Mot-clé - lancer du marteau

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 6 juillet 2016

Faux-départ. (ChE athlé J1 S1)

Amsterdam_2016.jpg Ces Championnats d’Europe d’athlétisme sont bâtards. Ils sont à mi-chemin entre une compétition d’entraînement et un véritable championnat. Pour ce qui est des titres, pas de souci, les médaillés auront une ligne supplémentaire à leur palmarès, on oubliera facilement si l’adversité était forte ou non. Néanmoins en tant qu’amateur d’athlétisme, comment ne pas regretter les absences nombreuses – et légitimes dans de nombreux cas – pour un tel rendez-vous ?

Le problème est le placement de ces Europ’ dans le calendrier. Organisés du 6 au 10 juillet, condensés en 5 jours, ils sont trop proches des JO pour y programmer les épreuves les plus exigeantes physiquement (en particulier les épreuves de marche et le marathon) ou pour que les athlètes très ambitieux à Rio prennent le risque d’y participer. A la moindre alerte physique, ils ne prendront aucun risque (c’est le cas de plusieurs Français, dont Christophe Lemaitre). En outre, enchaîner trop de courses en si peu de temps puiserait beaucoup d’énergie, c’est pourquoi des stars comme Jimmy Vicaut et Dafne Schippers ont choisi une seule discipline (en l’occurrence le 100m) sur 3 possibles. Ceci peut profiter notamment à des concurrents ayant "seulement" le niveau européen dans des disciplines où le niveau mondial est beaucoup plus élevé. Ils peuvent avoir choisi de préparer spécifiquement ces championnats continentaux en profitant des absences.

Lire la suite...

dimanche 21 juin 2015

Bleus presque grillés, mais bronzés. (ChE athlé par équipes)

Après une excellente première journée, l’équipe de France d’athlétisme devait confirmer pour monter sur le podium des Championnats d’Europe par équipes. Allait-elle parvenir à braver les éléments – le vent en fait, parce qu’à Cheboksary, en République de Tchouvachie, région perdue au milieu de la Russie, quand le vent souffle, ce n’est pas à moitié ! – pour enfin décrocher la médaille qui lui échappe depuis la création du nouveau format il y a quelques saisons ?

Troisièmes suite au reclassement injuste de l’Allemagne, pourtant fautive et dans un premier temps disqualifiée du 4x100m masculin, les Bleus comptaient sur pas mal de cartouches, essentiellement masculines, pour tenir leur rang au terme des 19 épreuves au programme.

Lire la suite...

samedi 20 juin 2015

C’est le jour 1, celui qu’on retient. (ChE athlé par équipes)

Je n’avais encore jamais entendu parler de Cheboksary, la capitale de la Tchouvachie, une des républiques de la Fédération de Russie. Cette ville située sur les bords de la Volga à 600 bornes de Moscou connait un climat continental particulièrement froid l’hiver. Plus de 450000 personnes y vivent.

A priori, dans ce patelin, on ne s’amuse pas tous les jours. Alors quand la fédération européenne d’athlétisme y organise les Championnats d’Europe par équipes, c’est la fête ! Le public est venu, notamment un grand nombre de jolies Russes sur qui le réalisateur comptait pour combler les temps faibles. Heureusement, le format de cette compétition à 12 nations avec 3 relégations est assez bien pensé, les courses s’enchaînent rapidement, il y a presque toujours des concours à montrer, eux aussi sont conçus pour éviter qu’ils ne s’éternisent. Bien sûr, on peut suivre l’évolution du classement tout du long. Du coup, les amateurs d’athlétisme se régalent.

Lire la suite...

samedi 16 août 2014

Les bonnes habitudes. (Zürich 2014, J5)

Zurich_2014_-.jpg L’équipe de France d’athlétisme a pris de bonnes habitudes. Lors de ces Championnats d’Europe, on a celle de souvent entendre la Marseillaise, notamment en début d’après-midi, car les victoires s’enchaînent.

