Presque laissée pour morte il y a quelques années, la boxe professionnelle française est en plein renouveau. Elle le droit en grande partie à la boxe olympique, formidable fournisseur de talents. Il est temps pour ses jeunes champions de s’affirmer dans un nouveau monde et de montrer que l’avenir leur appartient.

Depuis quelques jours, la France compte de nouveau un champion du monde de boxe anglaise, même si on sait à quel point la victoire d’Hassan N’Dam au Japon a créé la controverse. Il aura fallu attendre un temps fou, plus de 9 ans (Brahim Asloum en décembre 2007) pour qu’une véritable ceinture mondiale ne revienne à un Français (en 2012 N’Dam a remporté un titre par intérim avant d’être déclaré champion régulier WBO), seules des boxeuses ayant réussi à en obtenir au cours de cette période. Asloum – comme N’Dam mais sous les couleurs du Cameroun – ont fait leurs armes chez les amateurs.