuit font dos dos.

Shanghai, natation, matin… séries. Allons directement dans le vif du sujet. Je fais ça pour ceux qui dorment la nuit, ceux qui font dos dos (dodo^^) et ne peuvent regarder en direct.

En 100m dos féminin on a Laure Manaudou. Ah non, pardon, j’anticipe, pour le moment on n’a personne. La championne du monde en titre a été dégagée dès les séries, faute de Française en lice je ne peux même pas m’en réjouir. VDM. Elle est Britannique ? Alors je retire, en fait je peux m’en réjouir.

Lire la suite...