Mot-clé - tirage au sort

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 16 décembre 2013

Le tirage idéal. (8e LdC)

Bandeau Ligue des Champions Trop gros pour le petits, trop petit pour les gros. C’est ainsi qu’est souvent décrit le Bayer Leverkusen, l’adversaire du PSG en 8e de finale de la Ligue des Champions. Le tirage au sort a offert aux parisiens l’adversaire idéal.

Attention, Leverkusen – aussi appelé "Neverkusen" car ce club ne gagne jamais rien (ses 2 seuls titres sont une coupe de l’UEFA en 1988 et une Coupe d’Allemagne en 1993), y compris quand il est sur le point d’y parvenir (5 fois vice-champion d’Allemagne, 2 finales perdues en Coupe, une en Super-Coupe d’Allemagne et bien sûr la finale de LdC en 2002, l’année de la super loose) – n’est pas la plus faible 7 équipes contre lesquelles le PSG était susceptible de jouer. C’est néanmoins un tirage idéal.

Lire la suite...

vendredi 30 août 2013

Tu l’as vu ?

Tu l’as vu ?
-Qui ?
-Mon c*l !»

Comment peut-on avoir autant de c*l, être d’aussi gros chatt*rds ? En principe, les tirages au sort – en l’occurrence celui des poules de la Ligue des Champions – sont des cérémonies longues et extrêmement ennuyeuses, quand on les regarde on est stressé… Pour une fois, on en redemande ! Le PSG s’est gavé, avoir une chance pareille, c'est indécent !

Certains s’inquiétaient que le PSG soit remonté jusqu’au chapeau 2 car le chapeau 3 devaient contenir plein de pièges. La piteuse élimination de l’OL, club en pleine déliquescence, a fait remonter la Juve dans le 2, ce qui laissait toutefois Manchester City, le Borussia Dortmund et le Zénith Saint-Pétersbourg dans le 3e saladier. Dans le dernier, il fallait absolument éviter Naples et si possible la Real Sociedad (qui a fait l'amour à la CFA améliorée de l'OL), le Celtic Glasgow étant aussi une potentielle source de problèmes.

Lire la suite...

vendredi 15 mars 2013

La main du Diable !

Ligue des Champions Nan mais allô ! Allô ! Tu prends le Barça avec quart aller à domicile et c’est un bon tirage ? Nan mais allô quoi ! Si tu sors le Barça t’es même pas en finale ! Nan mais allô ! Vous me recevez ?! C’est comme si j’te dis qu’prendre Nadal en quart à Roland Garros c’est mieux qu’être dans l’autre moitié de tableau ! Nan mais allô !

Je n’ai pas trouvé mieux que cette intro parfaitement dans l’air du temps – et probablement peu compréhensible quand dans quelques semaines on aura oublié la vidéo qui fait le buzz en ce moment – pour mettre en valeur le ridicule de la situation. Le PSG ne pouvait avoir droit à un pire tirage au sort. Prendre le Barça en quart de finale de la Ligue des Champions avec match retour à l’extérieur, était la pire des 14 destinées envisageables. Les faits sont là. Si la main de Maradona est la main de Dieux, celle de Steve McManaman est la main du Diable ! On lui doit un tirage vraiment affreux. Un exploit est toujours possible, seulement il est extrêmement improbable compte tenu de la situation.

Lire la suite...

jeudi 20 décembre 2012

Tirage (presque) au sort. (LdC et EL)

Ligue des Champions Le mardi 12 février à l’extérieur, le mercredi 6 mars au Parc. 3 semaines entre l’aller et le retour. Une raison de plus de détester la réforme Platini. La Ligue des Champions n’est plus une compétition sportive, c’est une machine à fric.