La plupart des Bleus répondent aux attentes, il y a très peu de déchet en séries (ou demi-finales quand il n’y a pas de séries) et en qualifications, chaque journée apporte son – gros – lot de médailles, d’exploits, d’émotions, de confirmations, de révélations, de concrétisations de potentiels connus.

Lire la suite...

vendredi 15 août 2014

Super Nana. (Zürich 2014, J4, S2)

Zurich_2014_-.jpg Débuter par une Marseillaise n’est pas forcément un bon présage, on l’a constaté lors de la 3e soirée de ces Championnats d’Europe d’athlétisme avant de vivre une soirée assez terrible.

Celle de Yohann Diniz a été accompagnée d’un arc-en-ciel (si vous voulez voir cette cérémonie et écouter l’hymne, vous trouverez tout ça dans les vidéos de la course). Un bon signe ? Pas vraiment, hormis pour Antoinette Nana Djimou, ça ne s’est pas passé aussi bien que prévu. Un des principaux espoirs de l’équipe de France a même totalement manqué sa finale. Mais pourquoi toujours vouloir chercher des signes partout ? Et puis un arc-en-ciel, c’est surtout signe car synonyme de pluie.

Lire la suite...

mercredi 13 août 2014

Avis de tempête ! (Zürich 2014, J2, S1)

Zurich_2014_-.jpg Le beau ciel bleu de la première journée a cédé sa place à un horrible ciel gris et à la pluie. Puis le vent s’est mêlé à la fête. Les 22e Championnats d’Europe d’athlétisme sont en train de prendre une drôle de tournure. Pas drôle pour tout le monde.

Le 20km marche masculin sur sol mouillé, ce n’est pas un problème, mais l’idée de l’organiser sur les rails du tramway est vraiment étrange. Au moins, s’agissant d’un circuit en ville, le spectacle débuté à 9h20 du matin était gratuit. Kevin Campion est resté dans le groupe de tête ou carrément en tête pendant environ 11km avant de se faire lâcher et de devoir se battre pour conserver sa place de finaliste. Il a galéré… et a cédé. Un Espagnol, 2 Russes et un Ukrainien ont réussi à se détacher. Leur marche était rythmée par les mises en garde.

Lire la suite...

vendredi 16 août 2013

Le mauvais œil de Moscou (ChM athlé 2013, J7, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 La mauvais œil, c’est la malchance. Le mauvais œil, c’est aussi le mauvais œil, celui qui voit mal.

J’ai envie de mettre en avant 2 événements ayant eu lieu lors de l’antépénultième session des Championnats du monde d’athlétisme : une blessure ayant privé une légende d’être encore plus légendaire et le recours à l’arbitrage photo – oui, photo – grâce auquel on a évité un véritable scandale.

Qui dit mauvais œil dit bon œil. Qui dit bon œil dit bon pied, bon œil… pour être un grand athlète, mieux vaut avoir un bon pied, surtout quand on pratique le saut en longueur, une des 2 disciplines dans lesquelles la Russie a décroché un titre aujourd’hui.

Lire la suite...

mercredi 14 août 2013

Marche ou crève. (ChM athlé 2013, J5)

ChM athlétisme Moscou 2013 Une seule session le mercredi… J’éprouve vraiment des difficultés à comprendre la programmation de ces Championnats du monde d’athlétisme. Ceci dit, on a vu presque autant d’athlétisme que lors d’une journée normale car le 50km marche a eu lieu ce matin. Le départ a été donné à 8h30 dans un stade vide. Normal.

Il a plu avant la course, c’est pourquoi la route était mouillée quand les marcheurs ont abordé la boucle, elle a séché par la suite à mesure que la chaleur revenait. Au moins les concurrents ont pu éviter de subir le pire pendant les 3h30 à 4 heures de leur épreuve, depuis le début de Moscou 2013 ceux qui ont dû s’aventurer sur les routes moscovites n’ont pas été servi en ce qui concerne le climat.

