Mot-clé - Stade de France

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 27 août 2016

De l’art de faire la fête à la maison avec quelques potes. (DL Paris Saint-Denis)

31 médaillés dont 8 champions olympiques individuels (9 en comptant les relais). Pas mal pour un meeting d'athlétisme organisé moins d’une semaine après la cérémonie de clôture des JO !

Malgré le beau plateau – avec beaucoup de Français dont en principe 5 de nos 6 athlètes montés sur la boîte à Rio (il n’y avait pas de 110m haies au programme et Kevin Mayer a participé au concours de lancer du javelot) plus Pierre-Ambroise Bosse et Jimmy Vicaut – je ne m’attendais pas à une réunion de si haut niveau.

Lire la suite...

mercredi 18 novembre 2015

Meilleurs ennemis.

Si seulement tout ceci avait pu ne jamais se produire… J’ai l’impression d’être entré dans une faille spatio-temporelle. D’être dans une série ou un film avec des super-héros. Vous savez, le moment où les méchants montrent tout le mal qu’il y a en eux en voulant détruire la ville, ce qui a pour effet de réveiller la vocation du héros qui se sentait inutile, résigné, ou avait décidé de ranger son masque pour changer de vie.

Malheureusement, tout ce que nous vivons actuellement n’est pas de la fiction. Aucun super-héros ne viendra fumer ces saloperies de terroristes grâce à ses super pouvoirs, à ses techniques de combat ou à la technologie futuriste qu’il possède. Nous sommes condamnés à vivre avec cette menace, et ceci probablement pendant un bout de temps. Sommes-nous pour autant condamnés à avoir peur ? Les accidents domestiques, les accidents de la circulation, un crash d’avion, la grippe, une canicule… Tout ceci fait beaucoup plus de morts en France que le terrorisme. Si on doit s’arrêter de vivre notre vie et se priver de tous les plaisir de cette vie parce qu’on craint d’avoir la malchance d’être au mauvais endroit au mauvais moment, autant se jeter dans un ravin ou entrer dans les ordres !

Lire la suite...

samedi 4 juillet 2015

Surprise sur surprise !

Quelle chaleur ! On a rarement connu telles conditions au Stade de France pour de l’athlétisme. Il faisait extrêmement lourd, mais ça tombait bien, il y avait du lourd sur la piste. On le sait, c’est l’idéal pour la performance dans toutes les disciplines qui demandent de l’explosivité.

Normalement, quand des pointures du niveau d’Usain Bolt et Bohdan Bondarenko déclarent forfait, c’est une catastrophe pour le meeting. Mais cette fois, non. Le plateau était impressionnant avec énormément de cadors, bien sûr, en de la plupart des meilleurs Français valides (Renaud Lavillenie, Jimmy Vicaut, les 4 fantastiques du 110m haies, etc.).

Résultat, on a assisté à une des soirées les plus dingues de l’histoire de la Diamond League, avec des MPM dans tous les sens, des records nationaux et continentaux, mais aussi un nombre incroyable de surprises, pas toutes bonnes.

Lire la suite...

dimanche 12 avril 2015

La coupe est à nous, le reste, Bast(i)a ! (finale CdL)

Et d’un ! Le PSG est en quête d’un triplé national totalement inédit. C’est bien parti. De la meilleure manière possible qui plus est, car la finale de la Coupe de la Ligue ne pouvait mieux se dérouler. Surtout à 4 jours du quart de finale aller de Ligue des Champions contre le Barça.

Alors bien sûr, ceux qui s’attendaient à voir un super match de foot ont été déçus. Ceux qui espéraient voir le PSG être battu pestent contre l’arbitrage. Mais la quasi-totalité de ces personnes souhaitait en réalité la défaite du PSG, pas la victoire de Bastia, et pour ces individus, tout est prétexte à déverser sa bile. Le fait est que l’arbitrage de M. Bastien a été excellent. A part le jaune mis à Lavezzi à tort (il était en avance, a pris le ballon, son adversaire lui a ensuite frappé dans le pied), il n’y a absolument rien à lui reprocher, si ce n’est… d’avoir fait respecter les lois du jeu. Nous sommes tout de même dans un pays très étrange où, quand l’arbitre est mauvais, généralement, on l’allume, et où, quand l’arbitre applique les règles… on l’allume encore plus ! Je vais évidemment y revenir.

Lire la suite...

samedi 23 mars 2013

Joker !

