Mot-clé - Shawn Barber

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 2 août 2016

On ne rajeunit pas à Rio : preview sports de base. (Rio 2016)

Rio_2016 Difficile de regrouper tous les sports dans des catégories, il m’en restait 3, ils ont pour point commun d’être présents depuis 1896. Les autres sports qui mériteraient leur place ici en tant que " sports de base des JO" sont répartis ailleurs.

Quels sont ces 3 sports ? -L’athlétisme,
-La gymnastique,
-L’haltérophilie.

Ces sports ont aussi pour particularité d’être très touchés par la tricherie. Les problèmes de dopage sont récurrents en athlétisme et en haltérophilie. En gymnastique on parlait plutôt de triche sur l’âge et de juges corrompus. On a découvert ces derniers mois que la corruption touche aussi les hautes sphères de l’athlétisme (espérons que ce ne soit plus le cas), un sport bourré de problèmes existentiels.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2016

Mauvais temps. (DL Stockholm+bonus)

Se les geler un 16 juin, est-ce normal en Suède ? Pas tant que ça ? Evidemment, ce n’est pas très propice aux performances, mais il faut faire avec. Les organisateurs du Meeting de Stockholm ont dû avoir très peur de voir leur étape de la Diamond League se transformer en fiasco. Je m’attendais à pire.

Depuis le début de la saison d’athlétisme, il n’y a pas eu trop de raisons de se plaindre de la météo… Du moins jusqu’à la semaine passée à Oslo. A vrai dire, le vent a souvent posé des problèmes, en particulier pour les courses d’au moins un tour de piste et pour certains concours, dont le saut en hauteur (ce qui explique que cette année seuls 3 concours en plein air aient été remportés en dépassant 5m83). Cette fois, c’était un cocktail : à peine une quinzaine de degrés, 98% d’humidité, de la pluie par moment, du vent… Dommage que la fête du slip ne soit pas tombée le 19 juin, les conditions étaient idéales pour.^^

Lire la suite...

jeudi 9 juin 2016

Oslo motion. (DL Oslo)

Le 200m féminin et un jet au lancer du javelot n’ont pas suffi à relever le niveau du meeting Diamond League d’Oslo (connu sous le nom de Bislett Games), assez décevant dans l’ensemble.

Il faisait assez frisquet, on a même eu un peu de pluie, mais pas de Dibaba. La star annoncée de la soirée étant blessée, il a fallu se passer de l’attraction espéré, une tentative de record du monde. Le plateau restait intéressant dans certaines épreuves, notamment au saut à la perche avec le champion olympique et les 2 derniers champions du monde, sur 200m avec les 2 premières des ChM de Pékin, ou encore dans un Dream Mile qui n’avait de dream que le nom et la présence d’Asbel Kiprop.

Lire la suite...

dimanche 29 mai 2016

Section Nike tout. (DL Eugene + Götzis)

Chaque année, le Prefontaine Classic est organisé sur 2 jours par Nike dans son fief de l’Oregon. Ce meeting organisé sur 2 jours, le vendredi et le samedi, est souvent propice aux très grosses performances. Les MPM y sont en général nombreuses, certaines tiennent toute la saison.

Encore une fois, on y a vu du très lourd dans certaines épreuves, et en particulier un 100m haies hallucinant. C’est sans doute la plus belle performance de cette réunion marquée par des records continentaux et records de la Diamond League en plus des nombreuses MPM. Pour les quelques membres de l’équipe de France ayants fait le voyage au nord-ouest des Etats-Unis, pas de record, mais une victoire et un podium (avec SB).

Lire la suite...

samedi 14 mai 2016

L’histoire du meeting chinois qu’a raté. (DL Shanghai)

Le Meeting de Shanghai n’est pas le plus attrayant de la Diamond League. Le voyage est démesurément long, les conditions pas toujours agréables, le programme pas toujours très intéressant. En outre, si vous cherchez un public de fans d’athlétisme, n’allez pas en Asie, et particulièrement en Chine, une terre où ce sport est mineur.

Les organisateurs ont monté un plateau intéressant, ou du moins ils ont essayé. Entre coups durs (forfaits, faux-départs improbables), performances décevantes, météo peu favorable (22°C mais avec un fort taux d’humidité et surtout un vent capricieux soufflant en rafales, les tribunes permettant seulement en partie de protéger la piste) et cagades des officiels, ils n’ont pas vécu la meilleure soirée de leur existence. Du coup, je vais vous conter l’histoire d’un meeting chinois qu’a raté… Le jeu de mots est foireux, d’autant que le karaté est japonais, mais pour un meeting foireux, ça passe.

Lire la suite...