Yohann Diniz, réelle chance de médaille, comme souvent depuis 2006, est arrivé sans se mettre la pression du résultat. Rappelons-le, il est double champion d’Europe et vice-champion du monde en 2007, mais depuis son éclosion, il a multiplié les désillusions hormis à Barcelone en 2010. A Daegu les arbitres ont craqué, on se serait cru en L1, c’était la grande distribution des avertissements injustes, puis ses JO ont été un cauchemar (après une performance finalement assez honorable malgré une chute on l’a disqualifié pour ravitaillement non autorisé). Pendant longtemps, on l’a cru dans un grand jour. Et puis… nouveau cauchemar.

Lire la suite...

lundi 12 août 2013

Sorry Bro… (ChM athlé 2013, J3, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Quand un sportif provoque de la déception le jour où il décroche une médaille d’argent aux Championnats du monde d’athlétisme, on mesure mieux sa valeur. Renaud Lavillenie est un immense champion.

Berlin 2009… loupé. Daegu 2011… loupé. 2 médailles de bronze très frustrantes… Moscou 2013, loupé aussi. Cette fois le scénario a été bien différent, au lieu de perdre un titre qui lui semblait promis depuis le début du concours, il a dû batailler pour monter sur le podium. On va bien évidemment revenir sur cette finale comme sur toutes les autres compétitions au programme de cette 6e session des championnats.

Cette journée a aussi été marquée par le manque de réussite de plusieurs fratries de l’athlétisme francophone contemporain (d’où le titre… en anglais^^).

Lire la suite...

samedi 10 août 2013

Ratage à la russe. (ChM athlé 2013, J1, S2)

ChM athlétisme Moscou 2013 Pas de ferveur, aucun enthousiasme, pas de rythme… La première journée des Championnats du monde d’athlétisme est un ratage total, presque un fiasco. On a assisté à des performances notables, seulement elles n’ont pas été mises en valeur. Vladimir Poutine, qui tente de faire de la propagande à travers le sport, a raté son coup. Moscou 2013 débute très mal.

Essayé d’organiser des championnats gigantesque (le stade est immense), préparer une cérémonie d’ouverture digne de JO d’hiver… mais dans un Stade Loujniki à moitié vide, ça la fout mal. Surtout si elle se déroule après les compétitions. A vrai dire, le plus gros problème n’est pas cette volonté de faire une démonstration de puissance, c’est avant tout la programmation et l’organisation elle-même ! Il suffisait de regarder le début de la seconde session de la première journée pour le comprendre. La suite a confirmé les craintes. Je me demande vraiment pourquoi ces championnats ont débuté un samedi si c’était pour nous infliger un programme pareil. Pas de rythme (dans les meetings de la Diamond League il y en a, au Mondiaux non), quasiment aucune course ou concours à enjeu immédiat et pour distribuer seulement 2 titres au terme d’épreuves d’une longueur infinie… Je vous évite le couplet sur la réalisation télé laissant à désirer et quelques problèmes assez récurrents de starter.

Lire la suite...

dimanche 1 juillet 2012

ChE athlé, J5 : Lavillenie a des L.

Des Français de partout ! Dans presque toutes les finales ! Et un temps enfin digne de la saison. La dernière journée des Championnats d’Europe d’athlétisme promettait d’être belle, elle a été magnifique, notamment grâce à un homme capable d’aller toucher le ciel pour décrocher les étoiles. Cet homme a des L (ailes).

Rendez-vous compte de ce que Renaud Lavillenie tente en 2012 : être champion du monde (en salle), champion d’Europe (en plein air) et champion olympique, le tout en moins de 6 mois. Il a atteint le premier objectif il y a quelques semaines à Istanbul, le 3e est pour début août. Il était à Helsinki pour conserver son titre continental obtenu il y a 2 ans, encore un objectif atteint. Qui plus est, il le fait à chaque fois avec la manière dans une discipline particulièrement soumise à certains aléas, en particulier celui des conditions météorologiques (sauf en salle bien sûr^^). Le concours du saut à la perche a atteint un niveau fabuleux.

Lire la suite...

samedi 30 juin 2012

ChE athlé, J4 : super Nana(s).

