Mot-clé - Stephen Curry

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 8 février 2016

50 nuances de laid.

Vraiment, les Ricains sont très forts. D’habitude, ils se débrouillent pour faire du Super Bowl un match totalement fou. Qu’une équipe prenne une dérouillée monumentale ou au contraire qu’il y ait un suspense dingue, ils parviennent à s’en sortir avec une rencontre épique susceptible de rester dans les mémoires, ou, a minima, de régaler les téléspectateurs pendant 3 heures.

Pas cette année. L’emballage était beau, car pour faire le show, les Ricains sont les rois. D’ailleurs, pour la plupart des téléspectateurs – dont l’équipe préférée a déjà été éliminée bien avant le Super Bowl – l’enjeu sportif passe infiniment derrière le spectacle (et les pubs). Emballez une bouse dans une belle boîte avec du beau papier cadeau, ajoutez-y un joli nœud, il s’agira toujours d’une bouse. Le 50e Super Bowl a été un match absolument dégueulasse. C’était laid. Très laid. Je n’avais pas vu une rencontre sportive aussi laide depuis… Rennes-ASSE en Ligue 1 en milieu de semaine.

Lire la suite...

mardi 22 février 2011

La semaine dernière… (14 au 20 février 2011)

La semaine dernière...Au début de chaque semaine je vais essayer de vous faire un résumé de celle qui vient de se terminer. Je vais aborder pas mal de sujet non traités dans d’autres articles ou en vous rappelant les grandes lignes de ceux traités plus en longueur.

Au menu : légende du football, NBA, coupe(s) d’Europe, dunks, ski, dopage, patin, tennis, Français bondissant, et plein d’autres sujets.

C’est officiel, il l’a annoncé lors d’une conférence de presse organisée avec son club des Corinthians, la carrière de footballeur de Ronaldo est terminée. Les amateurs de football ont pour la plupart beaucoup d’admiration et d’affection pour ce joueur, ceci pour plusieurs raisons. La première de ces raisons est qu’il a fait rêver toute la planète football à l’époque où il était au sommet de son art et de ses possibilités physiques. Malheureusement, il n’a pas été épargné par les blessures, et c’est là qu’intervient la 2e raison pour laquelle il est très respecté. Revenir de blessures très graves comme il l’a fait n’est pas une évidence.

Lire la suite...

mardi 4 janvier 2011

Les fondamentaux restent.

Beaucoup de choses ont changé en NBA, je me suis attelé à vous l’expliquer ici, ici et ici. Heureusement, pour ne pas trop déboussoler les fans et observateurs en tous genres, on a conservé certains fondamentaux.

  • Yao Ming est toujours un géant chinois en terre cuite.

Il est impressionnant mais pas bien solide en réalité. La saison passée, out pour toute la saison, ce qui n’était pas une première, il est habitué à passer son temps à l’infirmerie. Cette fois, ô miracle, il a eu le temps de jouer quelques matchs, il se préparait pour depuis des mois, son temps de jeu était limité, il avait droit au maximum à 24 minutes. Et puis… il s’est encore cassé je ne sais quelle partie du pied. Maintenant Houston veut le transférer, mais qui prendra un joueur dont la carrière semble terminée ? Il paraît qu’en plus les Rockets veulent une star en échange… ça voudrait dire quoi ? Echanger une star contre une fin de contrat ?

En attendant, Yao est toujours en tête des votes du public pour le poste de pivot titulaire de la sélection de l’ouest au All-Star Game. Logique pour un gars qui a joué quelques bouts de matchs en 2 ans… (Accessoirement ça va permettre de prendre plein de joueurs listés comme guards et forwards, car beaucoup d’ailiers forts comme Pau Gasol, Tim Duncan ou encore LaMarcus Aldridge auraient aussi bien pu être considérés comme des pivots pour les besoins de la cause.

Lire la suite...