Mot-clé - Yanga-Mbiwa

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 7 août 2016

Dans les grandes lignes. (Trophée des Champions)

Le Trophée des champions ? En principe, je m’en cogne au moins autant que le public autrichien, venu très peu nombreux à Klagenfurt, où il a été organisé (dans un stade beaucoup trop grand, sur une pelouse de qualité médiocre).

Sincèrement, choisir de le programmer le premier jour des JO alors que la veille la voie était libre pour attirer un peu d’intérêt médiatique… La nouvelle équipe de la LFP est au moins aussi compétente que la précédente, c’est rassurant. (^^)

En principe, écrivais-je, le Trophée des Champions, je m’en cogne. Mais dans la mesure où il s’agissait des débuts officiels d’une nouvelle ère au PSG, l’ère Unai Emery, qui succède à l’ère Ibra (et non l’ère Laurent Blanc), ce match était intéressant. Qui plus est, il permettait de voir le PSG affronter ce qui doit être son principal adversaire en Ligue 1 cette saison, à savoir l’OL.

Lire la suite...

mercredi 12 septembre 2012

Aucun regret, des progrès.

équipe de France de football Je n’avais vraiment pas envie de regarder ce France-Biélorussie – et non Belarus par pitié ! La prochaine fois ce sera quoi ? Spain-France ? – comptant pour les qualifications pour la Coupe du Monde 2014. Ça me barbait. Mais je l’ai fait quand même. Mamadou Sakho et Christophe Jallet étaient titulaire, il m’était impossible de le manquer, alors je m’y suis collé. Ô miracle, je n’ai aucun regret.

On n’ira pas jusqu’à parler de grand match, on a juste vu les Bleus jouer avec de meilleures intentions, livrer une prestation convenable, intéressante par moments, et surtout… pendant laquelle on ne s’est pas trop ennuyé. Par moments, c’était très moyen, à d’autre on a même du plaisir à regarder. Dans l’ensemble, on a vraiment vu du mieux. Cette fois, en plus des 3 points, il y a pas mal de positif à tirer de la rencontre.

Lire la suite...

samedi 8 septembre 2012

Signé Deschamps.

équipe de France de football Un match en bois, un spectacle de qualité très limité mais la victoire au coup de sifflet finale. C’est exactement ce qu’on attendait de l’équipe de France de Didier Deschamps.

Des 1-0, on risque d’en voir beaucoup. Tant que le 1 est pour les Bleus, ça passe. Au moins aux yeux des dirigeants de la FFF. Pour moi et des centaines de milliers d’autres amateurs de football, ça va être lourd, on attend du jeu et de l’enthousiasme depuis des années, on va encore attendre.

Le match amical contre l’Uruguay en août a été mauvais, il s’est soldé par un nul 0-0, mais le résultat ne comptait pas. Maintenant que les qualifications pour la Coupe du Monde 2014 ont débuté, l’EdF est obligée de gagner presque chacun de ses matchs sauf peut-être ceux contre l’Espagne. En Finlande, après une première période correcte, des Bleus solides sans être flamboyants – tant s’en faut – ont bien galéré pendant les 40 dernières minutes. Ensemble poussif.

Lire la suite...

jeudi 16 août 2012

De l’art de racler les fonds de tiroirs.

équipe de France de football Un nouveau sélectionneur, quelques joueurs qu’on espérait voir ou revoir en Bleu, d’autre dont on rêvait de ne plus jamais voir la tête sortant du col du maillot de l’équipe de France de football, et une poignée dont on pouvait se demander ce qu’ils foutaient là. J’espérais pouvoir aborder l’ère Didier Deschamps sans apriori, mais en apprenant la compo, j’ai dû renoncer à mes plans.

Le mandat du Didier a débuté au Havre, il espérait avoir la paix, pas de bol, l’affaire Zahia a ressurgi, il avait déjà fallu gérer les restes de la période Laurent Blanc. Si on ajoute au lot les accusations de viol contre Bafé Gomis, ça nous promet des lendemains qui Deschamtent. L’image des Bleus est atteinte d’un cancer métastasé.

