dimanche 5 février 2012

"Pinpin le Mutant" se fait les dents.

les sports d'hiver 3e podium de sa carrière en Coupe du monde de ski alpin, 3e fois sur la 2e marche. On ne peut nier une petite pointe de frustration, surtout pour un vrai winner. Alexis Pinturault troquerait bien son abonnement à la 2e place pour quelques victoires. "Pinpin" ne doit pas devenir "Poupou" !

Tessa Worley, son homologue et quasi équivalent en équipe de France féminine, a connu 5 fois la victoire – 6 si on compte le Team Event des Championnat du monde de Garmisch-Partenkirchen – avant d’occuper pour la première fois un des strapontins les plus prisés (d’abord le bronze aux Mondiaux puis une 3e place en CdM, depuis, elle a encore gagné, c’était à Kranjska Gora le 21 janvier). Pour le moment, s’il n’a pas connu la réussite de sa compatriote, le jeune Français s’est montré plus polyvalent, Tessa ne comptant qu’un top 10 dans une discipline autre que le slalom géant.

Compte tenu de son talent et de ses capacités physiques, on ne peut en douter une seule seconde, "Pinpin le Mutant" va claquer "quelques" victoires d’ici la fin de sa carrière, celle-ci pouvant durer encore une grosse quinzaine d’année car ne l’oublions pas, elle vient de débuter.

Lire la suite...

mercredi 26 janvier 2011

Un week-end pour les grands : J-B. is God ! (Ski alpin, 2/2.)

les sports d'hiver Jean-Baptiste Grange réalise des miracles. Il n’est pas fait comme nous, il n’est pas humain. Mais qui est-il ? D’où vient-il ? C’est simple : J-B. is God !

Il n’est pas né dans une étable, mais dans la famille Grange.
Ses courses sont diffusées sur la chaîne où travaille Frank Lebœuf, chaîne dont le site internet hébergeait mon ancien blog avant qu’un âne ne l’efface sans même me prévenir (bien pire qu’un âne, c’est un vrai §#%&@έ∂µÐ¿ de ±%ǿ¥Ώ, mais le contexte veut que je ne le traite que d’âne).
On ne peut que s’incliner devant lui…
A peine ressuscité il est monté aux Cieux (OK, sur la plus haute marche du podium, pas aux Cieux… mais c’est presque pareil).
Ses parents ont juste déconné lorsqu’ils l’ont appelé Jean-Baptiste, ils auraient dû l’appeler Jésus (éventuellement José), Emmanuel, un nom dans ce genre.

Bon, je m’enflamme un peu, je tape un peu haut, ça reste du ski, il n’y a pas de dieu en ski, il n’y en a qu’en football (Messi, la main de Dieu, Jorge Jesus, etc.), pourtant J-B. mérite des louanges. Comme Marlies Schild chez les femmes son meilleur niveau est nettement supérieur au meilleur niveau de tous les autres skieurs du circuit. Encore faut-il qu’il soit à son meilleur niveau ou au moins qu’il s’en approche. Après sa blessure de décembre 2009 la tête d’affiche du ski français a réussi un retour totalement improbable en remportant sa course de rentrée.

Lire la suite...

mardi 25 janvier 2011

Un week-end pour les grands. (Ski alpin, 1/2.)

les sports d'hiverMartin, Marie-Laure, Adrien, Jean-Baptiste, Jason, Guilbaut…
Mais aussi Didier, Ivica, Lindsey, Maria,…

Ce week-end les sports d’hiver ont vu le triomphe de la crème (la crème glacée^^).

Je vais étaler ça sur la semaine afin d’en profiter pour faire tout un topo à propos du biathlon et des différentes disciplines hivernales. Intéressons-nous tout d’abord au ski alpin.

  • Ski alpin féminin, Cortina d’Ampezzo.

A Cortina d’Ampezzo le programme était celui-ci : super-G, descente, super-G. Résultats sans surprises, victoires de Lindsey Vonn, Maria Riesch et encore Lindsey Vonn. Si l’Américaine a été vaincue en descente – inhabituel ! mais bon, elle a terminé sur le podium tout de même – malgré une énorme faute qui aurait pu l’envoyer dans le décors et lui défoncer un genou, elle a gagné dimanche en étant blessée… Elle est vraiment au-dessus du lot dans les disciplines de vitesse. Victoire, 3e place, victoire, ça fait un sacré week-end, dommage pour elle que Maria Riesch ait aussi été très bonne (9e, victoire en explosant le chrono, 2e), le retard accumulé au général à cause des épreuves technique sera quasiment impossible à combler (sauf coup dur pour son amie allemande).

Lire la suite...