Mot-clé - Ukraine

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 5 septembre 2015

Finnish difficile. (EuroBasket 2015, J1)

EuroBasket_2015.jpg Enfin ! On l’attendait depuis si longtemps… Et dire qu’on a failli ne pas l’avoir !

L_instinct_du_bucheron_habite_le_Finlandais.jpg Rappelons-le, l’EuroBasket 2015 devait avoir lieu en Ukraine, pays désigné par la FIBA Europe malgré une absence quasi-totale d’infrastructure. La France, alors candidate, s’était retirée car les exigences financières de l’organisme qui dirige le basket européen étaient inacceptables. La guerre entre suite au renversement du gouvernement pro-russe et de l’annexion de la Crimée par Poutine a rebattu les cartes. Il a fallu trouver une solution de replis. La FFBB a fait un super travail pour que le rêve de sa génération dorée se réalise. Afin de lui offrir l’opportunité de disputer une grande compétition à domicile (ce qui ne s’était plus produit depuis 1999, donc avant l’arrivée de Tony Parker, Boris Diaw, Flo Piétrus et Michaël Gélabale), elle s’est associée à l’Allemagne, la Croatie et la Lettonie. Chaque pays organise la phase de groupe dans laquelle il est tête de série, puis tout le monde se rendra au grand stade de Lille transformé en une immense salle de basket afin d’y disputer le tournoi final.

Lire la suite...

mardi 19 juin 2012

11 pas en arrière. - Euro2012 (Groupe D-J3)

Euro 2012 équipe de France de football Contre l’Ukraine, Laurent Blanc a fait un grand pas en avant dans la bonne direction. 4 jours plus tard, contre la Suède, le sélectionneur de l’équipe de France et ses joueurs de champ ont chacun fait un grand pas en arrière, nous rappelant les jours funestes d’un passé récent qu’ils étaient censés faire oublier au peuple français.

Certes, les Bleus sont qualifiés pour les quarts… Ils le doivent à une erreur d’Andreï Pyatov ayant permis à Rooney de donner la victoire à l’Angleterre, ainsi qu’à une décision arbitrale polémique ayant empêché l’égalisation ukrainienne, un but qui aurait relancé le match. A la limite, si les Français étaient passés en serrant les fesses tout en n’ayant rien eu à se reprocher de leur côté, pas de problème. Perdre 2-0 contre la Suède, ça peut arriver, il ne s’agit pas en soit d’une infamie. Perdre de cette façon avec comme seul joueur à son niveau ton gardien, c’est un scandale. Les conséquences pourraient être terribles pour le football français.

Lire la suite...

vendredi 15 juin 2012

La lumière est venue de Laurent Blanc. - Euro2012 (Groupe D-J2)

Euro 2012 équipe de France de football Il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille… Après la pluie, le beau temps… Ça s’arrose !... Orage, Ô grand espoir… Quiconque cherche un titre pour une analyse d’Ukraine-France a de quoi se régaler.

Ce match de la 2e journée des phases de poules de l’Euro 2012 restera dans les annales. L’équipe de France n’avait probablement jamais expérimenté une situation pareille, celle de voir une rencontre être interrompue au bout de 5 minutes en raison d’un orage biblique et reprendre près d’une heure plus tard. En outre, elle n’avait jamais battu le pays organisateur d’une compétition internationale majeure (je ne compte la Coupe des Confédérations^^). Surtout, les Bleus n’avaient plus gagné lors d’une phase finale depuis la demi-finale de la CdM 2006, depuis ils avaient enregistré 3 nuls indigestes et 4 défaites humiliantes. Plus inattendu encore, cette équipe a réussi… une très bonne prestation. Et oui, il y a eu de l’enthousiasme, des occasions, du jeu, de l’engagement, de la technique, de la solidité, et même une certaine solidité (malgré quelques frayeurs évitables), en résumé, tout ce qui manquait à l’EdF depuis des années.