Lire la suite...

mardi 15 mai 2012

Et Nicollin banda…

Ligue 1 saison 2011-2012 Si à la lecture du titre vous avez eu une vision d’horreur, j’en suis désolé. Il s’agit pourtant du fait marquant de la 37e journée de Ligue 1. Nous sommes à la 94e minute de Montpellier-LOSC, soit 7 ou 8 minutes après la fin du match au Parc des Princes (bonjour l’équité…), Olivier Giroud par un centre grâce à une longue ouverture, un Lillois se laisse manger, l’autre ne regarde pas ce qui se passe autour de lui, Karim Aït-Fana a suivi, il profite du centre en retrait pour marquer dans le but vide, le MHSC est quasiment champion – seulement quasiment, du coup Thiriez, qui attendait avec le trophée sur le parking du stade de la Mosson, a dû plier bagages – grâce à ses 3 points d’avance sur le PSG avant la dernière journée et un déplacement chez les papys gâteux… D’où la réaction dans le pantalon de papy graveleux.

Lire la suite...

lundi 30 avril 2012

La parabole du semeur.

Ligue 1 saison 2011-2012 A leurs 20 ans, 7 frères avaient chacun reçu de leur père une parcelle de son domaine. Un soir d’hiver, partageant une soupe afin de se réchauffer en période de grand froid, leur père les invita à programmer une grande fête le premier jour de l’automne suivant, fête lors de laquelle chacun apporterait ce qu’il aurait pu récolter grâce à sa terre.

L’aîné, très fier de son potager la première saison après sa création, avait pris l’habitude depuis 10 ans de replanter les mêmes choses aux mêmes emplacements, si bien que le sol s’était progressivement épuisé. Fidèle à ses habitudes, il recommença exactement comme il l’avait toujours fait. Ses graines levèrent mais les plantes ne purent se développer, elles dépérirent rapidement. En conséquence, il n’obtint rien si ce n’est de mauvaises herbes.

Le cadet, habitué à se nourrir grâce à son potager, fit ses plantations, dévora goulument ses premières récoltes, pensant que commencer à faire des réserves au début de l’automne suffirait à avoir de quoi se régaler tout l’hiver et offrir le couvert à sa famille. Les caprices du temps en décidèrent autrement, la grêle ravagea son jardin et il se trouva fort dépourvu, quand l’automne fût venu.

Lire la suite...

lundi 12 mars 2012

Des barres !

Ligue 1 saison 2011-2012 Quel est le fait marquant de la 27e journée de Ligue 1 ? Le fait que les 2 premiers aient creusé l’écart sur leurs poursuivants ? Le retour de l’OL dans la course à la 3e place ? La nouvelle défaite de l’OM ? Le resserrement en bas de tableur ? La blessure de Govou ? La nouvelle série de catastrophes arbitrales ?

D’un point de vue personnel, je retiendrai le scénario du match du PSG à Dijon avec cette délivrance à la fin de la rencontre, j’ai surkiffé et fait trembler les murs en criant comme un dingue devant mon écran.

Plus globalement, le manque de discernement de certains arbitres m’a choqué. Ils peuvent passer à côté de fautes, mal apprécier des situations, mais l’incohérence est insupportable, tout comme l’est l’application de principes défiant le bon sens et la justice. Faire un titre à ce sujet me gavais, j’en cherchais un plus léger, j’ai donc décidé d’en choisir un en rapport avec le nombre assez dingue de tirs sur les montants. Ça a donné Des barres !... et puis franchement, le but de Benjamin André, hormis chez les supporters de l’OM, c’était des barres (de rire) !

Lire la suite...

lundi 20 février 2012

Un sommet qui sentait le sapin.

Ligue 1 saison 2011-2012 Pragmatique. Je ne demande pas grand-chose à Ancelotti, juste d’être pragmatique. Est-ce que l’équivalent de cette notion existe en italien ? Tu arrives dans un club premier du championnat, qui reste sur une bonne dynamique, possède la meilleure défense, une des 2 ou 3 meilleures attaques… POURQUOI VOULOIR TOUT CHANGER ?

