Mot-clé - Yohan Mollo

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 9 avril 2015

Du Prozac pour Ruffier. (CdF ½)

banderole Coupe de France

J’adore quand un plan se déroule avec accroc. Et même, disons-le, quand il foire totalement. La FFF et l’ASSE n’ont pas accepté de reporter la demi-finale de Coupe de France opposant Saint-Etienne au PSG ? Tant pis, les Verts ont pris une bran-bran. Le PSG s’est qualifié et affrontera Auxerre en finale. L’AJA (Ligue 2) a vaincu Guingamp, tenant du titre et club de… Noël Le Graët, président de la FFF.

Devenu leader du championnat à l’entrée de la dernière ligne droite, finaliste de la Coupe de France contre une L2, en finale samedi de la Coupe de la Ligue face à Bastia, le PSG est en train de réussir une saison historique. Aucun club n’a jamais réussi le triplé national depuis la création de la Coupe de la Ligue. C’est pour cette année !

Lire la suite...

lundi 17 mars 2014

Les bons, la brute et le très grand. (L1, J29)

Ligue 1, saison 2013-2014 Qui c’est les plus forts ? Evidemment, c’est les Verts !

Mais seulement si vous vivez toujours dans le passé (même si l’ASSE est 4e de Ligue 1). Car en 2014, le PSG domine nettement le football français. Quand il en a réellement envie. Seulement, par moments, on peut se questionner sur cette envie.

Laurent Blanc a aligné son équipe type à 2 joueurs près. Jallet à la place de Van der Wiel et Cabaye à cette de Verratti (comme contre Leverkusen au cours de la semaine), ce qui n’est pas pour me déplaire. La compo était celle-ci : Sirigu - Jallet, Alex, Thiago Silva (c), Maxwell - Cabaye, Thiago Motta, Matuidi - Cavani, Ibrahimovic, Lavezzi. Et sur le banc Douchez, Marquinhos, Digne, Ménez, Verratti (un peu blessé, donc), Pastore et Lucas. Du classique.

En revanche, en face… L’étrangeté absolue. Kurt Zouma latéral droit… Flippant, non ? Christophe Galtier avait l’intention d’aligner une défense à 5, mais ayant eu connaissance des propos de Blanc en conférence de presse, il s’est rendu compte de la boulette qu’il allait commettre. En effet, comme relevé par l’entraîneur parisien, quand une équipe tente le coup à 5 derrière face au PSG, elle prend cher de façon quasi systématique. D’où ce 4-2-3-1 très bizarre avec sur le banc des tauliers comme Lemoine, Cohade et Hamouma, et surtout des latéraux (Brison – qui peut aussi jouer à droite – et Clerc). Pourquoi mettre Zouma ? Le gars a pété un câble. En fait ce serait en raison de retours de blessure, il a voulu les faire revenir plus en douceur. Résultat, Galtier s’est présenté au Parc des Princes avec ce onze : Ruffier - Zouma, Bayal Sall, Perrin (c), Trémoulinas - Clément, Guilavogui - Mollo, Corgnet, Tabanou - Brandao.

Lire la suite...

dimanche 8 avril 2012

31e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 La 31e journée de Ligue 1 a été relativement riche en buts. 11 sur 26 ont été inscrits lors des 6 premières ou 6 dernières minutes de l’une ou l’autre des 2 périodes. Une fois de plus, on a pu le constater, hormis Lorient, vraiment à la rue, n’importe quelle équipe semble capable de poser des problèmes à n’importe quel autre. C’est la spécificité de notre championnat.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

mardi 3 avril 2012

"Les Spécialistes", oui, mais de quoi ?

Ligue 1 saison 2011-2012 Il y a les faits purs et simples rapportés et analysés… et il y a les faits romancés, réécrits, à partir desquels se forme un salmigondis de mythes. Le problème survient quand ces mythes ne sont plus identifiés comme des mythes mais passent pour des vérités indéniables.

Si vous pensez que 1+1=6, tous vos calculs seront faux. En règle générale, si vous croyez qu’une information fausse est juste, votre raisonnement construit à partir de cette affirmation erronée le sera aussi. Se qualifier de spécialiste et multiplier ce genre de raisonnements, être incapable d’identifier soi-même les informations de base en regardant des images, c’est flippant. Malheureusement, le public donne une légitimité à ces spécialistes autoproclamés car ils ont la parole dans les médias, et si on ose les contredire, on a forcément tort, car ils ne peuvent qu’avoir raison, ces sont des "spécialistes", des "experts"…

Lire la suite...

lundi 27 février 2012

De l’art de gâcher la fête.

Ligue 1 saison 2011-2012 Dommage… De la 25e journée de Ligue 1, on devrait retenir principalement le match extraordinaire entre l’OL et le PSG ou encore du changement de leader, malheureusement les polémiques à propos de l’arbitrage ont été nombreuses, 3 rencontres ont été complètement faussées par de très mauvaises décisions. L'arbitrage, les polémiques et les égalisations de fin de match ont gâché la fête de certains.

Hormis le match fou de samedi soir vu par les rares abonnés d’Orange Sport, les supporters dans les bars, les spectateurs à Gerland et ceux qui savent comment se débrouiller autrement (…), on n’a pas eu une super journée, s’il y a eu 2 ou 3 autres matchs pas mal, il y a aussi eu de la purge de compétition.

Etrangement, lors de cette journée, les buts ont souvent été inscrits en séries.

