Mot-clé - Yoann Rapinier

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 14 août 2014

L’athlétisme est mort ce soir. (Zürich 2014, J3, S2)

Zurich_2014_-.jpg La session du soir de la 3e journée des Championnats d’Europe d’athlétisme avait débuté de la meilleure des façons, avec un podium et une Marseillaise. Idéal pour faire encore monter l’envie chez tous les membres de l’équipe de France engagés au cours de 4 grosses heures d’athlétisme.

En l’honneur d’Eloyse Lesueur, veuillez vous lever devant votre écran pour l’hymne national de la France.

Malheureusement, la suite a été assez terrible. L’athlétisme est mort ce soir. On attendait d’autres Marseillaises, d’autres titres, d’autres médailles. On a assisté à des victoires françaises, à une désillusion, à des événements frustrants… Jusqu’ici, rien d’anormal. Malheureusement une affaire partie d’un geste de joie a pris des proportions hallucinantes qui ont complètement masqué tout le positif, tout ce qui aurait dû réjouir ou enthousiasmer les fans de ce sport, qu’ils soient français ou non.

Lire la suite...

mardi 12 août 2014

Top départ, départ top. (Zürich 2014, J1, S1)

Zurich_2014_-.jpg Le stade du Letzigrund est un des lieux les plus mythiques de l’athlétisme mondial. La fédération européenne a eu la bonne idée d’y organiser les 22e Championnats d’Europe. Les organisateurs ont eu la mauvaise idée de vendre les places à des prix dissuasifs.

Par exemple tout en haut des virages, au cours actuel du franc suisse, c’est 20 euros pour la session du matin, 70 pour la seconde session, 78 pour la journée. Dans la ligne droite opposée, c’est 41, 123 et 148… De grands malades ! Pour squatter de 10h du matin à 10h du soir devant la ligne d’arrivée, c’est quasiment 200 euros. Je sais bien que Zürich est connu pour ses banques, mais s’il faut s’endetter sur 25 ans pour aller voir de simples championnats continentaux…

Lire la suite...

dimanche 18 août 2013

Or et horreur. (ChM athlé 2013, J9)

ChM athlétisme Moscou 2013 Ces dernières années, on a constaté une émulation entre les nageurs et les athlètes dont les championnats se suivent. La natation a fait très fort, l’athlétisme ne pouvait espérer réussir un bilan aussi clinquant, toutefois l’équipe de France nourrissait des ambitions assez élevées dans pas mal de disciplines.

Tout ne s’est pas bien passé, la poisse a par moments semblé s’accrocher aux Bleus qui, jusqu’ici, avaient décroché 3 médailles mais aucun titre (2 d’argent, 1 de bronze), étaient restés 2 fois au pied du podium, et comptait 6 places de 7 ou 8e (donc finalistes). La dernière journée pouvait faire basculer le bilan du bon côté ou le faire stagner à peu près au niveau des 2 précédentes éditons (1 d’argent et 3 en bronze à Daegu, 1A et 2B à Berlin, 2A à Osaka).

Le 4 août dernier, les Championnats du monde de natation ont pris fin de façon exceptionnelle avec un doublé (attendu) sur 50m dos et un titre totalement imprévu aux 4x100m 4 nages. On pouvait espérer conclure les Championnats du monde d’athlétisme de manière aussi jouissive.

Lire la suite...

vendredi 16 août 2013

Carton plein. (ChM athlé 2013, J7, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013 Pour ce qui est des sessions du matin, les Championnats du monde d’athlétisme sont terminés. Pour l’équipe de France, on ne pouvait imaginer meilleure fin, elle a fait du 100% en qualifications et en séries avec de surcroît un nombre conséquent d’engagés. Ce carton plein augure peut-être une dernière journée en apothéose.

Il ne fallait vraiment pas se louper ce matin, car hormis en qualifications du lancer du javelot féminin, la France était représentée partout : un relais, 3 sauteurs, 2 "heurdleuses", un sprinteur.

Il aurait même pu y en avoir 2 de plus si Christophe Lemaitre ne s’était pas blessé à la cuisse en finale du 100m et si Alice Decaux n’avait pas déconné de façon impardonnable en ingurgitant un produit interdit. Mais aurait-elle réussi les minimas sans son énorme erreur de jugement ? Acheter des compléments alimentaires et ne pas les faire vérifier est inconcevable, quand bien même eût-elle fait cette acquisition à la boutique d’une salle de sport ayant pignon sur rue. Tout amateur de sport le sait, il faut se méfier de ce genre de compléments car ils sont très souvent contaminés, alors une sportive de haut niveau… Que la commission de discipline ait reconnu sa bonne foi ne l’exonère pas de sanction, elle a pris 6 mois de suspension pour cette légèreté coupable. Ne nous y trompons pas, il y a réellement eu dopage – et contrôle positif – malgré l’absence de volonté de se tricher, ce produit a amélioré ses performances.

Lire la suite...