mercredi 19 septembre 2012

Les temps changent. (LdC, J1)

Ligue des Champions

C’était début décembre il y a presque 8 ans, il faisait un froid terrible, le quartier du Parc des Princes était plus sécurisé qu’une ville accueillant les réunions du G8, on se serait cru en période de guerre. On avait très bon espoir car n’importe quelle victoire face au CSKA Moscou allait assurer au PSG sa qualification en 8e de finale de la Ligue des Champions, un nul était au moins synonyme de repêchage en Coupe UEFA.

Seulement voilà, la compo de Vahid était bizarre (Reinaldo et Ljuboja sur le banc, 3 milieux défensifs titulaires plus Coridon puis Nanard Mendy entré milieu droit), M’Bami s’était cassé la jambe au bout de 2 ou 3 minutes, Semak avait marqué 3 buts dont 2 après l’exclusion d’un Russe assez tôt en seconde période, Pancrate avait juste pu redonner l’espoir au Parisiens pendant une petite demi-heure (il y avait 1-1 à la mi-temps). En fin de rencontre, alors que les supporters du CSKA Moscou multipliaient les allumages et jets de fumigènes, le public avait chanté des «olé ! olé !» à chaque passe russe pour stigmatiser une équipe qui au lieu de se battre afin ne pas terminer dernière du groupe avait déshonoré le maillot rouge et bleu.

J’étais rentré chez moi à une heure avancée de la nuit, complètement frigorifié et dégoûté, le lendemain matin avait été… difficile.

Lire la suite...

lundi 20 février 2012

Un sommet qui sentait le sapin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pragmatique. Je ne demande pas grand-chose à Ancelotti, juste d’être pragmatique. Est-ce que l’équivalent de cette notion existe en italien ? Tu arrives dans un club premier du championnat, qui reste sur une bonne dynamique, possède la meilleure défense, une des 2 ou 3 meilleures attaques… POURQUOI VOULOIR TOUT CHANGER ?

Quand Claude Puel faisait jouer Bodmer défenseur central à l’OL, je parlais de crime contre le football.
Quand Domenech associait Toulalan, Lassanaze Diarra et Makélélé au milieu – c’est arrivé en Lituanie – ou 3 joueurs de ce profil, je le taillais à la scie circulaire.
Quand des Jean Fernandez, Pablo Correa ou autres ont installé la tactique du coffre-fort là où ils sont passés pour surtout empêcher les spectateurs de voir du football, j’ai toujours ouvertement souhaité que leur aventure se termine en Ligue 2.
Quand Kombouaré nous infligeait son "fabuleux" duo Clément-Makélélé, je m’arrachais les cheveux en réclamant qu’il fasse jouer Chantôme ou aille se chercher un travail ailleurs.
Quand je vois que contre Montpellier pour le choc de la 24e journée de Ligue 1, le choc entre les 2 principaux candidats au titre, Ancelotti va aligner un milieu une ligne de 3 milieux de terrains défensifs composée de Thiago Motta, Momo Sissoko et Blaise Matuidi… je fais gaffe, j’évite de dîner avant de regarder le match pour ne pas g*rber devant mon écran.
En résumé, je suis cohérent avec ma vision du football, j’aime quand on cherche à JOUER.

Lire la suite...

lundi 23 mai 2011

Le foot en ébullition (2/2) : état des lieux.

bandeau L1 2010-2011 Le résumé de la 37e journée de Ligue 1, le suspense avant la 38e étaient les sujets de la partie précédente, je continue avec le dernier match, quelques questions concernant le réel niveau de la L1 et les explications du suspense improbable pour le maintien. Il sera également question des Trophées UNFP, du putsch à Auxerre, des élections à la FFF, sans oublier l’extrême nervosité qui règne un peu partout, en particulier dans les tribunes. Pour finir, une petite histoire de stades…

6. Interrogation sur le niveau de la Ligue 1.

Il me restait un match à évoquer, Toulouse-Bordeaux. Comme on pouvait s’y attendre, 3 jours après avoir reçu et battu le PSG grâce à un très grand Carrasso, ce qui finalement aura assuré le maintien, les Girondins étaient nettement moins fringants et concernés – Carrasso compris – en se rendant chez leur seul concurrent régional. Toulouse a assuré son maintien en gagnant 2-0, 2 buts sur CPA, le premier de Mauro Cetto, qui a eu la classe de marquer le but du maintien pour son dernier match à domicile en tant que Toulousain avant d’aller jouer ailleurs (il a profité d’un CF détourné par Carrasso), le second par Capoue, très rarement buteur mais auteur d’une belle tête croisée sous la barre sur une très bonne combinaison sur CF. Un but en première, un but en seconde période, et en voiture Simone.