Quand Claude Puel faisait jouer Bodmer défenseur central à l’OL, je parlais de crime contre le football.
Quand Domenech associait Toulalan, Lassanaze Diarra et Makélélé au milieu – c’est arrivé en Lituanie – ou 3 joueurs de ce profil, je le taillais à la scie circulaire.
Quand des Jean Fernandez, Pablo Correa ou autres ont installé la tactique du coffre-fort là où ils sont passés pour surtout empêcher les spectateurs de voir du football, j’ai toujours ouvertement souhaité que leur aventure se termine en Ligue 2.
Quand Kombouaré nous infligeait son "fabuleux" duo Clément-Makélélé, je m’arrachais les cheveux en réclamant qu’il fasse jouer Chantôme ou aille se chercher un travail ailleurs.
Quand je vois que contre Montpellier pour le choc de la 24e journée de Ligue 1, le choc entre les 2 principaux candidats au titre, Ancelotti va aligner un milieu une ligne de 3 milieux de terrains défensifs composée de Thiago Motta, Momo Sissoko et Blaise Matuidi… je fais gaffe, j’évite de dîner avant de regarder le match pour ne pas g*rber devant mon écran.
En résumé, je suis cohérent avec ma vision du football, j’aime quand on cherche à JOUER.

Lire la suite...

lundi 24 octobre 2011

11e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Si la Ligue 1 a produit meilleur spectacle que celui offert lors de la 11e journée, tout n’est pas à jeter, il y a des choses à voir. Allons-y.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 3 octobre 2011

C'est la Ligue 1-1 !

Ligue 1 saison 2011-2012 Incroyable ! En 90 rencontres depuis le début de la saison, la Ligue 1 n’a connu que 5 matchs sans but ! Le fameux "0-0 Ligue 1" est du passé ! Il a été remplacé par le "1-1 Ligue 1", c’est "la Ligue 1-1", on a eu ce score 25 fois (!!!), pour seulement 13 fois 1-0 ou 0-1, 11 fois 2-1 ou 1-2, 8 fois 2-0 ou 0-2, 7 fois 2-2, etc.

Beaucoup d’équipes ont concédé l’égalisation lors des dernières minutes faute d’avoir su faire le break, ça nous donne un championnat comptant seulement 5 équipes à 5 défaites ou plus en 9 journées (Valenciennes en a 5, c’est le record), mais 8 clubs à 0 ou une victoire (aucune pour Brest et Nancy).

Dimanche après-midi l’OM a confirmé son très faible niveau, ce dont n’a pas vraiment profité Brest, le LOSC s’est rassuré, Rennes a payé son match d’Europa League, l’OL a subi la loi du plus fort, Paris.

Lire la suite...

dimanche 2 octobre 2011

Le coup de la panne.

Ligue 1 saison 2011-2012

Le début de la 9e journée de Ligue 1 a été marqué par des pannes : pannes de victoires, panne d'électricité, panne généralisée (de la tête aux jambes). Sur 17 buts, 6 ont été inscrits après la 87e minute, les fins de matchs ont égayé une soirée peu passionnante.

Dans notre bon vieux championnat de France on a de plus en plus de joueurs venus de destinations "exotiques" dont certains partiront un peu partout dans le monde pendant la trêve internationale. On a par exemple vu marquer un Costaricien et un Israélien, un Sud-Coréen a failli les imiter, je vous passe les buts des Africains et du Brésilien, on a plus l’habitude.

Finalement, l’entrée en matière avant un gros dimanche (avec LOSC-Rennes et PSG-OL) aura été intéressante que prévu.

Lire la suite...

dimanche 25 septembre 2011

Valse à 4 temps.

Ligue 1 saison 2011-2012

8e journée de Ligue 1, le PSG prend la tête. Certes, Rennes peut repasser devant à la différence de buts ou au nombre de buts marqués en battant l’ASSE, mais peu importe, le fait est qu’en allant s’imposer 0-3 à Montpellier chez le précédent leader, le club de la Capitale a su marquer les esprits.

La dernière fois que le PSG s’est retrouvé en tête après 8 journées, c’était en 1996, l’année de la Macarena, la saison où Leonardo était joueur du PSG. Depuis, le club n’a débuté le championnat sur un rythme de champion – 2 points de moyenne par match – que 2 fois, en 97 (19 points) et en 2005 (16 points), deux saisons historiques car conclues par des titres (le doublé CdL-CdF en 1998, les 2 premiers au Stade de France, la CdF gagnée contre l’OM en 2006). Depuis 10 ans, la moyenne était de 11,6 points amassés en 8 matchs, 12 il y a 1 an. C’est un grand écart. Cette saison Paris a sa place sur le devant de la scène. L’effet Qatar/Leonardo ne s’est pas fait attendre, contrairement à ce qu’annonçaient les sceptiques et les jaloux dont beaucoup de certitudes ont valsé samedi en 4 temps.