Les tirages au sort ont été effectués tant pour déterminer les affiches des huitièmes de finale de la LdC que celles des seizièmes et huitièmes de finale de l’Europa League. Désormais, on sait ce qui attend les 3 seuls rescapés français suite aux éliminations sèches et presque pitoyables de Lille et Montpellier en C1 ainsi que de l’OM en C3. Le PSG, l’OL et les Girondins ont tous terminé à la première place de leur poule et joueront le retour à domicile, les 2 premiers – qui sont aussi les 2 premiers en L1 – ont même engrangé le plus de points toutes poules confondues.

Si Paris s’en sort a priori assez bien, justifiant l’intérêt de batailler pour terminer en tête de son groupe lors de la première phase, Lyon et Bordeaux sont nettement moins gâtés.

Lire la suite...

vendredi 31 août 2012

Fortunes diverses.

Le verdict du tirage au sort est tombé, on connaît les adversaires des clubs français en Ligue des Champions mais aussi en Europa League. Le PSG et le LOSC figuraient dans le 3e chapeau, Montpellier dans le 4e, alors qu’en EL les 3 représentants de la L1 figuraient parmi les têtes de série. En cette saison extrêmement importante pour notre football, quelques faveurs du hasard étaient espérées.

Le sort a réservé des fortunes diverses aux clubs français (et aux clubs étrangers). Le PSG a été bien servi, Montpellier aurait pu tomber sur pire, Lille pouvait espérer mieux. En EL, il faudra se méfier.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

La semaine dernière… (30 avril au 6 mai 2012)

Quelques événements dramatiques et/ou terrifiants ont marqué la semaine, notamment en natation et en basket. Certaines nouvelles ont provoqué chez moi du dégoût ou de l’agacement. Heureusement, le sport nous offre aussi des émotions beaucoup plus positives.

Il sera à plusieurs reprises question de dopage, on va parler de Londres 2012, c’est évident, mais il sera aussi question d’énormément d’autres sujets. On a, dans le désordre, du basket, de la boxe, du football, du rugby, du taekwondo, du badminton, du handball, du tennis, du squash, du hockey sur glace, de l’athlétisme, du tir, de la voile olympique, de la lutte, du tir à l’arc, de l’escrime, de l’aviron, et même du short-track.

Lire la suite...

dimanche 31 juillet 2011

Le gros lot.

équipe de France de football

Le groupe de 5 sans équipe paillasson mais avec les champions du monde en titre, voilà ce dont a hérité l’équipe de France de football pour les qualifications à la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Ronaldo qui a eu la main lourde samedi lors du tirage au sort, on ne peut pas lui en vouloir, il n’y est pour rien.

Espagne, France, Biélorussie, Géorgie, Finlande. Aucun droit à l’erreur contre l’une des 3 nations dites mineures mais pas facile à jouer, on le sait, les Bleus ont perdu au SdF contre la Biélorussie puis ont fait match nul à Minsk (leurs Espoirs ont été performants à l’Euro). La Géorgie n’est pas très forte mais le voyage est toujours compliqué. La Finlande est physique (je me suis renseigné sur les dernières sorties de la Finlande, l’ensemble reste bidon avec de temps en temps un bon résultat contre une équipe moyenne mais aussi des défaites honteuses).

Lire la suite...

lundi 30 mai 2011

Les dents et les fesses.

Huitièmes de finale de Roland-Garros, tableau masculin. A ce stade de la compétition, pas de place pour les faibles. Les favoris se doivent de montrer les dents, les autres serrent les fesses… On en a même qui serrent les dents, heureusement aucun qui montre ses fesses (ça ne nous dérangerait pas forcément dans le tableau féminin^^).

Le programme était assez alléchant, il n’a pas tenu toutes ses promesses… mais a compensé en nous offrant quelques matchs assez improbables.

Rafael Nadal (tds 1)-Ivan Ljubicic
Novak Djokovic (tds 2)-Richard Gasquet (tds 13)
Roger Federer (tds 3)-Stanislas Wawrinka (tds 14)
Andy Murray (tds 4)-Viktor Troiki (tds 15)
Robin Söderling (tds 5)-Gilles Simon (tds 18)
David Ferrer (tds 7)-Gaël Monfils (tds 9)
Fabio Fognini-Albert Montanes
Juan Ignacio Chela-Alejandro Falla (Q)

Lire la suite...

vendredi 18 mars 2011

La Ligue 1 a les défauts de ses qualités.

