Mot-clé - patinage artistique par équipes

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 12 février 2018

La journée des patrons. (PyeongChang 2018, J3)

PyeongChang 2018 Aujourd’hui à PyeongChang, Martin Fourcade est devenu champion olympique pour la 3e fois au terme d’une course teintée d’une maîtrise folle malgré des conditions difficile. Auparavant, Laura Dahlmeier avait déjà réussi une démonstration lors de la poursuite féminine, les snowboardeuse Jamie Anderson et Chloé Kim avait fait de même en finale du slopestyle et en qualification du half-pipe, et quelques minutes plus tard, Mikaël Kingsbury a suivi le mouvement en ski de bosses. On peut aussi citer le succès d’Ireen Wust en patinage de vitesse et de Maren Lundby en saut à ski. C’était vraiment la journée des patrons !

Plus les conditions sont difficiles, et Dieu sait qu’en ce moment à PyeongChang elle le sont, et sous réserve qu’elles soient équitables, donc aussi mauvaises pour tout le monde, plus la supériorité des meilleurs est éclatante. Je me suis fait cette réflexion en regardant les épreuves du jour. Car oui, il y a eu des épreuves, malgré les nouvelles annulations.

Lire la suite...

mardi 12 avril 2011

La semaine dernière… (4 au 10 avril 2011)

La semaine dernière... Du basket bien sûr, des sports d’hiver (pas mal sur les JO d’hiver, du dopage, du curling), une affaire de famille, du football féminin, du masculin, beaucoup de choses une fois de plus, avec notamment un KKC.

J'en fais beaucoup trop... Est-ce que vous méritez que j'en fasse autant pour vous ?

  • Girl power.

L’arsenal français est supérieur à l’Arsenal anglais… en football féminin. Grâce à 2 buts rapides et identiques marqués par la même joueuse, l’OL s’est placé en position idéale pour se qualifier une nouvelle fois en finale de la Ligue des Champions féminine. Normalement, à 2-0, ça devrait le faire.

En D1 féminine on rattrapait des matchs en retard, samedi le PSG a battu La Roche-sur-Yon 2-0, puis grosse surprise dimanche, Montpellier n’a rapporté qu’un nul d’Yzeure, ce qui ne change rien dans le championnat car si ce résultat a permis à Paris de revenir à hauteur de son seul concurrent pour la 2e place (celle qui qualifie pour la LdC féminine), la différence de but particulière étant en faveur de Montpellier, on se dirige toujours vers une finale à l’occasion de la dernière journée, les Rouge et Bleu devant de toute façon l’emporter si elles n’ont pas entretemps repris de l’avance. La dynamique est en faveur du PSG, l’an dernier la finale du Challenge de France opposant les 2 équipes avait été une boucherie… J’y crois ! Paris en Ligue des Champions, c’est possible !

Lire la suite...