Mot-clé - saut de cheval

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 7 août 2016

Et puis le vent a tourné… (Rio 2016 J1)

Rio_2016 Rio 2016 avait si bien commencé… et tout est si vite parti en sucette… A vrai dire, tout se passait trop bien, c’en était même louche. Et puis soudain, alors que les victoires et les qualifications se succédaient, une première déception pas catastrophique s’est produite, compensée par quelques exploits. Le vent a tourné sans prévenir.

Ce mal ne semblait toucher que les hommes, il a fini par aussi infecter les femmes qui tenaient la baraque jusqu’alors. Violemment de surcroît ! Au final, le bilan est terrible : les médailles attendues ou espérées se sont envolées, on a même réussi à en perdre qui n’étaient pas encore en jeu ! 2 fois 4e, une élimination à 5 secondes de la fin d’un combat presque gagné, une énorme opportunité gâchée de se qualifier pour les demi-finales d’un tournoi par équipe, l’élimination incompréhensible d’une paire de double qui devait jouer l’or, une blessure grave qui nous prive d’une grosse chance de médaille, des défaites qui font très mal dans 2 sports collectifs où on a – ou avait – de grosses attentes… Il y a eu de très bonnes choses lors de cette journée, mais aussi des trucs terribles.

Si le baromètre des médailles est toujours à zéro à l’issue de la première journée, le moral des troupes est lui carrément en-dessous de zéro.

Lire la suite...

dimanche 19 avril 2015

Fort et Claire. (ChE gymnastique artistique)

De mardi à dimanche, les Championnats d’Europe de gymnastique artistique se déroulaient à Montpellier. Je ne suis pas du tout spécialiste de cette discipline, je l’avoue sans mal, mais une compétition internationale avec l’équipe de France, qui plus est organisée en France, j’ai du mal à ne pas la regarder. A condition bien sûr qu’elle soit diffusée. En l’occurrence, c’était le cas.

France Télévisions a demandé à la fédération française de participer au financement de la captation et de la retransmission pour diffuser les 3 jours de finales (de vendredi à dimanche). La fédé a alors décidé de se tourner vers le public en ayant recours au financement participatif. Bonne idée ! Les finales du concours général sont passées sur France Ô, tout comme les finales par appareil de samedi (en différé plus ou moins léger après la Fed Cup de tennis), celles de dimanche ont eu droit aux honneur de France 3 (mais en prenant les épreuves en cours juste au bon moment pour voir Claire Martin passer à la poutre en direct), les amateurs comme les profanes ont pu regarder les gymnastes faire leur œuvre.

Lire la suite...

dimanche 27 mai 2012

Pas de doute, c’est un mâle !

Normalement, quand on voit les c*uilles, on sait que c’est un mâle… En l’occurrence, c’est en voyant l’hécatombe qu’on l’a su, c’est bien un mâle. La mascotte de l’équipe de France de gymnastique artistique est un chat, un gros chat noir. Ah ça, personne ne peut le nier, nos gymnastes n’ont pas de chatte !

Depuis des mois, les équipes de France masculine et féminine de gym accumulent pépins et tuiles. Après la perte de Benoît Caranobe, jamais revenu à son niveau depuis sa rupture du tendon d’Achille en 2010, elle a souffert de la grave blessure de son autre médaillé olympique de Pékin le 24 décembre 2011. Très mal pris en charge par le service hospitalier où il a été emmené suite à son horrible accident à l’entraînement, Thomas Bouhail aura du mal à remarcher normalement, alors refaire de la gym… au plus haut niveau de surcroît… Déjà, là, perdre notre premier médaillé olympique au concours général depuis les années 1920 et notre premier champion du monde (plus vice-champion olympique avec la même note que le premier, double champion d’Europe), ça faisait beaucoup. Mais ce n’est pas tout.

Lire la suite...

lundi 11 avril 2011

Ich bin ein Berlino !

3 médailles dont un titre, c’est le bilan de l’équipe de France aux Championnats d’Europe de gymnastique artistique (individuels, pas d’épreuve pas équipe) organisés à Berlin.

Chez les filles, ce n’est pas trop ça en ce moment, mais il me semble que Youna Dufournet est toujours blessée… Marine Brevet a fini 10e du concours général, mais pas une Française n’a pu se qualifier pour une finale par appareil.

Chez les femmes on a surtout assisté au grand retour au premier plan de la Roumaine Sandra Izbasa, 20 ans, qui n’a pas été loupée par ses parents…

Lire la suite...