équipe de France de football En battant la Géorgie, l’équipe de France de football a simplement fait le taf, mais il s’agissait d’une étape primordiale pour atteindre l’objectif, se qualifier pour la Coupe du monde 2014.

Didier Deschamps a passé son temps à dire que ce match était beaucoup plus important que le prochain contre l’Espagne, il peut être content, son message est bien passé. Je ne sais pas si Vincent Dubois a fait de même concernant la rencontre opposant la Roja à la Finlande. S’il l’a fait, ses joueurs n’ont pas été très réceptifs car ayant pourtant ouvert le score, ils ont été incapables de l’emporter. Les statistiques de ce match sont hallucinantes, plus de 80% de possession de balle, 19 corners à 0, environ 30 tirs à 5 mais 4 tirs cadrés à 1… mais 1-1 score final. Du coup la France a é points d’avance après le même nombre de matchs. Autrement dit les Bleus ont gagné un joker, à eux de ne pas le griller, ils ont encore à se déplacer en Géorgie et en Biélorussie, il faudra recevoir la Finlande, chacun de ces matchs sera déterminent à condition de ne pas perdre contre les champions du monde en titre ce mardi au Stade de France. En cas de victoire, la qualification serait presque dans la poche car l’EdF n’aurait ensuite besoin que de 5 points sur 9 pour assurer la première place (attention, en ce qui concernent les qualifications pour la Coupe du monde 2014, on prend d’abord en compte la différence de buts générale puis la meilleure attaque, une règle stupide avec laquelle il faut composer, les résultats obtenus dans les confrontations particulières est seulement utilisée dans les 4 critères subsidiaires suivants).

Lire la suite...

mercredi 12 septembre 2012

Aucun regret, des progrès.

équipe de France de football Je n’avais vraiment pas envie de regarder ce France-Biélorussie – et non Belarus par pitié ! La prochaine fois ce sera quoi ? Spain-France ? – comptant pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2014. Ça me barbait. Mais je l’ai fait quand même. Mamadou Sakho et Christophe Jallet étaient titulaire, il m’était impossible de le manquer, alors je m’y suis collé. Ô miracle, je n’ai aucun regret.

On n’ira pas jusqu’à parler de grand match, on a juste vu les Bleus jouer avec de meilleures intentions, livrer une prestation convenable, intéressante par moments, et surtout… pendant laquelle on ne s’est pas trop ennuyé. Par moments, c’était très moyen, à d’autre on a même du plaisir à regarder. Dans l’ensemble, on a vraiment vu du mieux. Cette fois, en plus des 3 points, il y a pas mal de positif à tirer de la rencontre.

Lire la suite...

jeudi 2 février 2012

Dessine-moi un mouton.

Trop habitués à ne pas avoir d’argent et à entendre beaucoup de noms sans voir personne venir au mois de janvier, des supporters parisiens semblent pour la plupart s’extasier à l’arrivée de n’importe quelle recrue. Ça en devient presque comique.

Désormais, le club a de l’argent, il achète des joueurs, youpi, c’est trop génial. On parle d’un Brésilien, d’un joueur sous contrat dans un grand club, et hop, le gars devient une méga-star internationale dont beaucoup ne supposaient pourtant pas l’existence la veille. Si quelqu’un balance la rumeur «Gonzo et Pouldo, Brésiliens évoluant respectivement au Real Madrid et à Manchester United, intéressent le PSG», même s’ils n’existent pas, beaucoup vont en être persuadé, ces deux joueurs vont faire gagner la Ligue des Champions au PSG, ce sont des monstres !

J’ai lu et entendu ces derniers jours de nombreuses réflexions concernant le recrutement et le jeu du PSG. Elles me désolent. Certaines de ces réflexions défient le bon sens. Parlons par exemple de la différence entre les façons dont Tévez et Thiago Motta sont vus.

Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2011

Page blanche.

équipe de France de football C’est dur. C’est même très dur. Un véritable casse-tête. Mieux vaut ne pas connaître ça le jour d’un examen officiel ! Je suis bien embêté… Je suis bloqué devant une page blanche… France-Belgique, 0-0… Analyse de la rencontre… Je ne sais pas quoi écrire, je vais tout de même essayer… Dur. Ah non ! Je vous jure, je ne me suis pas endormi, il y avait pourtant de quoi, il ne s’est rien passé pendant plus de 90 minutes hormis une splendide acrobatie de Yann M’Vila (36e) et une double parade salvatrice d’Hugo Lloris face à Kevin Mirallas (75e).

