Mot-clé - Yannick Bokolo

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 1 août 2012

Le jour où Tony Estanguet a écrit sa légende. (JO 2012, J4)

JO 2012 Un membre de la famille royale médaillé, des records historiques à la piscine et à Wimbledon, un pilote de rallyes sur un podium olympique, une qualification au millimètre, une série complétée au dojo, la première breloque de l’histoire de l’escrime africaine… Aujourd’hui beaucoup d’événements sont entrés dans la légende des JO.

En parlant de légende, Tony Estanguet en est une vivante. Il a écrit une page d’histoire, une très belle, réussissant un exploit jamais réussi ni par un céiste, ni par un sportif français. Il lui a fallu franchir un parcours du combattant pour atteindre son rêve, celui de monter une 3e fois au sommet de l’olympe. Se relever de son échec à Pékin alors qu’il avait le statut de porte-drapeau de l’équipe de France olympique était difficile, se qualifier pour Londres 2012 était en un grand défi compte tenu de la concurrence nationale, avoir su dominer tous les étrangers est extraordinaire. En effet Tony Estanguet n’est pas ordinaire, cet homme est une légende.

Lire la suite...

lundi 30 juillet 2012

Le jour où la France a tapé la Dream Team. (JO 2012, J2)

JO 2012 La première médaille de l’équipe de France olympique lors des JO de Londres 2012 est tombée vers 13h05, de l’argent, la deuxième vers 16h40, le premier titre vers 21h25, le suivant vers 22h07… Et j’ai perdu ma voix vers 22h10 après 4 ou 5 minutes lors desquels j’ai crié comme un c*n devant ma télé… Oui, en basket les superstars NBA ont éclaté nos joueurs au cours de l’après-midi… mais honnêtement, on s’en COGNE ! L’important est que nos nageurs on détruit ceux des Etats-Unis d’Amérique ! Une médaille d’or attendue, c’est beau. Une médaille d’or qui semblait inaccessible avec en plus la manière et… qui nous permet de prendre l’éclatante revanche d’un des moments les plus douloureux de l’histoire du sport français… mais put*in, qu’est-ce que c’est bon !!!!!!

Lire la suite...

mardi 6 septembre 2011

EuroBasket 2011 : ça tourne (1/2).

Un ballon de basket est une boule, il tourne.
La chance – ou plutôt la réussite – aussi peut tourner.
Au cours d’un match de basket, il y a des tournants. Lundi soir, lors de la rencontre entre l’équipe de France et la Serbie comptant pour la 5e journée de la première phase de l’EuroBasket 2011, il y a eu au moins 50 tournant.

Au finale, les Bleus s’en sont sortis après prolongation avec une victoire un peu chanceuse mais terriblement méritée. La grande roue du destin semble enfin tourner dans le sens des hommes menés par Tony Parker. Peut-être cette victoire est-elle le véritable départ de la grande aventure olympique rêvée par tout le monde du basket français après 2 échecs particulièrement marquants, frustrants et retentissants.

Lire la suite...