Mot-clé - Stephanie Rice

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 31 juillet 2011

Shanghai (J8) : argent content.

Terminés. Les Championnats du monde de natation de Shanghai sont terminés. Le bilan pour l’équipe de France est exceptionnel, les perspectives en vue des JO de Londres sont particulièrement excitantes, j’y reviendrai après avoir conté les courses de la dernière session.

La France a obtenu une dernière médaille d’argent, une déception dans le sens où on attendrait un titre, mais une satisfaction – au moins de façade – pour Camille Lacourt, qui a obtenu cette breloque.

Fatalement, s’agissant de la dernière journée des championnats, le programme était fatalement composé à 100% de finales.

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Shanghai (J2) : promesses.

Prometteuses.
Voilà comment je qualifierais les performances des nageurs français lors de la 2e journée des Championnats du monde de natation. Prometteuses à court terme (en particulier en vue des finales de mardi) ainsi qu’à moyen terme (Londres). Le public de Shanghai a assisté à quelques démonstrations de force et à de grands moments d’émotion dont un qui perso me dégoûte au plus haut point.

France 2 n’a pas montré le 100m papillon en direct (victoire de Dana Vollmer devant une Australienne et une Chinoise)… pour mieux nous présenter les demi-finales du 100m dos, car les Français "dos-minent" le dos. Ce matin ils ont réussi les 2 meilleurs temps des séries en impressionnant.

Lire la suite...

dimanche 24 juillet 2011

Shanghai (J1) : décevant… ou pas.

Et de 2. De l’argent et du bronze pour commencer. Les Championnats du monde de natation ont débuté dimanche à Shanghai pour ce qui est de la course (en piscine). La France avait de gros espoirs de médailles dès la première journée, notamment en relais, très importante pour lancer la compétition. Le bilan est loin d’être négatif, il reste toutefois un peu… mitigé. A quelques centièmes près il pourrait être excellent.

Le résumé de la session du matin est ici.

En tout cas, les Chinois n’ont vraiment pas organisé des Mondiaux au rabais. On s’en rend compte notamment pendant la présentation des nageurs/euses. Elle est assez particulière, car individualisée – à partir des demi-finales – alors que d’habitude tout le monde sort en rang de la chambre d’appel. 5 mètres derrière les plots il y a 2 grandes portes coulissantes, ce sont en fait des écrans, on les écarte pour faire entrer un à un les concurrents, non pas dans l’ordre des lignes d’eau mais du moins bon temps de qualification au meilleur (on alterne donc gauche et droite du bassin jusqu’à arriver à ceux qui occuperont les lignes d’eau centrales). Sur les écrans/portes on voit d’un côté le nom et de l’autre le drapeau du nageur présenté qui salue – ou non – les 14000 spectateurs présents. Le sol aussi est un écran géant où s’affichent différentes images… Le tout agrémenté de jeux de lumières. Ça claque.

Lire la suite...