Mot-clé - slopestyle

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 12 février 2018

La journée des patrons. (PyeongChang 2018, J3)

PyeongChang 2018 Aujourd’hui à PyeongChang, Martin Fourcade est devenu champion olympique pour la 3e fois au terme d’une course teintée d’une maîtrise folle malgré des conditions difficile. Auparavant, Laura Dahlmeier avait déjà réussi une démonstration lors de la poursuite féminine, les snowboardeuse Jamie Anderson et Chloé Kim avait fait de même en finale du slopestyle et en qualification du half-pipe, et quelques minutes plus tard, Mikaël Kingsbury a suivi le mouvement en ski de bosses. On peut aussi citer le succès d’Ireen Wust en patinage de vitesse et de Maren Lundby en saut à ski. C’était vraiment la journée des patrons !

Plus les conditions sont difficiles, et Dieu sait qu’en ce moment à PyeongChang elle le sont, et sous réserve qu’elles soient équitables, donc aussi mauvaises pour tout le monde, plus la supériorité des meilleurs est éclatante. Je me suis fait cette réflexion en regardant les épreuves du jour. Car oui, il y a eu des épreuves, malgré les nouvelles annulations.

Lire la suite...

dimanche 11 février 2018

Vent de fraîcheur, vent de malheur. (PyeongChang 2018, J2)

PyeongChang 2018 Le premier week-end des JO d’hiver de PyeongChang aura été fortement marqué par le vent. Un sale vent très problématique qui ne cesse de perturber les épreuves au point de provoquer des reports/annulations, des contre-performances, voire pire, des chutes. De quoi perdre le sourire et l’envie de se lever la nuit pour suivre les épreuves.

Heureusement, un vent de fraîcheur vient en partie effacer le négatif. Une nouvelle génération a brillé – à différents niveaux – lors des épreuves du jour. On a ainsi pu assister au sacre du premier champion olympique né dans les années 2000, à de super performances de la relève en ski de fond, à la confirmation de la prise de pouvoir de la jeune star du patinage russe, mais aussi – et surtout, en ce qui nous concerne – au triomphe modeste et retenu d’une Ariégeoise de 19 ans que tout le monde au sein de l’équipe de France attendait depuis Sotchi.

Perrine Laffont, qui a découvert les JO à 15 ans, a fait son chemin depuis. Etape par étape, elle a su se mettre en position de l’emporter en Corée du Sud. Le plus difficile restait à faire. Extrêmement éprouvante physiquement et psychologiquement, cette compétition a fait des dégâts. D’autres favorites ont craqué, incapables de résister à la pression. Il fallait puiser au fond de soi pour parvenir à exprimer ses qualités et tenir ses nerfs lors de chaque run. S’imposer à 19 ans aux Jeux Olympiques est déjà fabuleux, le faire à l’expérience est unique.

Lire la suite...

dimanche 19 mars 2017

Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années.

Organiser les Championnats du monde de snowboard et de ski freestyle à Sierra Nevada (station de sports d’hiver espagnole dans le parc national de la Sierra Nevada), pourquoi pas ? Mais du 7 au 19 mars, c’est… chaud ! Au sens propre.

Il a fait chaud. Il y a eu du vent. Il y avait en revanche peu de neige. Les modules, les pistes, les parcours de ski de bosses et de cross couleur terre, le half-pipe mou (qui se durcissait plus ou moins en soirée), les reports dus à la météo changeante… L’organisation ne laissera pas des souvenirs impérissables. Tout n’est pas à jeter, tant s’en faut. Si le ciel bleu faisait bel effet à l’image, c’est grâce à la réussite des Bleus que cette quinzaine s’est avérée très agréable à suivre.

Le bilan des équipes de France est exceptionnel : 13 médailles – pour 4 titres – remportées par des champions et championnes de 15 à 40 ans. Les anciens, les nouveaux et les futurs ont répondu présents. Rares ont été les déceptions, nombreuses ont été les révélations. Certains ont su se révéler à eux-mêmes à un an des JO ou confirmer les espoirs fous placés en eux.

Lire la suite...

vendredi 7 février 2014

Les Bleus à la recherche de l’or blanc. (Sotchi 2014)

Sotchi 2014 J’annonce déjà un record de médailles pour l’équipe de France olympique (plus de 11). Mieux, j’annonce aussi un record de titres (4 ou plus). Sotchi 2014 sera un grand cru pour les Bleus.

Si forts que ça nos Bleus ? Non. Au niveau de la densité, on a connu beaucoup mieux… avant une série noire de blessures touchant beaucoup de têtes d’affiche, à commencer par nos 2 championnes du monde de ski alpin (Tessa Worley et Marion Rolland). Seulement voilà, l’équipe de France possède encore plusieurs locomotives qui à elles-seules devraient obtenir plus de la moitié des médailles.

Lire la suite...

mardi 12 avril 2011

La semaine dernière… (4 au 10 avril 2011)

La semaine dernière... Du basket bien sûr, des sports d’hiver (pas mal sur les JO d’hiver, du dopage, du curling), une affaire de famille, du football féminin, du masculin, beaucoup de choses une fois de plus, avec notamment un KKC.

J'en fais beaucoup trop... Est-ce que vous méritez que j'en fasse autant pour vous ?

  • Girl power.

L’arsenal français est supérieur à l’Arsenal anglais… en football féminin. Grâce à 2 buts rapides et identiques marqués par la même joueuse, l’OL s’est placé en position idéale pour se qualifier une nouvelle fois en finale de la Ligue des Champions féminine. Normalement, à 2-0, ça devrait le faire.

En D1 féminine on rattrapait des matchs en retard, samedi le PSG a battu La Roche-sur-Yon 2-0, puis grosse surprise dimanche, Montpellier n’a rapporté qu’un nul d’Yzeure, ce qui ne change rien dans le championnat car si ce résultat a permis à Paris de revenir à hauteur de son seul concurrent pour la 2e place (celle qui qualifie pour la LdC féminine), la différence de but particulière étant en faveur de Montpellier, on se dirige toujours vers une finale à l’occasion de la dernière journée, les Rouge et Bleu devant de toute façon l’emporter si elles n’ont pas entretemps repris de l’avance. La dynamique est en faveur du PSG, l’an dernier la finale du Challenge de France opposant les 2 équipes avait été une boucherie… J’y crois ! Paris en Ligue des Champions, c’est possible !

Lire la suite...

samedi 29 janvier 2011

Pipe à la française.

les sports d'hiver Bien ce titre, non ? Quel dommage que le half-pipe n’ait jusqu’ici été discipline olympique qu’en snowboard… En ski, on a un phénomène, Kévin Rolland, un des Français volants (n'oublions pas Jason qui dans le genre volant est incroyable, même s'il s'agit d'un autre syle de vol.

En 2014 il devrait avoir sa chance aux JO de même que son meilleur ami, Xavier Bertoni, que le jeune Thomas Krief (17ans), assez impressionnant lui aussi, et que d’autres Français comme Coline Mattel, qui truste les podium et les victoires en saut à ski (qui dans 3 ans en Russie sera olympique aussi chez les femmes).

En attendant les JO, les objectifs sont les X-Games, remportés il y a 2 ans par Bertoni, l’an dernier par Rolland devant Bertoni (ceux qui lisaient mon ancien blog les connaissent), et les Championnats du monde. La saison passée en plus des Winter X-Games d’Aspen dans le Colorado, Xavier Rolland a remporté ceux organisés en Europe (il est champion du monde en titre, il défendra sa couronne à Deer Valley la semaine prochaine).

Lire la suite...