Mot-clé - Tony Bellew

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Avec ou sans ceinture, pourvu que ça cogne dur.

Ils étaient très attendus. Chacun a fait ce qu’il a pu. Au final, je ne saurais dire si la boxe en sort grandie ou si elle a juste fait parler d’elle.

D’un côté de l’Atlantique, David Haye (28-2-0, 26KO pour, 1 subi) contre Tony Bellew (28-2-1, 18KO infligés, 1 subi), choc anglais à Londres dans un combat poids lourds avec pour seul enjeu la préservation de son amour propre – plus un beau chèque – mais pas de ceinture.
De l’autre côté de l’océan, Keith Thurman (27-0-0, 22KO) contre Danny Garcia (33-0-0, 19KO), choc à New York pour les ceintures WBA et WBC des poids welters, un duel d’invaincus pour unifier les titres.

Lire la suite...

dimanche 16 octobre 2016

Monsieur Cinéma.

Il existe de – trop – nombreuses fédérations internationales de boxe. Vous ne connaissiez pas la WBE (World Boxing Entertainment) ? Logique, aucune fédération internationale ne porte ce nom. Et pourtant certains semblent en briguer les ceintures mondiales en jouant la comédie à l’outrance à la façon des catcheurs de la WWE.

Mais Tony Bellew (28-2-1, 18KO), champion du monde WBC des poids lourds-légers, ne se contente pas de ça, il est vraiment acteur. Son rôle dans Creed, la – très bonne – suite de la série des Rocky l’a fait connaître. Alors bien sûr, il campait un personnage inspiré de… lui-même, à savoir un champion de Liverpool fan d’Everton qui combattait à Goodyson Park (ce qu’il a fait il y a quelques mois). Ça aide. Pour l’anecdote, si – ATTENTION SPOILER – dans le film il bat Adonis Creed, dans la vie réelle une de ses 2 seules défaites – la seule par KO – a été concédée face à Adonis Stevenson pour une ceinture mondiale des mi-lourds.

Lire la suite...