Mot-clé - T-Mobile Arena

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 7 mai 2017

Mauvaise tambouille mexicaine.

Oscar De La Hoya nous prend vraiment pour des c*ns. Une simple conférence de presse aurait suffi. Voire une annonce sur les réseaux sociaux…

Organiser tout un gros PPV à la T-Mobile Arena de Las Vegas en vendant le main event comme un duel historique permettant d’établir de façon indiscutable qui est le plus grand champion mexicain de la boxe actuelle, pourquoi pas ? Niveau marketing, probablement était-ce bien joué. En y mettant un grand nom – prénom et nom… je vais y revenir – face au champion qu’il tente de monter au sommet depuis des années, il a probablement attiré pas mal de clients. Seulement, derrière, il faut que ça suive, que le combat soit, une baston spectaculaire, une guérilla mémorable. Le grand PPV du week-end de cinco de mayo sera vite oublié. On se souviendra essentiellement de l’annonce faire lors de l’interview sur le ring à l’issue du combat principal.

Lire la suite...

dimanche 20 novembre 2016

Un Pay-Per-View sous-vendu.

Deux des plus gros cadors actuels de la boxe acceptent de s’affronter… et on a l’impression que tout le monde s’en fout ! Comment a-t-on pu en arriver là ?

Sergey Kovalev (30-0-1, 26 KO) et Andre Ward (30-0-0, 15KO) s’affrontaient cette nuit à Las Vegas pour les titres WBA, WBO et IBF et des poids mi-lourds. Il s’agissait du main event d’un PPV d’HBO. Pourtant, on annonçait des ventes assez basses pour ce PPV, les produits dérivés n’ont pas marché, la soirée est presque passée inaperçue par rapport à ce qu’on connait avec "Canelo" Alvarez ou ce dont on avait l’habitude avec l’escroc Mayweather. Un combat entre des boxeurs classés par tous les spécialistes dans le top 5 pound for pound (toutes catégories confondues) du moment mérite autre chose que de l’indifférence, non ? C’est rarissime en cette ère de l'évitement.

Lire la suite...

dimanche 8 mai 2016

Khan est l’honi.

Saul "Canelo" Alvarez n’est absolument pas le meilleur boxeur de la planète, il n’est même pas le meilleur chez les poids moyens, mais sa nationalité mexicaine fait de lui la star en activité qui fait vendre le plus de PPV.

C’est vrai, il a d’autres atouts : sa jeunesse, sa puissance et sa "différence physique"… Des Mexicains roux, ça ne doit pas se trouver aussi facilement que des bouteilles de tequila et des cactus. D’où son surnom. Son statut de star lui vaut certains honneurs, notamment celui d’inaugurer une nouvelle salle à Las Vegas, la T-Mobile Arena, pour la première défense de son titre WBC acquis contre Cotto il y a quelques mois au terme d’une mascarade programmée. Cotto a clairement gagné ce combat, les juges ont accordé une victoire écrasante à Alvarez.

Lire la suite...