Mot-clé - Zuzana Hejnova

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 5 mars 2017

Déchaînés sur la piste. (ChE athlé en salle)

Belgrade était en fête. Les invités ne sont pas tous venus. Ceux qui ont fait le déplacement ont vraiment profité du séjour. Kevin Mayer, Floria Gueï et Pascal Martinot-Lagarde ne sont pas les derniers quand il s’agit de se déchaîner sur la piste.

Les Championnats d’Europe d’athlétisme en salle – comme tous les championnats d’athlétisme en salle à vrai dire – ne bénéficient que rarement d’un très beau plateau. Si certaines stars du circuit en font un réel objectif, beaucoup préfèrent faire l’impasse pour se concentrer sur la préparation de la saison estivale. C’est particulièrement vrai dans les disciplines adaptées aux contraintes d’une salle. Il ne faudrait toutefois pas dévaloriser ces médailles, a fortiori quand elles sont obtenues en réalisant des performances extraordinaires. Ça, c’est dans l’idéal. En pratique, la façon dont tout a été organisé lors de ces 3 jours d’épreuves dévalue de fait la compétition. La fédération européenne (généralement dénommée European Athletics) fait n’importe quoi. La programmation et la réalisation télé peuvent être qualifiées de désastre. La construction de la piste et la mise en place du système de départ/chronométrage a aussi posé d’énormes problèmes au point de mettre un bordel sans nom dans ce programme déjà terriblement mal conçu. Le public serbe n’est pas en cause, il a répondu présent, a soutenu sa star, malheureusement on ne retiendra pas grand-chose d’autre de positif.

Lire la suite...

samedi 4 juillet 2015

Surprise sur surprise !

Quelle chaleur ! On a rarement connu telles conditions au Stade de France pour de l’athlétisme. Il faisait extrêmement lourd, mais ça tombait bien, il y avait du lourd sur la piste. On le sait, c’est l’idéal pour la performance dans toutes les disciplines qui demandent de l’explosivité.

Normalement, quand des pointures du niveau d’Usain Bolt et Bohdan Bondarenko déclarent forfait, c’est une catastrophe pour le meeting. Mais cette fois, non. Le plateau était impressionnant avec énormément de cadors, bien sûr, en de la plupart des meilleurs Français valides (Renaud Lavillenie, Jimmy Vicaut, les 4 fantastiques du 110m haies, etc.).

Résultat, on a assisté à une des soirées les plus dingues de l’histoire de la Diamond League, avec des MPM dans tous les sens, des records nationaux et continentaux, mais aussi un nombre incroyable de surprises, pas toutes bonnes.

Lire la suite...

mardi 13 août 2013

Star à domicile. (ChM athlé 2013, J4, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Comme vous pouvez le constater sur le logo de Moscou 2013, une seule discipline de l’athlétisme a été représentée, le saut à la perche. On reconnait aisément cette silhouette, il s’agit sans surprise de celle d’une Russe, d’une fille ayant un palmarès impressionnant, d’une star au comportement de star, Yelena Isinbayeva.

Isinbayeva a réussi un exploit dont on ne la croyait plus réellement capable, par la même occasion elle a sauvé la journée de la Russie car ses compatriotes ont surtout brillé par leur absence et leurs échecs inattendus. J’ai décidé de garder la perche pour la fin.

Lire la suite...

lundi 12 août 2013

Des haies et des barres. (ChM athlé 2013, J3, S1)

ChM athlétisme Moscou 2013 Moscou 2013, Championnats du monde d’athlétisme, 3e journée. Que faire ? Les organisateurs ont dû se creuser la tête pour faire quelque chose d’originale. Une idée a fini par leur venir, celle d’une matinée à thème : des haies et des barres. Hormis les qualifications du lancer du disque masculin toutes les épreuves au programme consistaient à courir pour passer au-dessus de quelque chose. Après l’orage de dimanche soir, la température est retombée, la session du matin s’est déroulée dans des conditions très agréables pour faire de l’athlétisme.

Au même titre que pas mal d’autres épreuves, l’heptathlon est touché par la litanie d’absences qui touche ces Championnats du monde (il manque Jessica Ennis, championne du monde, et Tatyana Chernova, championne du monde), ça laisse encore plus d’espoirs à Antoinette Nana-Djimou qui aura toutefois beaucoup de concurrence. Elle n’aura pas droit à l’erreur, ce dont elle était consciente.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2011

L’éclair, l’étincelle et le coup de feu.

Entre 40916 et 51022 spectateurs au Stade de France à vue de nez (je vois mal avec le nez^^), des conditions météorologiques tout à faire correctes (hormis un vent tournant et irrégulier gênant surtout pour le saut à la perche), une piste toute neuve, la même qu’à Pékin, un beau plateau… Tout était réuni pour que l’édition 2011 du Meeting de Paris Saint-Denis (Meeting Areva) soit une réussite.

Mis à part un gros couac à la fin, on a effectivement vu une belle soirée d’athlétisme. Deux Français ont gagné leur épreuve lors de cette 8e des 14 étapes de la Diamond League, un était attendu, l’autre pas du tout. Il y a aussi eu quelques déceptions mais aussi de bonnes nouvelles.

16 épreuves étaient au programme, 7 concours et 9 courses, mais la discipline reine était absente du menu, pas de 100m masculin vendredi soir, les organisateurs avaient préféré un 200m avec Usain Bolt, Christophe Lemaitre, et une flopée de concurrents de taille ayant déjà couru le 200m en moins de 20 secondes comme le Panaméen Alonso Edward (19’’81), ou encore l’Américain Shawn Crawford (19’’79… bon, ça remonte à 2004 mais il était médaillé mondial en 2009), ainsi que des gars qualifiés pour Daegu (notamment Darvis Patton, USA, et Mario Forsythe, JAM).

Racontons les événements dans l’ordre.

Lire la suite...