Mot-clé - Thomas Boudat

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 3 juillet 2017

Déchaussez, c’est gagné ! (TdF 2017, E3)

Combler un écart, temporiser en tête d’un peloton affamé, déchausser, prendre le temps de bien réenclencher le pied sur la pédale, remettre une accélération, larguer tout le monde, gagner l’étape, esquisser une petite danse une fois la ligne d’arrivée franchie. Tout Peter Sagan (BOH) est résumé dans cette fin d’étape.

Le Tour de France est rentré à la maison, il a enfin pénétré en France, et comme par hasard, le soleil a décidé de se pointer après 2 jours dégueulasses en Allemagne et en Belgique (d’où s’élançait la 3e étape avant de passer au Luxembourg). Les coureurs ont passé plus de 5 heures sur des routes rarement plates, souvent balayées par du vent défavorable, il y a eu du mouvement, des chutes, et au final… le favori a fait le show. On ne se lasse pas des grands classiques.

Lire la suite...

dimanche 2 juillet 2017

Strike ! (TdF 2017, E2)

Il ne se passait à peu près rien lors de la 2e étape du Tour de France, on avait droit à plus de 200 bornes sans grand intérêt entre l’Allemagne et la Belgique, les équipes de sprinteurs avaient cadenassé la course en appliquant des recettes ultra-classiques. Malgré la météo dégueulasse, la journée s’était déroulée sans accroc notable quand soudain…

La_chute_au_rond-point__incroyable_photo_du_Britannique_Chris_Auld_.jpg SPLASH ! BOUM ! BIM ! PAF ! Le strike ! Le Katusha en 3e position du peloton a glissé à la sortie d’un rond-point mal fichu, se transformant ainsi en boule lancée dans un jeu de quilles. Cet empilement de coureurs a eu des conséquences immédiates sur la fin de l’étape mais pourrait surtout en avoir à moyen terme si certains leaders ou équipiers directement concernés devaient en garder des séquelles.

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

On monte à Rio : preview riders. (Rio 2016)

Rio_2016 Dans cette catégorie, j’ai regroupé les sports où on "ride" en anglais. Autrement dit, on monte un cheval ou sur un vélo pour tous les sports dont il sera question ici.

Dans l’ordre alphabétique, ces sports sont les suivants :
-cyclisme,
-équitation,
-pentathlon moderne,
-triathlon.

Dans l’ensemble de ces sports, l’équipe de France olympique présentera un nombre important de champions du monde ou médaillés mondiaux qui ambitionnent de briller à Rio 2016 comme certains l’ont déjà fait à Londres, Pékin ou même Athènes. On y retrouvera notamment des têtes d’affiche du sport français.

Lire la suite...

dimanche 22 février 2015

La même dans 3450 jours.

Selon un calcul rapide effectué de tête, Paris 2024, ce serait dans environ 3450 jours. Le nouveau Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines accueillerait les épreuves cyclisme sur piste – une évidence – alors que les autres épreuves de cyclisme se tiendraient dans la même zone (le BMX et le VTT tout près, la route à Versailles).

L’organisation des Championnats du monde 2015 a été attribuée à la France il y a seulement quelques mois, il a fallu tout organiser en peu de temps. Pour un résultat fantastique. Le vélodrome est magnifique, il permet des performances de très haut niveau en compétition (en plus de permettre à l’équipe de France de très bien se préparer alors qu’il y a quelques mois un tel outil lui manquait cruellement), le public a répondu présent. C’est sûr, quand les Bleus brillent, la ferveur du public est décuplée, mais c’est aussi parce qu’il y a de la ferveur que les Bleus trouvent les forces nécessaires pour briller. De si bons résultats n’étaient pas attendus.

5 titres, 2 médailles d’argent, une dernière journée en apothéose… et une super publicité pour le dossier de candidature de Paris 2024. Difficile de rêver mieux !

Lire la suite...