Gaëlle Skrela n’a pu retenir ses larmes. Quoi de plus normal que de pleurer lors d’un enterrement ? D’autant plus quand il s’agit de l’enterrement de sa propre carrière…

Arrivée en équipe de France sur le tard, elle a eu le temps de décrocher 3 médailles européennes… s’inclinant 3 fois en finale de l’EuroBasket féminin et une fois en petite finale des JO. Finir une compétition sur une défaite, malheureusement, elle connaît. Finir sa carrière – la "petite mort" du sportif – sur une défaite est encore plus dur. Remarquez, une défaite nette comme celle subie en finale est plus facile à encaisser que de s’incliner à la dernière minute sur un tir improbable après avoir dominé tout le match. Au moins, contre l’Espagne, il n’y a jamais eu photo, on s’évite donc une bonne dose de frustration.

Si Gaëlle Skrela ne rejouera plus, Céline Dumerc n’en a pas fini avec le basket. En revanche, elle en a fini avec le maillot bleu, porté 262 fois, record d’Hervé Dubuisson battu. Forcément, "Caps" a aussi eu beaucoup de mal à retenir ses larmes tant ce rêve bleu aura marqué sa vie.