Lire la suite...

dimanche 26 février 2012

25e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Hormis Montpellier, les seuls grands gagnants de la 25e journée de Ligue 1 sont… rares. Il y a surtout des perdants en réalité, y compris chez ceux qui ont fait match nul. Le football pourrait être gagnant si une multitude de polémiques pour certaines justifiées et d’autres totalement ridicules n’avaient pollué l’atmosphère.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 6 février 2012

22e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 3 matchs reportés à cause du froid polaire… Il fallait bien que ça arrive, on avait eu de la chance jusqu’ici, chaque journée de Ligue 1 avait eu lieu en temps et en heures, mais la 22e journée est mal tombée. On a finalement disputé 7 matchs dont 2 n’auraient pas dû avoir lieu en raison de l’état du terrain. Pire, on a fait se déplacer des gens pour annuler au dernier moment alors qu’on savait les pelouses gelées et les routes potentiellement dangereuses…

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

lundi 30 janvier 2012

Statu quo en haut, Bretagne KO.

Ligue 1 saison 2011-2012

Les gros ont gagné mais ont peiné. Ou si vous préférez, les gros ont peiné, mais ont gagné. Les équipes dans le doute ne vont pas mieux. Une journée sans grande surprise en somme. La Ligue 1 ne compte plus aucune équipe invaincue à domicile, les Bretons de Brest et de Rennes ont été les derniers à résister, ils ont fini par s’incliner lors de la même journée, la 21e.

Paris a ouvert le score rapidement sans jamais réussir à se mettre à l’abri, Montpellier a marqué très tard pour gagner un match qui aurait dû être plié depuis longtemps, l’OL a attendu les 10 dernières minutes pour arracher 2 points supplémentaires, Lille restait sous la menace d’un coup fourré vert jusqu’à le 86e, ils ont eu besoin d’un temps fou pour faire le break malgré un nombre incalculable d’occasions, l’OM a bénéficié d’une réussite impressionnante pour se défaire de Rennes.

Lire la suite...

dimanche 29 janvier 2012

21e journée de L1, les matchs.

Ligue 1 saison 2011-2012 Globalement, lors de la 21e journée de Ligue 1, les équipes fortes, les équipes en forme et celles en grande méforme ont confirmé leur valeurs, leur bonne santé ou leur déliquescence.

Pour l’analyse de la journée, c’est une autre page, cliquez ici.

Lire la suite...

jeudi 4 août 2011

Tour d’horizon (3/4).

Ligue 1 saison 2011-2012 Il est temps de faire un petit tour d’horizon des 20 équipes de Ligue 1 à quelques jours de la reprise du championnat. Le problème de le faire à cette date est toujours le même, on ne connaît pas encore les effectifs définitifs.

Je vais faire ça en 4 parties dans l’ordre du classement de la saison 2010-2011.

Dans la troisième partie Lorient, Valenciennes, Nancy, Montpellier et Caen.

Lire la suite...

dimanche 10 avril 2011

Témoignage : «J’étais en manque, il fallait que j’y regoûte…»

bandeau L1 2010-2011 Wahou ! Quel pied !... J’avais oublié ce que ça faisait... Tu te sens super bien, rien ne peut te faire perdre le sourire, tu planes. Je comprends pourquoi j’étais accro. Depuis plusieurs semaines j’avais l’impression d’être bloqué dans un bad trip, c’était horrible, tu vois tout en gris… En fait j’étais juste en manque.

Et puis samedi j’ai replongé. Tu te crois sevré, c’est une illusion. Ces dernières semaine, plusieurs fois j’ai déjà failli y goûter. Failli seulement. Mais cette fois non, j’y ai eu droit… Et en plus c’était de la bonne ! J’ai regoûté à la victoire. Une victoire importante en jouant bien.

Put*in, c’était trop bon. Si je n’ai pas une autre dose dimanche prochain j’ai peur de subir à nouveau cette sensation de manque. Il s’agira de PSG-OL, un match hyper important qui débutera la semaine la plus décisive de la fin de saison avec ce choc suivi le mercredi de la demi-finale de CdF à Angers, et le dimanche de Brest-PSG. J’espère flirter avec l’overdose d’ici 15 jours…

Caen-PSG, c’est un peu le derby rouge et bleu, du coup Paris jouait avec son 3e maillot, le blanc à petits pois. Le PSG est rentré en Ile-de-France avec de gros points.

Lire la suite...

lundi 28 février 2011

Les 7 merveilles de la L1.

bandeau L1 2010-2011 La 25e journée de Ligue 1, c’est un cocktail de beaux buts et des arbitres qui font parler d’eux. En bas certains respirent, d’autres s’étouffent, en haut la lutte n’a jamais été aussi acharnée.

Sur 21 buts marqués 7 sont au moins très jolis, si ce n’est carrément merveilleux. Razak Boukari, Park Chu-Young, Jaroslav Plasil, Kafoumba Coulibaly, Sylvain Armand, Julien Féret, Kim Källström… Si la LFP veut faire sa pub, qu’elle fasse réaliser un clip avec ces 7 buts et qu’elle le diffuse sur internet, qu’elle l’envoie aux télévisions étrangères, ça ne pourrait que faire du bien à la notoriété à l’international de notre championnat.

Les arbitres ont été catastrophiques à Monaco (avec de lourdes conséquences) et à Paris (la pilule est moins difficile à avaler), à Lille une erreur a peut-être modifié le sort du championnat, à Avignon et Sochaux ils ont dû prendre des décisions… et ont relevé le niveau général. Je vous passe les décisions contestables qui n’ont pas eu une réelle influence sur les résultats (je me contenterai de les signaler).

Lire la suite...