Bandeau Ligue des Champions Bandeau Europa League

Voilà… c’est fini. Tout ça pour ça… 12 matchs, beaucoup de fatigue, de points perdus en championnat… Pour quel résultat, si ce n’est un maximum de regrets et de frustration ? Je reste persuadé que le PSG avait les moyens de gagner l’Europa League''. Pour l’OL et l’OM aussi, l’aventure européenne est terminée.''

Pourquoi ne retrouve-t-on aucun club français en quart de finale de la Ligue des Champions ou de l’Europa League ? Ce n’est pas tellement une question d’argent, quand l’OL et l’OM recrutent à des prix fous des Gourcuff et des Gignac (pour ne citer que les deux derniers exemples d’achats à des prix improbables), l’argument ne tient plus.

Lire la suite...

mardi 8 mars 2011

La semaine dernière… (28 février au 6 mars 2011)

La semaine dernière...La France n’a pas de champions ? Nos sportifs et nos fédérations ont souvent droit à des tas de critiques, on entend souvent dire qu’en France, on est nul, la mode ces 2 ou 3 dernières années est de dire que l’Espagne a plein de champions alors que nos footballeurs sont nuls, nos cyclistes ne sont pas foutus de gagner le Tour de France, nos tennismen incapable de gagner Roland-Garros, etc.

FOUTAISES ! Jamais la France n’a eu autant de champions, et de jeunes champions en plus ! On en a de partout ! Cette semaine Pinturault, Fourcade, Lamy-Chappuis, Lavillenie et Tamgho ont particulièrement brillé. On n’oubliera pas Riner, Grange, nos basketeurs, nos jeunes footballeurs, nos handballeurs, nos skieuses avec Tessa Worley en figure de proue, nos jeunes boxeurs (voir notamment ceux de Paris United), les Français gagnent de plus en plus en cyclisme, j’en passe et d’aussi bons.

Lire la suite...

lundi 10 janvier 2011

Le Danone Club termine l’écrémage.

banderole Coupe de France Sur les 23 premiers 32e de finale, 7 surprises concernant à chaque fois des L1.
Sur les 8 de dimanche – le dernier est reporté au week-end prochain – seulement une surprise, concernant encore une équipe de L1, et pas n’importe laquelle.
En tout, 10 clubs de l’élite ont été éliminés, un record absolu (on avait déjà vu du 50% mais dans une Ligue 1 à 18).

Trop de clubs avaient déjà été humiliés pour que ceux en lice dimanche puissent manger de vigilance, d’engagement ou encore de motivation. Malgré ces énormes avertissements Brest a failli passer à la trappe contre une DH, Nancy chez une CFA (ou encore Boulogne-sur-Mer chez son voisin Amiens, club pro de National), sans oublier la déroute de l’OM dans les montagnes.

Lire la suite...

dimanche 9 janvier 2011

Alors, tirage facile ? Mouaaaaah !

banderole Coupe de France Par définition les 32e de finale de la Coupe de France sont au nombre de 32, ce qui signifie que 64 équipes étaient en lice, comme les 20 clubs de L1 entraient en compétition lors de ce tour, le calcul est simple, au tirage 44 boules sur 64 contenaient le nom d’une équipe n’appartenant pas à l’élite…

Quand le PSG tombe sur autre chose qu’une Ligue 1 vous entendez systématiquement des tas de réactions se résumant ainsi : la FFF (ou la LFP lorsqu’il s’agit de CdL) trafique les tirages pour favoriser le PSG, qui du coup a tout le temps des tirages faciles. Désopilant.

