Mot-clé - Uta Abe

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 26 août 2019

Ippon pour les Nippons. (ChM 2019 de judo, J2)

ChM_judo_2019_-_J2.jpg Une scène s’est logiquement reproduite à l’heure où le judo mondial connait une cure de jouvence. Celle ou l’Abe sourit. Mais si tout s’est bien passé pour sa sœur, l’Abe défroqué a fini au purgatoire. Peut-être la messe est-elle dite pour lui qui rêve de rejoindre les dieux de l’Olympe. Au stade où l’Abe déchanta, l’équipe de France a connu le même sort. "Bubuche" s’est encore consumée.

Si personne ne pouvait raisonnablement attendre Killian Le Blouch sur le podium des -66kg malgré les quelques excellents résultats obtenus cette saison en tournois internationaux, il était plus que logique d’espérer voir Amandine Buchard décrocher la première médaille française des Championnats du monde de judo 2019. Si son statut de n°1 au classement mondial lui permettait d’être protégée, elle a eu la chance de voir les 2 Japonaises – dont Uta Abe, nouvelle superstar nippone – et la Kosovare Majlinda Kelmendi atterrir dans la partie basse du tableau. Ça devait lui offrir un chemin presque tout tracé vers la finale. Encore fallait-il franchir chaque étape, car chaque adversaire était une embuche sur la route de "Bubuche".

Les catégories du jour étaient celles regroupant le plus de combattants : 92 engagés en -66kg et 57 filles en -52kg. Peu importe le nombre d’adversaires, tout ce qui compte, à la fin, est de figurer parmi les 4 meilleurs.

Lire la suite...

vendredi 21 septembre 2018

Abe productions. (ChM 2018 judo)

ChM 2018 de judoUta, arrête de faire des clés de bras à ton frère !
-Mais maman, c’est Hifumi qui a commencé, il m’a fait un osoto-gari !
-C’est même pas vrai, c’était un ouchi-gari maman !
-Arrêtez de vous battre et venez manger maintenant, ce n’est plus l’heure de faire des randoris, c’est l’heure du riz. »

Ce dialogue pourrait être celui d’une sitcom japonaise d’Abe productions racontant la vie d’une famille de judokas.

Lire la suite...