Mot-clé - relais mixte de biathlon

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 27 novembre 2016

Le retour du roi (et de la reine).

Le dernier week-end de novembre est un de mes préférés de l’année. Pourquoi ? Parce que la Coupe du monde de biathlon débute à cette date ! Pour mon plus grand plaisir.

Le premier dimanche sert de mise en jambes pour les concurrents (qui peuvent aussi y évacuer le stress de la reprise) et d’avant-goût pour les fans, il permet aussi aux staffs de faire des réglages en conditions réelles. L’IBU a logiquement choisi depuis déjà quelques saisons de commencer par un relais mixte, l’épreuve ayant le moins d’enjeu aux yeux de tous. Depuis l’an dernier, le relais mixte simple (en duo au lieu d’être à 4) a été ajouté au programme pour offrir un nombre suffisamment important de course à chaque site qui organise des épreuves. Östersund, site traditionnel de l’épreuve d’ouverture, a été le théâtre de 2 courses.

Lire la suite...

dimanche 29 novembre 2015

Alléluia, l’hiver a débuté !

Alléluia !!! La Coupe du monde de biathlon a débuté ! Et cette saison, elle est diffusée en clair sur l’Equipe 21 ! Quel bonheur ! Même si j’aime beaucoup les commentaires experts d’Eurosport, notamment ceux de Sandrine Bailly, pouvoir regarder que ce sport si génial sur une chaîne en accès libre me réjouit. Le biathlon mérite telle exposition. Nos champions mériteraient d’être beaucoup plus médiatisés depuis des années !

La première épreuve de la saison a débuté en l’absence de Martin Fourcade, parti en Finlande pour disputer une épreuve de Coupe du monde de ski de fond (belle 22e place au 10km libre, il a fini à 10 secondes de Maurice Manificat, 9e, à 4 de Peter Northug, ceci en partant avec le dossard 94 sur une piste nettement dégradée). Il pouvait se permettre de faire l’impasse sur ce dimanche d’ouverture en raison de la nature des épreuves au programme : des relais mixtes qui n’ont aucun impact sur la Coupe du monde masculine.

Lire la suite...

lundi 1 décembre 2014

Les Bleus ne font pas sans blanc.

La saison du blanc est désormais bien lancée, nous sortons du premier vrai week-end de la saison avec à peu près toutes les disciplines au programme. Forcément, j’ai regardé tout ça. Si vous avez manqué le plus important, c’est l’heure du rattrapage.

Lire la suite...

vendredi 23 novembre 2012

Dépucelages. (ChE natation pb 2012, J2)

Chaude et humide… telle est l’atmosphère à la piscine de Chartres depuis le début des Championnats d’Europe de natation en petit bassin. Pour les nageurs et nageuses, la consigne est souvent la suivante : prendre du plaisir. L’objectif est atteint, en prenant du plaisir ils en donnent.

6 médailles le premier jour, 7 le suivant. L’équipe de France de natation se porte bien ! Elle se porte d’autant mieux que 3 de ses membres sont montés pour la première fois de leur carrière non pas au 7e ciel mais sur un podium individuel, ce qui reste une jouissance appréciable (d’où le titre un brin racoleur). Les revenants et les tauliers ont aussi brillé. La journée s’est terminée en apothéose avec un succès collectif retentissant pour l’introduction du relais mixte en natation.

Lire la suite...

mardi 12 avril 2011

La semaine dernière… (4 au 10 avril 2011)

La semaine dernière... Du basket bien sûr, des sports d’hiver (pas mal sur les JO d’hiver, du dopage, du curling), une affaire de famille, du football féminin, du masculin, beaucoup de choses une fois de plus, avec notamment un KKC.

J'en fais beaucoup trop... Est-ce que vous méritez que j'en fasse autant pour vous ?

  • Girl power.

L’arsenal français est supérieur à l’Arsenal anglais… en football féminin. Grâce à 2 buts rapides et identiques marqués par la même joueuse, l’OL s’est placé en position idéale pour se qualifier une nouvelle fois en finale de la Ligue des Champions féminine. Normalement, à 2-0, ça devrait le faire.

En D1 féminine on rattrapait des matchs en retard, samedi le PSG a battu La Roche-sur-Yon 2-0, puis grosse surprise dimanche, Montpellier n’a rapporté qu’un nul d’Yzeure, ce qui ne change rien dans le championnat car si ce résultat a permis à Paris de revenir à hauteur de son seul concurrent pour la 2e place (celle qui qualifie pour la LdC féminine), la différence de but particulière étant en faveur de Montpellier, on se dirige toujours vers une finale à l’occasion de la dernière journée, les Rouge et Bleu devant de toute façon l’emporter si elles n’ont pas entretemps repris de l’avance. La dynamique est en faveur du PSG, l’an dernier la finale du Challenge de France opposant les 2 équipes avait été une boucherie… J’y crois ! Paris en Ligue des Champions, c’est possible !

Lire la suite...