Lire la suite...

mardi 20 septembre 2011

6e journée de L1, les matchs (1/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 J’ai déjà pas mal écrit à propos de la 6e journée de Ligue 1, vous trouverez les résultats, les tops, les flops, les "tlops", le chapitre arbitrage et des highlights en cliquant ici, vous trouverez l’analyse (longue) d’Evian-Thonon-Gaillard ici.

Lire la suite...

lundi 15 août 2011

Les gardiens ont tout fermé (2/2).

Ligue 1 saison 2011-2012 Continuons à autopsier la 2e journée de Ligue 1Une bonne partie a déjà été traitée.

  • Les matchs (suite).

Toulouse-Dijon 2-0
Etre en tête du championnat après 2 journées en ayant battu 2-0 les 2 promus promis à un retour en Ligue 2, c’est le minimum syndical. Qui serait prompt à s’enflammer risquerait d’être rapidement déçu. Attendons un peu avant de juger, on s’en souvient, il y a quelques semaines le TéFéCé se battait pour se maintenir en Ligue 1, l’objectif n’a été atteint que grâce aux 4 victoires lors des 4 premières journées. Ce qui est rentré avant l’hiver ne craint pas la gelée. Nice-Toulouse peut permettre d’obtenir un 3e succès consécutif, la réception du PSG dans 2 semaines sera beaucoup plus compliquée. Espérons d’ici-là que la pelouse du Stadium Municipal ressemblera à nouveau à de la pelouse plutôt qu’à… rien. Ce terrain de football zébré dû à un problème de la machine qui rependait de l’engrais respecte néanmoins la tradition toulousaine (on se souvient du terrain 100% sable, du terrain labouré par le rugby, je crois me souvenir de la pelouse avec plaques apparentes…).

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2011

Contre la chatte, on ne peut pas lutter.

bandeau L1 2010-2011 Il paraît qu’un jour les femmes domineront le monde… pour le moment la chatte domine la Ligue 1, c’est peut-être un début.

Triviale cette introduction… Mais si comme moi vous avez vu comme moi OL-Montpellier et OM-Nice ce mercredi, les 2 matchs de la 32e journée de L1 reportés à cause de la finale de la Coupe de la Lie, vous ne pouvez qu’acquiescer.

J’ai regardé les 2 matchs en jonglant de l’un à l’autre de façon en louper le moins possible. L’impression est simple, contre cette chatte, on ne peut pas lutter. L’OL a gagné quasiment par miracle face à des Montpelliérains privés de pas mal de monde, fatigués physiquement et mentalement par leur défaite en finale de la CdL samedi. L’OM a aussi bénéficié d’une chance/réussite improbable face à des Niçois décimés (l’effectif était tellement réduit que Habib Bamogo a joué, c’est dire !).

Lire la suite...

lundi 14 mars 2011

La panne.

bandeau L1 2010-2011 La soirée avait débuté comme dans un rêve, elle s’est terminée de façon cauchemardesque. Si la saison du PSG n’est pas entièrement et définitivement gâchée, à 11 matchs de la fin elle est fortement compromise. J’avais raison d’être pessimiste.

La première période n’a pas été si bonne que le score de 2-0 pourrait le laisser croire. La seconde n’a été qu’un spectacle de désolation.

En l’espace de 74 heures les Parisiens ont sérieusement hypothéqué leurs espoirs de qualification pour la prochaine Ligue des Champions – le titre était déjà hors d’atteinte – et pour les quarts de finale de l’[Europa League|tag:Europa League''] en gâchant des situations très favorables. Mener à Lisbonne contre le Benfica, avoir 2 buts d’avance contre Montpellier au bout d’un quart d’heure puis jouer toute la seconde période en supériorité numérique, finir par perdre contre les Portugais et concéder un nul à domicile face aux Héraultais… ’Tain… ça fait mal… Mal au moral, mal au c*l. Quand la tête ne suit plus, la fatigue se fait 3 fois plus ressentir, la récupération est 3 fois plus difficile. Sans la tête ni les jambes, comment voulez-vous gagner des matchs ?