La 8e et pénultième session des Championnats d’Europe d’athlétisme a été marquée par quelques performances brillantes et par… la pluie. Le sport féminin français était en grandes difficultés à Pékin, il y a un net redressement depuis quelques temps, notamment en athlétisme. Les filles de l’équipe de France ont particulièrement fait honneur au maillot aujourd’hui, mais on n’oubliera pas de saluer les performances des hommes, et notamment un de ces hommes, sans doute le plus grand anonyme de la délégation, un anonyme au nom marquant – c’est paradoxal – et à l’attitude irréprochable : largué, Denis Mayaud aurait pu abandonner, mais pas en portant ce maillot.
Dans le titre je n’ai pas voulu associer "Nana" et/ou "femmes" avec le mot "maillot", ça aurait pu être mal compris…

Lire la suite...

vendredi 29 juin 2012

ChE athlé, J3 : carton presque plein.

Belle matinée à Helsinki ! Beau temps, des qualifications, des perfs de choix, de jolies athlètes, quelques surprises dont une immense… On pouvait douter de la qualité de ces premiers Championnats d’Europe d’athlétisme organisés en année olympique, ils ne nous déçoivent pas.

On a eu une très mauvaise surprise lors des séries du 100m haies car si Alice Decaux et Aïsseta Diawara ont décroché leur qualification en prenant chacune la 3e place de leur série (en respectivement 13"13 sans vent et 13"10 avec -0,8m/s), Sandra Gomis est complètement passée à côté de sa course, le départ était excellent puis elle a sombré jusqu’à la 8e place… On a actuellement en France 6 filles capables de courir en moins de 13 secondes, c’est inédit. Elles se tiennent toutes dans un mouchoir, la sélection n’est pas facile à faire, il y a déjà sans doute eu des malheureuses au moment où on a annoncé qui irait en Finlande, ça risque de se reproduire concernant les JO…
12"78 (+0,3m/s) pour la Turque Nevin Yanit… Elle a frappé les esprits.

Lire la suite...

jeudi 28 juin 2012

ChE athlé, J2 : déca du matin…

Le matin au petit déjeuné vous avez les adeptes du thé, les adeptes du jus de fruit, les adeptes du chocolat, ceux du jus de fruit, certains préfèrent un café, serré ou au lait. Et puis vous avez ceux pour qui le matin, rien ne vaut un déca. Et pas n’importe quel déca. Celui des Championnats d’Europe d’athlétisme.

Un 110m haies de bon matin enchaîné avec un concours de lancer du disque… Ah oui mais on ne force personne à faire du décathlon ! Gaël Quérin était sur de bonnes bases avant le disque, notamment grâce à un SB sur les haies (14"37 avec -0,5m/s de vent), il a d’abord lancé dans la cage, puis a plus ou moins loupé le suivant (environ 35m, son record est à 42), il a ensuite limité les dégâts avec 40m32 (il était alors 8e à 101pts du 3e, encore en avance sur son record perso). Le rêve olympique passait par une grosse perf au saut à la perche.

Lire la suite...

lundi 29 août 2011

Daegu 2011, J3 : la main.

En athlétisme, la main est souvent un outil indispensable, c’est le cas notamment pour les lancers, les départs dans les starting-blocks, les relais, le saut à la perche, la communication avec son entraîneur ou encore pour… sécher ses larmes. Ce n’est pas le tout, vous allez voir.

Il a beaucoup été question de mains lors de la 3e journée des Championnats du monde d'athlétisme car plusieurs concours utilisant des appareils avaient lieu, mais aussi parce qu’une star de plus a été disqualifiée, cette fois pour une faute de main. Et oui, en athlé aussi on peut prendre un carton rouge direct pour une faute de main ! Le jury n’a pas mis de gants et l’a exclu sans ménagement.
On verra…
-que certains sont repartis une main devant, une main derrière,
-qu’une fille a nettement pris la main après les 4 premières épreuves de l’heptathlon,
-qu’une autre a gagné haut la main le titre du lancer du poids,
-qu’on a eu droit à un beau mano a mano sur 400m féminin,
-que l’or au lancer du marteau s’est joué à un l’équivalent d’un petit doigt,
-si la nouvelle championne du 100m se fait prendre un jour la main dans le sac…

Lire la suite...