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2011

Laurent Blanc est raciste.

C'est très long mais pour être complet et bien analyser une situation, parfois, il faut savoir faire long. Survoler ne suffit pas, ça conduit à faire des raccourcis dangereux. Une fois que vous aurez lu l’intégralité du propos, vous comprendrez sans doute que dans cette affaire, l’indignation n’est pas la réflexion à avoir.


C’est indéniable, Laurent Blanc est raciste. Regardez ses sélections depuis son entrée en fonction à la tête de l’équipe de France de football, vous le constaterez comme moi.

Laurent Blanc n’aime pas les roux ! Jérémy Mathieu doit vraiment se sentir victime de discrimination. Abidal, Clichy, Evra, Cissokho et Trémoulinas ont tous été appelés au moins une fois, l’ancien Sochalien jamais, pourtant en club il est excellent, et à part peut-être Abidal – dont le passage en EdF avec Blanc a été trop court pour réellement le juger – ceux qui ont joué ont tous déçu. Point commun des 5 derniers latéraux cités ? Aucun n’est roux, contrairement à Mathieu. C’est évident, il est victime d’un racisme anti-roux.

Bon, sérieusement, de qui se moque-t-on ?

Lire la suite...

mardi 26 avril 2011

Mélomanes et footballeurs...

Ça fait un moment que j’avais quelques chansons de côté depuis un moment, il est temps de les publier… Avec le tag "chants de supporters" vous en trouverez beaucoup d’autres.

On en a pour Mamadou Samassa, Paul Alo’o Efoulou, Franck Tabanou, Garry Bocaly, Yohan Cabaye et Moustapha Bayal Sall.

Mais avant tout, quelques mots sur les vrais chants entendus ce week-end dans les stades en France !

Lire la suite...

dimanche 24 avril 2011

La coupe de la lie.

Coupe de la LigueVous savez ce qu’est la lie, non ? Un résidu, le fond du fond… Samedi, avec la finale de la Coupe de la Ligue, le football français a touché le fond. Sa lie s’est donnée en spectacle.

Il s’agissait d’un match de bourrins, on s’y attendait, un OM-Montpellier ne peut pas voler très haut, je m’étais tapé la même affiche en L1 la semaine dernière, c’était une horreur, l’OM avait gagné grâce à un penalty très généreux au terme d’une rencontre à vous ennuyer un rat mort. J’espère que cette finale n’a pas été beaucoup vue dans le monde, l’image du football français est déjà assez dégueulasse comme ça, pas besoin d’en rajouter !

Lire la suite...

vendredi 31 décembre 2010

Cazarre, l’intégrale (volume 1).

Depuis quelques semaines le moment le plus attendu du lundi par des milliers – dizaines de milliers ? centaines de milliers ? millions ? milliards ? – de Français est… Le CSA de Julien Cazarre. Trop souvent réduit à la portion congrue, le CSA se termine par les chansons.

Au bout de quelques semaines ça nous en fait un paquet, dont certaines sont déjà devenues mythiques, indissociables du joueur qu’elles concernent. Quel auditeur de l’After ne se chante pas «oh oh oh ! Pape Diakhaté» ou encore «Jean-Pascal Mignot… c’est beaucoup beaucoup beaucoup mieux que Lucio, que Lucio !» à chaque fois qu’il entend prononcer ces noms ?

Sur :Facebook: on m’a envoyé une vidéo qui est en fait la giga compilation des chansons depuis le début de la saison (certaines sont très courtes, juste un début de chanson). Merci à Franck pour son travail, c’est 19 minutes de rire garanti !

Lire la suite...