Lire la suite...

lundi 11 juin 2012

Mettre du cœur à l’ouvrage. - Euro 2012 (Groupe D - J1)

Euro 2012 équipe de France de football Bien malin qui peut dire quelles équipes du groupe D vont se qualifier pour les quarts de finale. Présenté comme la plus faible équipe du lot, l’Ukraine s’est placée en pole-position en profitant de l’avantage offert à tout organisateur d’une compétition de ce genre, celui de jouer à domicile.

L’Euro 2012 pourrait bien être un nouveau fiasco pour l’équipe de France, ce sera le cas si les Bleus ne se réveillent pas rapidement. Ils ne sont pas moins forts que leurs adversaires, mais au niveau de l’état d’esprit, ils sont très loin du compte. On a vraiment vu 2 matchs très différents lundi : un avec de l’enthousiasme, Ukraine-Suède, et un qui en était complètement dénué, France-Angleterre. Comme par hasard, l’équipe ayant mis le plus de cœur à l’ouvrage est la seule à s’être imposée.

Lire la suite...

mardi 7 juin 2011

Le jour où l'Ouragan Martin frappa l'Ukraine.

équipe de France de football J’ai toujours du mal à saisir l’idée. Après un match minable en Biélorussie l’équipe de France de football va jouer en Ukraine un match amical qu’on pourrait qualifier de match de préparation, le but étant a priori de tester des joueurs, de créer des automatismes. Pourquoi effectuer 10 changements ?

La question ne porte pas sur le nombre 10, pour ça j’ai déjà la réponse : 10, c’est faute de pouvoir en faire 11, Laurent Blanc n’ayant retenu que 4e défenseurs centraux dans le groupe. Pourquoi tant de changements ? En quoi les faire jouer dans une équipe B peut aider les nouveaux à s’intégrer en équipe de France ? Comment vont-ils pouvoir créer des automatismes avec les "titulaires" – qui pour beaucoup ne méritent pas de l’être – si on ne fait pas des équipes mixtes mais une A un jour et une A’ voire B le suivant ? J’ai l’impression qu’on a préparé un éventuel 3e match de poule de l’Euro avec qualif déjà dans la poche… On n’a même pas essayé des associations offensives jamais testées puisqu’à la 65e minute le trio de devant (Ménez-Gameiro-Rémy) a été intégralement remplacé par celui du dernier match qui fonctionne très mal (Ribéry-Benzema-Malouda).

Lire la suite...

samedi 4 septembre 2010

La punition. (1/2)

4e défaite de suite pour les Bleus…
4e JO de suite qu’on va manquer…
Il est temps de solder des années d’incompétence, la Direction Technique Nationale est punie, les dirigeants du football français sont punis, les dieux du football ne transigent pas, on récolte ce que l’on sème.

En préambule à France-Biélorussie a eu lieu un honteux Ukraine-France chez les Espoirs. Seule une victoire française pouvait sauver les Bleuets après leur série de cagades plus honteuses les unes que les autres. On a encore sacrifié une génération espoirs sur l’autel de l’incompétence de la DTN.

René Girard a été viré il y a déjà plus d’un an, il a été remplacé par Erick MombaertsYoupiii ! Résultat, avant même la fin des qualifications, la France est sûre de ne se qualifier ni pour l’Euro U21 (3e édition de suite qu’on va manquer, notre dernière participation date de 2006), ni pour les JO 2012 (dernière participation en 1996…). Merci qui ? Merci la DTN ! Quand on voit l’équipe alignée sur le champ de patates ukrainien (à croire que comme tondeuse ils ont des vaches, on aurait joué dans le bocage normand après 3 semaines de pluie), ça fait peur, on se demande comment on pouvait espérer gagner ce match avec cette équipe : J. Carrasso - Corchia, Yanga-Mbiwa, Mangala, Théophile-Catherine - E. Capoue, Gonalons - E. Rivière, Bakar, Tabanou - Modeste.

Lire la suite...