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2011

Le mariage de la carpe et du lapin.

équipe de France de football Le 11-11-11, un jour idéal pour un match de foot… a priori seulement. L'équipe de France recevait son homologue équipe des Etats-Unis d’Amérique, une première au Stade de France, les Ricains n’ayant pas joué contre les Bleus depuis des lustres (1976 me semble-t-il). Résultat, comme d’habitude, on s’est royalement ennuyé. Tout ou presque était réuni pour passer une soirée peu enthousiasmante : des équipes loin d’être au complet (pas de Landon Donovan par exemple), on pourrait presque parler de France A’ (l’organisation, du grand n’importe quoi, plein de joueurs inexpérimentés)...

Lire la suite...

jeudi 13 octobre 2011

Sur la bonne voie ?

équipe de France de football Si vous êtes au Stade de France, l’Ukraine et la Pologne sont à l’est. Problème, contre la Bosnie-Herzégovine, pendant environ une heure, l’équipe de France de football était complètement à l’ouest. Finalement les Bleus ont allumé le GPS et rebroussé chemin pour éviter un détour périlleux par les barrages. Sont-ils pour autant sur la bonne voie ? Laurent Blanc a les clés, il conduit le bus. Une fois arrivés en Ukraine ou en Pologne – selon ce que le tirage leur réservera – les joueurs ne refuseront pas d’en sortir pour ne pas entraîner, c’est certain. Reste à savoir qui aura embarqué. L’EdF peut atteindre les demi-finales, j’ai bon espoir, il n’est pas interdit d’y croire maintenant que la qualification pour l’Euro 2012 a été obtenue. Elle le peut si le sélectionneur tire les conséquences des 14 derniers mois (jour pour jour) depuis son premier match en Norvège. Blanc doit avoir le cran de trancher dans le vif.

Lire la suite...

samedi 8 octobre 2011

Le ciel est bleu, les oiseaux gazouillent…

équipe de France de football Le ciel est bleu, les oiseaux gazouillent, l’équipe de France de football gagne 3-0 devant un public conquis tout heureux de revoir son amour de toujours, Djibril Cissé… Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! Allez, on redevient sérieux et on regarde la vérité en face : les Bleus ont tapé une équipe d’un niveau indigent en livrant une prestation intermittente, une purge saupoudrée de copeaux de football, ceci en régalant un public au comportement lamentable.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2011

L’éclair, l’étincelle et le coup de feu.

Entre 40916 et 51022 spectateurs au Stade de France à vue de nez (je vois mal avec le nez^^), des conditions météorologiques tout à faire correctes (hormis un vent tournant et irrégulier gênant surtout pour le saut à la perche), une piste toute neuve, la même qu’à Pékin, un beau plateau… Tout était réuni pour que l’édition 2011 du Meeting de Paris Saint-Denis (Meeting Areva) soit une réussite.

Mis à part un gros couac à la fin, on a effectivement vu une belle soirée d’athlétisme. Deux Français ont gagné leur épreuve lors de cette 8e des 14 étapes de la Diamond League, un était attendu, l’autre pas du tout. Il y a aussi eu quelques déceptions mais aussi de bonnes nouvelles.

16 épreuves étaient au programme, 7 concours et 9 courses, mais la discipline reine était absente du menu, pas de 100m masculin vendredi soir, les organisateurs avaient préféré un 200m avec Usain Bolt, Christophe Lemaitre, et une flopée de concurrents de taille ayant déjà couru le 200m en moins de 20 secondes comme le Panaméen Alonso Edward (19’’81), ou encore l’Américain Shawn Crawford (19’’79… bon, ça remonte à 2004 mais il était médaillé mondial en 2009), ainsi que des gars qualifiés pour Daegu (notamment Darvis Patton, USA, et Mario Forsythe, JAM).

Racontons les événements dans l’ordre.

Lire la suite...

mercredi 30 mars 2011

Un match d’hommes… en marinières.

équipe de France de football Ce n’est pas l’homme qui prend la mer…
C’est la mer qui prend l’homme !
Moi la mer elle m’a pris, je m’souviens… un mardi !
France-Croatie n’a pas été un grand match, pourtant je me suis moins ennuyé que d’habitude en retardant jouer l’équipe de France. A défaut de grand spectacle on a vu de l’engagement, c’est toujours ça. Si les Bleus avaient été un peu efficaces devant le but, ils auraient gagné ce match sans problème. Mais qu’est-ce que ça mange des marins !