Cette fois il le tirage au sort s’est effectué en 4 blocs (je n’ai pas compris comment les 4 groupes de 16 boules ont été confectionnés), Paris aurait pu se régaler face à Issy-les-Moulineaux, il a pris une équipe de L1 (Lorient, Brest et Nice étaient les autres mauvais tirages possibles). Sur 32 affiches, seulement 2 opposaient des L1. Résultat, le PSG est de toutes les équipes déjà qualifiées celle qui s’en est sortie avec le plus gros score. Lens a pris cher, je ne pensais pas que ce serait aussi facile même si mes chansons spéciales pour cette rencontre prévoyaient ''la valise, lise lise lise''

Lire la suite...

vendredi 17 décembre 2010

La pêche aux gros : Europa League.

Bandeau Europa League On a connu mercredi l’identité des derniers qualifiés pour les 8e de finale de l’Europa League, on en sait beaucoup plus sur la suite de la compétition.

Des gros sont tombés, le tenant du titre, l’Atlético de Madrid, mais aussi 3 Italiens (Juve, Samp, Palerme), ainsi que le large leader de la Bundesliga (Dortmund). Dans une bien moindre mesure on remarque que les Espagnols de Getafe, les Bataves d’Alkmaar, les Belges du FC Bruges et les Grecs de l’AEK Athènes ont aussi pris un coup de chausson.

Naples est passé grâce à un but de Cavani à la dernière minute de son dernier match, c’est LE rescapé de la phase de poule. Un des rares autres qualifiés de la dernière journée est le LOSC. Il fallait absolument gagner contre La Gantoise, il neigeait, le terrain était dégueulasse, ce qui n’a pas empêché Lille de s’imposer en multipliant les occasions. Pour une fois Rudi Garcia avait mis à peu près sa meilleure équipe possible, assurant finalement la 2e place dans un groupe où la première était parfaitement jouable à condition de la jouer, ce qui n’a pas été tenté.

Lire la suite...

La pêche aux gros : Ligue des Champions.

Bandeau Ligue des Champions Les phases de poule sont terminées, les tirages au sort ont été effectués, on sait ce qui nous attend au moins de février…

Ça aurait pu être pire, bien pire, dans la mesure où seul le PSG a terminé en tête de sa poule (et recevra au retour), il n'y avait presque que des gros à attendre. Dans l’ensemble c’est l’impression de déjà vu qui l’emporte.

L’OL et l’OM auraient pu tomber sur le Barça (tomber sur le Barça, c’est un coup à sombrer dans une profonde dépression, dès que tu fermes les yeux tu vois Messi, Xavi, Iniesta et compagnie faire de la passe à 10 avec toi au milieu en train d’essayer d’attraper le ballon, mais tu n’y arrives jamais, c’est un cauchemar !!!! Et là tu te réveilles en sueur… plus jamais tu ne veux fermer les yeux), ils ne sont tombés "que" sur le Real et Manchester United.

Lire la suite...

mardi 14 décembre 2010

La paire de Nenê.

bandeau L1 2010-2011 Pour arriver à tenir Nenê les adversaires du PSG ont intérêt à avoir de solides bras… Mouaaaaah ! Bra(s), en anglais ne veut pas dire la même chose qu’en français…

:psg: Il va être ici question à la fois de VA-PSG, de l’actualité de ce début de semaine et de ce qui va suivre jusqu’à la trêve, voir même après.

Avec le PSG chaque match apporte son lot de surprises. Gagner à Valenciennes était prévu, c’est normal, déjà en CdL le mois dernier ça avait fait 3-1 pour le Paris en mettant beaucoup de remplaçants, alors en championnat avec la grosse équipe, a priori, aucun problème, même si cette fois Pujol était titulaire (longtemps incertain). Pourtant les hommes de Kombouaré ont failli se faire piéger, ils ont réussi à se faire peur bêtement et à réagir illico pour s’en sortir sans dommage.

Merci Anderson Luis de Carvalho ! Autrement dit, merci Nenê !

Lire la suite...