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Les 7 merveilles de la L1.

bandeau L1 2010-2011 La 25e journée de Ligue 1, c’est un cocktail de beaux buts et des arbitres qui font parler d’eux. En bas certains respirent, d’autres s’étouffent, en haut la lutte n’a jamais été aussi acharnée.

Sur 21 buts marqués 7 sont au moins très jolis, si ce n’est carrément merveilleux. Razak Boukari, Park Chu-Young, Jaroslav Plasil, Kafoumba Coulibaly, Sylvain Armand, Julien Féret, Kim Källström… Si la LFP veut faire sa pub, qu’elle fasse réaliser un clip avec ces 7 buts et qu’elle le diffuse sur internet, qu’elle l’envoie aux télévisions étrangères, ça ne pourrait que faire du bien à la notoriété à l’international de notre championnat.

Les arbitres ont été catastrophiques à Monaco (avec de lourdes conséquences) et à Paris (la pilule est moins difficile à avaler), à Lille une erreur a peut-être modifié le sort du championnat, à Avignon et Sochaux ils ont dû prendre des décisions… et ont relevé le niveau général. Je vous passe les décisions contestables qui n’ont pas eu une réelle influence sur les résultats (je me contenterai de les signaler).

Lire la suite...

jeudi 23 décembre 2010

La Ligue Zéro.

bandeau L1 2010-2011 Mes amis, cette fois, je crois qu’on a touché le fond. Pourquoi ? Une journée de Ligue 1 le 22 décembre avec des terrains pourris (ou synthétiques pourris), le froid, la pluie, parfois un peu de neige, seulement 17 buts… si en plus les arbitres s’y mettent…

Pas la moindre victoire d’une équipe classée au-dessus de la 15e place (Nancy, Valenciennes, Monaco et Caen… 15, 16, 17 et 18), c’est sans doute du jamais vu ! Au final, lors de cette journée, il n’y a pas vraiment de gagnant, pas vraiment de perdant, sauf Lens, qui croyait l’emporter à Bordeaux mais… en fait non. C’était la 19e journée, mais la Ligue Zéro, la Ligue 1 reprend mi-janvier.

Lire la suite...

lundi 1 novembre 2010

Tape-moi dessus j’te dirais rien !

bandeau L1 2010-2011Ah… Montpellier-PSG… Toujours une grande affiche !

Pour mémoire, la saison passée lors de la 1ère journée du championnat, ça avait donné ça…

Cette fois en préambule on avait droit à une minute de silence et à un hommage des supporters pour Georges Frêche, grand ami de Loulou Nicollin, certes, mais personnage extrêmement sulfureux aux propos nauséabonds, toujours dans la provocation gratuite… La LFP accepte les minutes de silence dans certains cas, dans d’autres non, j’aimerais connaître ses critères.

Lire la suite...

samedi 4 septembre 2010

La punition. (1/2)

4e défaite de suite pour les Bleus…
4e JO de suite qu’on va manquer…
Il est temps de solder des années d’incompétence, la Direction Technique Nationale est punie, les dirigeants du football français sont punis, les dieux du football ne transigent pas, on récolte ce que l’on sème.

En préambule à France-Biélorussie a eu lieu un honteux Ukraine-France chez les Espoirs. Seule une victoire française pouvait sauver les Bleuets après leur série de cagades plus honteuses les unes que les autres. On a encore sacrifié une génération espoirs sur l’autel de l’incompétence de la DTN.

René Girard a été viré il y a déjà plus d’un an, il a été remplacé par Erick MombaertsYoupiii ! Résultat, avant même la fin des qualifications, la France est sûre de ne se qualifier ni pour l’Euro U21 (3e édition de suite qu’on va manquer, notre dernière participation date de 2006), ni pour les JO 2012 (dernière participation en 1996…). Merci qui ? Merci la DTN ! Quand on voit l’équipe alignée sur le champ de patates ukrainien (à croire que comme tondeuse ils ont des vaches, on aurait joué dans le bocage normand après 3 semaines de pluie), ça fait peur, on se demande comment on pouvait espérer gagner ce match avec cette équipe : J. Carrasso - Corchia, Yanga-Mbiwa, Mangala, Théophile-Catherine - E. Capoue, Gonalons - E. Rivière, Bakar, Tabanou - Modeste.

Lire la suite...

- page 1 de 2