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

La semaine dernière… (21 au 27 mars 2011, partie 1/2.)

La semaine dernière... Un petit tour en République Démocratique de Platini, des espoirs réunis en équipe, des individus désespérants réunis eux aussi en équipe, un plan à 8 à l’université, une atteinte à l’honneur du bœuf, un barbu qui se rebiffe, l’histoire du con samaritain… Quel programme ! Et ce n’est pas tout !

Une touche féminine pour voir la vie en rose… ou pas.

Tout ça, c’est la première partie. Ensuite on repartira de plus belle avec de la folie, beaucoup de folie (de la folie orange), avant d’aller patauger dans la piscine, de faire un long voyage, de se faire quelques tours de piste et un petit rallye pour finir avec un peu d’humour.

Foot, basket, cyclisme, rugby, aviron, boxe, tennis, natation, patinage artistique… il y en a pour tout le monde ! Il y en a tellement que je vais faire ça en 2 parties.

Lire la suite...

jeudi 10 février 2011

Ça vous a plu, à vous ?

Oui, les Bleus ont battu le Brésil. Ça vous a plu, vous ? Je n’ai pas spécialement envie de jouer les rabat-joie, battre la Seleçao auriverde est toujours sympathique, ça rappelle de bons souvenir, on en envie de faire les beaux. Le spectacle de ce France-Brésil ne peut que tempérer mon enthousiasme. Quel mauvais timing ! Une belle pelouse ne garantit pas un super match. Une pelouse défoncée rend tout beaucoup difficile. L’état déplorable du terrain du Stade de France a pourri le spectacle, le rendu visuel en a pris un coup, difficile de l’apprécier dans un cadre aussi foireux. Vous n’imagineriez pas être servi dans une assiette salle lors d’un dîner dans un grand restaurant, ça vous gâcherait le plat tant au niveau de son aspect – il serait soudain moins appétissant, autant dresser à la louche façon cantine scolaire – que de son goût pour peu que les saletés dans l’assiette ne soient pas de simples traces. En l’occurrence la pelouse du SdF a été victime d’un mauvais calendrier, l’ouverture du Tournoi des VI Nations 3 jours avant un match de gala contre le Brésil. Samedi en voyant les mêlées découper des escalopes et les logos des sponsors peints sur la pelouse, je me suis demandé comment on allait pouvoir y jouer au foot 4 jours plus tard. Si en 2012-2013 le PSG vient jouer au Stade de France pendant la rénovation du Parc des Princes, j’espère qu’on délocalisera les matchs du Tournoi à Marseille, Lens, Toulouse ou autre… loin du stade où devra jouer le PSG. Et pas question de voir un test d’automne ou un match du Stade français s’y dérouler ! Le rugby est un fléau pour les pelouses.

Lire la suite...

dimanche 10 octobre 2010

Les miracles de Saint-Denis.

équipe de France de football ''A 10 minutes et 10 centimètres près la France serait aujourd’hui en pleine dépression. Ça a été laborieux, assez chiant, pas forcément très rassurant, néanmoins l’essentiel est assuré, l’équipe de France de football est maintenant en tête de son groupe de qualification pour l’Euro 2012 en ayant affronté les équipes sorties des chapeaux 2, 3 et 4 pour former une poule, reconnaissons-le, d’un niveau lamentable.

France-Roumanie… Franchement, vous n’en avez pas marre des Roumains ? Non, je ne mélange pas le sport et la politique, je dis juste que j’en ai marre de voir les Bleus jouer la Roumanie, c’est comme les Suisses, il y a quelques années on tombait tout le temps dessus dans les tirages au sort ! En plus on a d’horribles souvenirs avec eux, les 3 dernières fois on avait fait match nul :
-le 0-0 à l’Euro 2008 était une des pires abominations "footballistiques" – était-ce réellement du football ? – qui m’aient été données de voir,
-un 2-2 en Roumanie qui a sauvé la tête de Domenech (on aurait pu s’épargner presque 2 ans de calvaire,
-et un 1-1 atroce au SdF avec csc d’Escudé qui nous a envoyé en barrage contre l’Irlande (à moins que mes souvenirs ne soient pas bons, et comme il s’agit d’une période que j’aimerais effacer de ma mémoire, ce ne serait pas plus mal).

Lire la suite...