Mot-clé - Stade 2

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 31 janvier 2015

Danse avec les graines de stars.

Ils ont 19 et 20 ans mais patinent ensemble depuis 10 ans. Et ça se voit sur la glace. Leur complicité est telle aussi impressionnante que leur niveau technique et leur progression.

Ne cherchez pas ailleurs qui rapportera à la France sa première médaille olympique en patinage artistique depuis le titre de Marina Anissina et Gwendal Peizerat en 2002, il s’agit de Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Il y a 2 ans, j’en ai entendu parler, un peu par hasard, ils étaient vice-champions du monde juniors. Prometteur en vue des JO de… 2022. En général il faut du temps pour atteindre le sommet, pour 2018 ça semblait un peu juste. Leurs résultats chez les jeunes ont conduit à leurs débuts sur le circuit senior dès la saison suivante. Bien sûr, ça s’est fait avec quelques résultats assez peu significatifs, chose logique quand on sait que la hiérarchie est assez figée en patinage, particulièrement en danse sur glace, surtout en fin d’olympiade, a fortiori si vous n’êtes pas russe et qu’un autre couple de votre pays est déjà installé dans le top 5 de la discipline. C’était le cas de Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat, honteusement spoliés d’une médaille olympique qu’ils méritaient sans aucune contestation possible.

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Un poing sur l'actualité de l'athlétisme francais.

A défaut de réussi ses manchettes, il a fait les gros titres. Il s’en serait bien passé. Son "adversaire" aussi, pourra s’en vouloir, sa fin de saison s’est peut-être décidée sur un coup de tête.

Vendredi au Meeting Herculis de Monaco comptant pour la Diamond League, les 2 médaillés français de Pékin en athlétisme ont offert un spectacle pour le moins inattendu après l’arrivée du 1500m auquel ils prenaient part, Mehdi Baala dans le but de réaliser les minimas pour Daegu (il s’agissait de sa course de rentrée après une blessure), ce qu’il a fait, Mahiedine Mekhissi-Benabbad venait travailler sa vitesse.

Pendant la course ils ont été assez anonymes, en revanche ensuite, pour une raison que nous ne connaîtrons peut-être jamais avec certitude, c’est parti en sucette. Insulte de MMB (a priori), coup de boule de Baala, le spécialiste du 3000m steeple se met à le poursuivre pour lui mettre des coups de poings, ou plutôt des manchettes, il n’y parvient pas car un membre de l’organisation puis l’intervieweur de Canal+ s’interposent, mais aussi parce que Mehdi est le roi de l’esquive. A mon avis il a fait un stage de boxe à Cuba ou en Thaïlande.

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 mars 2011, partie 2/2.)

La semaine dernière... Comme prévu, après du foot, du rugby, du vélo, du patinage artistique et du basket féminin, on passe on repart de plus belle avec de la NBA, la folie de mars, de la natation, de la boxe, du cyclisme sur piste, du tennis et… de l’humour. Y’a pas de mal à s’amuser.


  • Batman ! tananananananananananana Batmaaaaaaan ! Batman ! Batmaaaaaaan !

Cette semaine a été très mouvementée en NBA. Alors que les Lakers ont trouvé leur rythme et recommence à faire vraiment peur, alors que les Bulls impressionnent et ont pris la tête à l’est, certaines équipes très en vue depuis le début de la saison sont dans le dur. Si les Dallas, Orlando et le Heat ont pu se ressaisir après une période de grande inconstance, les Celtics rétrogradent (défaites contre Charlotte et à Memphis cette semaine), Atlanta aussi (2-2 cette semaine, 6-9 depuis un mois), et que dire des New York Knicks !

Lire la suite...

mardi 15 février 2011

Aulas l’a bien mise aux Verts…

bandeau L1 2010-2011
On peut dire ce qu’on veut, que ses réactions et déclarations ne sont pas classes, pas dignes d’un président de club, surtout du président d’un gros club au côté donneur de leçon prononcé. On peut imaginer que le Conseil national d’éthique va le convoquer. Moi, j’ai juste envie de dire MERCI AULAS ET VIVE LE FOLKLORE !

Les affiches historiques, les derbies, les chocs, il faut que ça vive ! Le "derby du Nord" entre Lens et Lille passe comme une lettre à la poste, il faut un arbitrage "chapronien" pour réveiller l’atmosphère, les pouvoirs publics et Robin Leproux tentent de faire de la Grande Sardinade une affiche aseptisée, plus d’odeur, plus de goût, tenue correcte exigée, interdit de manger avec les doigts… C’est horrible ! Un peu de passion bordel ! Respectons les traditions, le folklore ! Le football est plus qu’un jeu, plus qu’un spectacle, plus qu’un business, c’est de la passion, des sentiments ! Veut-on tomber dans les mêmes travers que la NBA avec son programme "Respect for the game" ridicule qui sanctionne lourdement la moindre réaction humaine et veut faire des joueurs/entraîneurs/dirigeants une bande de robots ?

Heureusement qu’Aulas est là pour se faire détester, que les parents de José Anigo ont fait mettre son cerveau au coffre le jour de sa naissance et ont jeté la clé à l’intérieur… Bon, Anigo, on s’en passerait plus facilement que JMA… Lui, s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer.

Lire la suite...